Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
  Campus de Moncton  
 
Suivez-nous


Conférences J.-Fernand-Landry

11e des Conférences J.-Fernand-Landry et Francophonie internationale


Quelque 150 personnes ont pu entendre Son Excellence Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie, prendre la parole à la Faculté de droit lors de la 11e Conférence J.-Fernand-Landry le jeudi 15 mars dernier sur le thème de « La Francophonie, un levier international envers et pour la diversité culturelle et linguistique. »


Ce thème et celui du Premier ministre du Nouveau-Brunswick Brian Gallant lors de la 10e des conférences J-Fernand-Landry étaient tous deux liés aux contributions et au rôle de premier plan de Fernand Landry.  Directeur général du 8e Sommet de la Francophonie qui eut lieu à Moncton en 1999, c’est grâce à lui si la Déclaration du Sommet affirme solennellement, comme le souligna le directeur de l’Observatoire international des droits linguistiques, Érik Labelle-Eastaugh, au nom du doyen Fernand de Varennes, que « La pluralité des langues et la diversité des cultures constituent des réalités qu’il faut valoriser. Dans cet esprit, nous devons continuer à soutenir la promotion et la diffusion de la langue française qui nous rassemble comme celles des cultures et des langues partenaires qui font nos identités et la richesse de notre communauté. »


Invitée par la Faculté de droit, la Secrétaire générale a également procédé à la signature officielle d’un protocole d’entente de quatre ans entre l’Université de Moncton, l’Organisation internationale de la Francophonie, l’Agence universitaire de la francophonie et le gouvernement du Nouveau-Brunswick visant à faire de l’Observatoire international des droits linguistiques de la Faculté de droit de l’Université de Moncton un partenaire-clé de l’OIF.


La Secrétaire générale a indiqué lors de la signature de l’entente que celle-ci « illustre la volonté des partenaires canadiens d’agir au sein de l’OIF, qui rassemble dans une coopération toujours plus vigoureuse 84 États et gouvernements sur les cinq continents riches de la diversité de leurs apports singuliers, de leurs traits de civilisation et de leurs expériences. » La ministre du Développement économique et ministre responsable de la Francophonie, Francine Landry, a aussi déclaré « Cette entente permettra de mettre en valeur et de partager l’expertise néo-brunswickoise en matière de langues officielles et de minorités linguistiques avec d’autres pays, en plus de contribuer à l’atteinte des objectifs de l’OIF en matière de diversité culturelle et linguistique. »


Le rôle de l’Observatoire international des droits linguistiques est de développer, d’appuyer et de promouvoir la formation et la recherche en matière de droits linguistiques dans les programmes de la Faculté de droit de l’Université de Moncton et sur les scènes provinciale, nationale et internationale.


Les Conférences J.-Fernand-Landry portent sur des thèmes variés, dont le droit, les politiques sociales, la géopolitique et l’administration publique qui étaient tous d’intérêt au grand personnage politique et juridique dont ces conférences portent le nom. Ancien doyen de la Faculté de droit, il a ensuite été vice-recteur à l’administration et aux ressources humaines de l’Université de Moncton, puis directeur général du VIIIe Sommet de la Francophonie en 1999. Il aura été président de la Société nationale de l’Acadie, du Barreau du Nouveau-Brunswick, du Programme canadien de contestation judiciaire et du conseil d’administration d’Assomption Vie.

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Maître Rémy Boudreau, du cabinet McInnes Cooper, qui contribue financièrement à la tenue des Conférences J.-Fernand-Landry;  Érik Labelle Eastaugh, directeur de l’Observatoire international des droits linguistiques; Robert LeBlanc, vice-doyen de la Faculté de droit; Hélène Bouchard, sous-ministre par intérim des Affaires intergouvernementales et représentante du Premier ministre du Nouveau-Brunswick en matière de Francophonie; l’honorable Francine Landry, députée de Madawaska-les-Lacs-Edmundston, ministre du Développement économique, ministre responsable de la Francophonie et ministre responsable d’Opportunités NB; la très honorable Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie;  Jacques Paul Couturier, recteur et vice-chancelier par intérim; Aldéa Landry; André Samson, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche; l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre fédérale de la Santé et députée de Moncton-Riverview-Dieppe; Danick Jalbert, président de l’AÉÉDUM; Sarah Kanhai, VP communication, AÉÉDUM; maître Thomas Raffy, maître de cérémonie, président-directeur général du Conseil économique du Nouveau-Brunswick; Sara Scaletta, VP interne, AÉÉDUM et l’honorable René Cormier, sénateur.

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.