Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
  Campus de Moncton  
 
Suivez-nous


Signature d’un protocole d’entente pour l’Observatoire international des droits linguistiques

La très honorable Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l’Université de Moncton et le gouvernement du Nouveau-Brunswick ont procédé à la signature d’un protocole d’entente de quatre ans visant à faire de l’Observatoire international des droits linguistiques de l’Université de Moncton un partenaire-clé de l’OIF.

« Je me réjouis du protocole d’entente et de collaboration qui a été signé, mentionne la très honorable Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’OIF. Cette entente illustre la volonté des partenaires canadiens d’agir au sein de l’OIF, qui rassemble dans une coopération toujours plus vigoureuse 84 États et gouvernements sur les cinq continents riches de la diversité de leurs apports singuliers, de leurs traits de civilisation et de leurs expériences. »

« Le gouvernement du Nouveau-Brunswick est fier de signer ce protocole d’entente hautement significatif pour la province en matière de Francophonie internationale », a déclaré la ministre du Développement économique, Francine Landry, qui est également ministre responsable de la Francophonie. « Cette entente permettra de mettre en valeur et de partager l’expertise néo-brunswickoise en matière de langues officielles et de minorités linguistiques avec d’autres pays, en plus de contribuer à l’atteinte des objectifs de l’OIF en matière de diversité culturelle et linguistique. »

« Ce protocole vise à développer de nouvelles initiatives et à mettre en œuvre des initiatives recommandées par le nouveau dispositif d’observation des dynamiques culturelles et linguistiques au sein de la Direction de la langue française, culture et diversité de l’OIF, et ce, en complémentarité avec l’Observatoire de la langue française, » fait savoir le recteur et vice-chancelier par intérim, Jacques Paul Couturier.

Le rôle de l’Observatoire international des droits linguistiques est de développer, d’appuyer et de promouvoir la formation et la recherche en matière de droits linguistiques dans les programmes de la Faculté de droit de l’Université de Moncton et sur les scènes provinciale, nationale et internationale.

Rangée supérieure, de gauche à droite : Robert LeBlanc, vice-doyen de la Faculté de droit de l'Université de Moncton; Éric Labelle-Eastaugh, directeur de l’Observatoire international des droits linguistiques de l’Université de Moncton; et André Samson, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche de l’Université de Moncton. Rangée inférieure : L’honorable Francine Landry, députée de Madawaska-les-Lacs-Edmundston, ministre du Développement économique, ministre responsable de la Francophonie et ministre responsable d’Opportunités NB; La très honorable Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie; et Jacques Paul Couturier, recteur et vice-chancelier par intérim de l’Université de Moncton

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.