Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
  Campus de Moncton  
 
Suivez-nous

Requiem pour les régions polaires / Requiem for the Polar Regions

Données sur la masse des glaces de l’Arctique au 1 janvier 1990 (en gris) et au 1 janvier 2019 (en noir) / Arctic Ice Mass Reading for January 1, 1990 (grey) and January 1, 2019 (black)

Données sur la masse des glaces de l’Arctique au 1 janvier 1990 (en gris) et au 1 janvier 2019 (en noir)
Arctic Ice Mass Reading for January 1, 1990 (grey) and January 1, 2019 (black)

 

Requiem pour les régions polaires
Lou Sheppard
Installation vidéo
2017-2019

 

Requiem pour les régions polaires est un enregistrement audio du déplacement des masses de glace dans les océans Arctique et Antarctique, de la fonte annuelle et de la réformation de la glace ainsi que de son déclin à long terme dans les régions arctiques. À l’aide de données fournies par le centre national de données sur la neige et la glace au Colorado, ce programme automatisé crée une partition musicale qui s’inspire du périmètre de la glace marine et de sa concentration dans les régions arctiques. Le programme transforme les coordonnées des images créées par la glace en échelle musicale, produisant ainsi une composition distincte chaque jour. La glace qui s’étire plus loin des pôles produit un son plus bas, tandis que celle qui se situe plus près du pôle produit un son plus aigu. La partition est composée en ré mineur.

Lou Sheppard, artiste du Canada, œuvre dans plusieurs disciplines dont l’audio, la performance et l’installation. De descendance irlandaise, anglaise et écossaise, Sheppard a grandi en territoire Mi’kmaq non cédé et réside aujourd’hui à K'jiputuk/Halifax. Iel a obtenu un diplôme du collège d’art et de design de la Nouvelle-Écosse (NSCAD University) en 2006 et a étudié l’anglais et l’éducation à l’université Mount Saint Vincent. Dans sa pratique artistique récente, Sheppard a fait appel à des procédés de traduction et à des métaphores afin de s’interroger sur les structures de pouvoir dans les données et le langage. Son travail prend la forme d’installations, de performances et de partitions ce qui l’amène à collaborer régulièrement avec des artistes en arts visuels, en musique et en théâtre. Sheppard a exposé ses œuvres au Canada et à l’international en plus de participer à la première Biennale de l’Antarctique et d’exposer au Pavillon Antarctique à Venise. Iel est récipiendaire du Emerging Atlantic Canada Artist Award (2017) et a été finaliste au prix Sobey pour les arts en 2018. Sheppard est actuellement artiste en résidence à la faculté d’éducation de l’université McGill.                       

Requiem pour les régions polaires a été réalisée avec l’appui de la Fondation Hnatyshyn, la Fondation Harrison McCain et Arts Nouvelle-Écosse. Le projet a été conçu par Lou Sheppard et programmé avec l’aide de Kenny Lozowski.

Pour voir Requiem pour les régions polaires en ligne : www.polarregions.net

Communiqué

 

Requiem for the Polar Regions
Lou Sheppard
Audio-visual installation
2017-2019

Requiem for the Polar Regions is an aural record of the shifting masses of sea ice in the Arctic and Antarctic Oceans, both the annual melt and reformation of ice, and the long term decline of ice in the Arctic. Using data provided by the National Snow and Ice Data Centre in Colorado this automated program generates a musical score based on the perimeter and concentration of sea ice in the Arctic and Antarctic. The program maps the coordinates of the ice imagery to a musical scale, generating a distinct composition each day. Ice that reaches further from the poles sounds as higher notes, while ice that sits closer to the poles sounds as lower notes. The score is composed in D Minor.

Lou Sheppard is a Canadian artist working in interdisciplinary audio, performance and installation based practice. Of Irish, English and Scottish settler ancestry, Sheppard was raised on unceded Mi'Kmaq territory, and currently lives in K'jiputuk/Halifax. Sheppard graduated from the Nova Scotia College of Art and Design (NASCAD University) in 2006 and then studied English and Education at Mount Saint Vincent University. In their recent practice, Sheppard uses processes of translation and metaphor to interrogate structures of power in data and language. Their work is evidenced through installation, performance and score and often leads them to collaborate with other artists, including musicians, visual artists and performing artists. Sheppard has exhibited work both in Canada and internationally and was included in the first Antarctic Biennale and the Antarctic Pavilion in Venice. In 2017, they received the Emerging Atlantic Canada Artist Award and in 2018, they were long-listed for the Sobey Art Award. Sheppard is currently Artist in Residence in the Faculty of Education at McGill University.

Requiem for the Polar Regions was produced with support from the Hnatyshyn Foundation, The Harrison McCain Foundation and Arts Nova Scotia. The project was conceived by Lou Sheppard and programmed with the assistance of Kenny Lozowski.

To see Requiem for the Polar Regions online : www.polarregions.net

 

Press release

 

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.