Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
  Campus de Moncton  
 
Suivez-nous


Archives

2017

 

 

 

Fernand de Varennes (diplômé de 1988) – Croix de chevalier de l’Ordre du mérite de la République de Pologne

8 juin 2017

Le doyen de Varennes a récemment été décerné lors d’une cérémonie à l’Ambassade de la Pologne la Croix de chevalier de l’Ordre du mérite de la République de Pologne en reconnaissance de son dévouement à la protection des droits des minorités en Europe.

L'HONORABLE JOLÈNE RICHARD (1992), JUGE EN CHEF DE LA COUR PROVINCIALE DU NOUVEAU-BRUNSWICK.

1 juin 2017

Après avoir exercé le droit au sein du cabinet Drapeau Robichaud McNally et au sein du cabinet Stewart McKelvey, à Moncton, l'honorable Jolène Richard a été nommée juge à la Cour provinciale en 2008. Elle est la première femme à occuper le poste de juge en chef de la Cour provincial au Nouveau-Brunswick.

QUATRE DIPLÔMÉES NOMMÉES À LA COUR PROVINCIALE DU NOUVEAU-BRUNSWICK.

1 juin 2017

Joanne Durette (1989), Lucie Mathurin (2000), Natalie LeBlanc (2001) et Johanne Marguerite Landry (2002) ont récemment été nommées juges à la Cour provinciale du Nouveau-Brunswick. L’honorable Joanne Durette est nommée juge itinérante, établie à Bathurst; l’honorable Lucie Mathurin est nommée juge en exercice, à Moncton; l’honorable Natalie LeBlanc est nommée juge en exercice, à Miramichi; l’honorable Johanne Marguerite Landry est nommée juge itinérante, établie à Caraquet.

2016

Michèle Pelletier (diplômée de 1993) – Défenseure du consommateur en matière d'assurance.

Me Michèle Pelletier a été nommée défenseure du consommateur en matière d’assurance au Nouveau-Brunswick pour un mandat de sept ans. Me Pelletier exerçait auparavant le droit à Balmoral, dans les domaines du droit immobilier, du droit de la famille et du droit des sociétés commerciales.

Christa A. Bourque (diplômée de 1994) et l’honorable Alexandre Deschênes ont été nommés conseillers de la Reine du Nouveau-Brunswick lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à Fredericton le 24 octobre 2016.

Me Bourque est associée au bureau de McInness Cooper, à Moncton, et exerce surtout dans le domaine du droit des assurances; sa pratique touche également le droit administratif, le litige commercial, le litige municipal et le droit de l’emploi.

L’honorable Alexandre Deschênes a siégé à la Cour du Banc de la Reine de 1982 à 2000 et à la Cour d’appel du Nouveau-Brunswick de 2000 à 2016.

Il a également siégé à la Cour d’appel de la Cour martiale du Canada et présidé le conseil de la magistrature du Nouveau-Brunswick ainsi que la Commission de redécoupage des circonscriptions électorales fédérales. Il a enseigné le droit des assurances à la Faculté de droit de l’Université de Moncton.

Luc Desjardins, c.r. (diplômé de 1987) - Président de l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick.

Me Luc Desjardins a récemment été élu à la présidence de l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick. Exerçant le droit à Petit-Rocher depuis 1988, il a été élu maire de cette municipalité en 2012. Me Desjardins a été nommé conseiller de la Reine en 2010.

Marie-Thérèse Mukamulisa (diplômée de 1994), élue juge à la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples

Marie-Thérèse Mukamulisa (diplômée de 1994), juge à la Cour suprême du Rwanda depuis 2003, a été élue, en août  dernier,  juge à la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples qui siège à Arusha, en Tanzanie. La Cour tient quatre sessions ordinaires par année et peut également tenir des sessions extraordinaires. Elle est composée de onze juges  élus à titre individuel qui proviennent des États membres de l'Union africaine .

René Basque (diplômé de 1988), Président de l'association du barreau canadien.

Me René Basque, de Moncton, devient président de l’Association du Barreau canadien le 14 août 2016. Me Basque, qui est associé au cabinet Actus Law Droit, exerce surtout en matière de litige commercial, de droit du travail et d’enjeux réglementaires; il agit également au nom du procureur général du Nouveau-Brunswick à titre d’intervenant public devant la Commission de l’énergie et des services publics du Nouveau-Brunswick. Me Basque a été reconnu à maintes reprises pour son engagement au sein de la profession et pour ses activités communautaires, notamment au sein des Clubs garçons et filles de Moncton et du Canada.

L'honorable Denise LeBlanc (diplômée de 1985) a récemment été nommée juge itinérante de la Cour provinciale du Nouveau-Brunswick et elle sera établie à Moncton.

Au moment de sa nomination, la juge LeBlanc était associée principale du cabinet McInnes Cooper, à Moncton, où elle exerçait surtout dans les domaines du droit des sociétés et du droit commercial. Elle a été adjudicatrice à la Cour des petites créances du Nouveau-Brunswick, présidente de la Division du Nouveau-Brunswick de l’Association du Barreau canadien ainsi que membre de plusieurs comités du Barreau du Nouveau-Brunswick et membre du conseil d’administration de plusieurs organismes communautaires.

L’honorable Suzanne Bernard (diplômée de 1993) a été nommée juge itinérante et sera établie à Campbellton.

Au moment de sa nomination, la juge Bernard était procureure de la Couronne, à Campbellton. Elle a exercé le droit en pratique privée pendant quelques années avant de se joindre au service des poursuites publiques.

L’honorable Éric Sonier (diplômé de 1995) a été nommé juge itinérant et sera établi à Tracadie.

Le juge Sonier a exercé le droit à Tracadie pendant près de vingt ans; au moment de sa nomination, il exerçait au sein du cabinet Sonier Duguay.

Le professeur Michel Doucet nommé comme l’un des francophones hors Québec les plus influents au pays.

Le 4 janvier dernier, le professeur Michel Doucet a été nommé comme l’un des francophones hors Québec les plus influents au pays. Étant impliqué dans le domaine des droits linguistiques depuis plus de trente ans, il possède une feuille de route impressionnante. Il a notamment plaidé à de nombreuses reprises devant la Cour suprême du Canada dans des causes qui ont eu un effet tangible sur la minorité francophone du pays.  On peut penser par exemple à des causes relatives au droit à l’instruction dans la langue de la minorité comme Doucet-Boudreau c. Nouvelle-Écosse (Ministère de l’Éducation) et Solski (Tuteur de) c. Québec (Procureur général) ou encore à une importante cause relative à la prestation des services par la GRC au Nouveau-Brunswick dans Société des Acadiens et Acadiennes du Nouveau-Brunswick Inc. c. Canada. En outre, et bien que six des neuf juges n’aient pas été du même avis que lui, il a été impliqué dans l’arrêt Caron c. Alberta, une cause dans laquelle on a tenté de faire reconnaître le bilinguisme législatif constitutionnel en Alberta. Ces démarches judiciaires en Alberta ne sont pas passées inaperçues et ont également mérité à ce même M. Caron une nomination au sein de ce groupe de francophones hors Québec les plus influents au pays.

Le professeur Doucet partage donc les honneurs avec les personnes suivantes, que nous présentons suivant l’ordre alphabétique : François Boileau, Gilles Caron, Jacques de Courville Nicol, Katherine d’Entremont, Paulette Gagnon, France Gélinas, Yvon Godin, Sylviane Lanthier, et Joseph Pagé. Toutes ces personnes sont impliquées, à différents échelons, dans la défense des droits des francophones en milieu minoritaire.

Le groupe d’expert qui s’est penché sur les candidates et les candidats a pris le soin d’éviter d’en arriver à une liste composée uniquement d’acteurs de la classe politique. D’ailleurs, ces personnes ont été choisies parce qu’elles ont un « lien avec une ou des communautés francophones et un lieu de résidence ou de travail en milieu minoritaire et une influence marquée auprès de pairs, mais aussi auprès d’une population régionale ou nationale »1 .

Le professeur Doucet est le seul candidat retenu qui provient du milieu académique et la Faculté de droit est fière de le compter parmi les membres de son corps professoral.

________________________________

1 Acadie Nouvelle, 4 janvier 2016.

Nouveaux conseillers de la Reine

Deux diplômés de la Faculté de droit, Rita Godin (1983) et Christian Michaud (1996), viennent d'être nommés conseillers de la Reine au Nouveau-Brunswick. Maître Godin exerce le droit à Bathurst, surtout dans le domaine du droit de la famille; elle a été procureure de la couronne au Ministère de la justice du Nouveau-Brunswick de 1990 à 2008 (protection de l’enfance et de l’adulte). Maître Michaud exerce le droit au sein du cabinet Cox & Palmer, à Moncton, où il dirige le groupe du litige commercial dans les domaines de la faillite et de l’insolvabilité, du recouvrement de créances, du droit de la construction, du droit public et du droit constitutionnel. Les deux nouveaux conseillers de la Reine sont très actifs dans leurs communautés respectives.

Babak Barin (diplômé de 1992) nommé à la Cour supérieure du Québec.

L'honorable Babak Barin vient d'être nommé à la Cour supérieure du Québec, à Montréal. Avant sa nomination à la magistrature, monsieur le juge Barin a exercé le droit surtout dans le domaine du litige commercial et de l'arbitrage. Il a été notamment avocat associé et président de l'équipe de règlement des différends de BCF LLP, à Montréal, ainsi que professeur associé à la Faculté de droit de l'Université de Sherbrooke, dans le cadre du programme de Prévention et de règlement des différends. Il était membre des barreaux de l'Ontario, du Québec, de l'Alberta, de l'Angleterre et du Pays de Galles.

Marie-Claude Blais (diplômée de 1996) Nommée à la Cour du banc de la Reine du Nouveau-Brunswick

L'honorable Marie-Claude Blais vient d'être nommée à la Cour du Banc de la Reine du Nouveau-Brunswick, à Saint-Jean. Maître Blais a exercé le droit à Moncton pendant une douzaine d'années avant d'être élue à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick en 2010. Elle a été ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau- Brunswick, ainsi que la première femme à assumer les fonctions de procureure générale et de ministre de la Justice de la province. Au moment de sa nomination, maître Blais exerçait le droit chez McInnes Cooper, à Moncton, dans le domaine du droit des affaires et du droit immobilier.

Larry Landry (diplômé de 1991) Nommé à la Cour du Banc de la Reine

L'honorable Larry Landry vient d'être nommé à la Cour du Banc de la Reine du Nouveau-Brunswick, à Campbellton. Admis au Barreau du Nouveau-Brunswick en 1992, il a exercé le droit dans la région de Dalhousie dans le domaine du contentieux des affaires civiles, du droit municipal, du droit pénal, du droit de la famille et du droit des sociétés. Très actif dans sa communauté, il a également été vice-président et membre du conseil d'administration de l'Association des juristes d'expression française du Nouveau-Brunswick, président du comité de révision du Nouveau-Brunswick (Code criminel du Canada), membre du comité d'éducation de l'Association du Barreau canadien (division du Nouveau-Brunswick) et greffier adjoint de la Cour du Banc de la Reine du Nouveau-Brunswick. Il a été nommé conseiller de la Reine en 2014.

Karine McLaren reçoit un prix de 1 000 $ pour sa participation au concours de rédaction de la Chaire de rédaction juridique Louis-Philippe-Pigeon.

La Chaire de rédaction juridique Louis-Philippe-Pigeon vient de décerner un prix de 1 000 $ à madame Karine McLaren pour son texte intitulé « La langue des décisions judiciaires au Canada ». Madame McLaren est inscrite au programme de maîtrise en droit de la Faculté de droit de l'Université de Moncton. L'article sera publié sur le site de la Chaire de rédaction juridique et fera l'objet d'une conférence organisée par la Chaire. La Chaire de rédaction juridique Louis-Philippe-Pigeon a été lancée par la Faculté de droit de l'Université Laval de concert avec le ministère de la Justice du Québec et offre un point d'appui aux personnes qui se préoccupent de la qualité rédactionnelle des textes juridiques.

Brian Gallant (diplômé de 2007) - Premier ministre du Nouveau-Brunswick

À la suite des élections provinciales qui ont eu lieu le 22 septembre 2014, Brian Gallant devient le plus jeune premier ministre de la Province du Nouveau-Brunswick en plus de 100 ans. Élu chef du Parti libéral du Nouveau-Brunswick en octobre 2012, il a été élu député de la circonscription de Kent en avril 2013, devenant alors chef de l'opposition officielle. Me Gallant, qui détient une maîtrise en droit de l'Université McGill, a pratiqué le droit corporatif et commercial au cabinet juridique Stewart McKelvey, à Moncton, et au cabinet Droit Veritas, à Dieppe.

Serge Rousselle - Ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance et procureur général du Nouveau-Brunswick

Le professeur Serge Rousselle, qui a été élu député dans la circonscription de Tracadie-Sheila lors des dernières élections provinciales, vient d'être nommé ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance ainsi que procureur général du Nouveau-Brunswick. Monsieur Rousselle, qui est professeur à la Faculté de droit de l'Université de Moncton depuis 1992 et qui a été doyen de la Faculté de 2000 à 2005, est titulaire d'une maîtrise en droit de Cambridge University et d'un doctorat en droit de l'Université McGill. Il est surtout reconnu comme constitutionnaliste et pour sa grande expertise en matière de droits linguistiques et de droits des peuples autochtones. Le professeur Rousselle connaît bien les enjeux et le rôle essentiel de l'école de langue française en contexte minoritaire, ayant participé au panel d'experts sur le financement de l'école francophone formé par la Commission sur l'école francophone.

2015

Maître Roy Klassen (diplômé 1992) - consul honoraire de France à Calgary.

Me Roy Klassen (1992) a récemment été nommé consul honoraire de France à Calgary. Avocat au sein du cabinet McLeod Law LLP, à Calgary, Me Klassen exerce surtout dans le domaine des fiducies et de la planification successorale. Il a travaillé pendant une dizaine d'années à l'étranger, notamment comme conseiller juridique d'entreprise pour des institutions financières aux Bermudes et en Suisse. Il est membre fondateur de l'Union des Français à l'étranger - Canada Nord-Ouest.

NOUVEAUX CONSEILLERS DE LA REINE. Deux diplômés de la Faculté de droit, Rita Godin (1983) et Christian Michaud (1996), viennent d'être nommés conseillers de la Reine au Nouveau-Brunswick.

Maître Godin exerce le droit à Bathurst, surtout dans le domaine du droit de la famille; elle a été procureure de la couronne au Ministère de la justice du Nouveau-Brunswick de 1990 à 2008 (protection de l’enfance et de l’adulte). Maître Michaud exerce le droit au sein du cabinet Cox & Palmer, à Moncton, où il dirige le groupe du litige commercial dans les domaines de la faillite et de l’insolvabilité, du recouvrement de créances, du droit de la construction, du droit public et du droit constitutionnel. Les deux nouveaux conseillers de la Reine sont très actifs dans leurs communautés respectives.

Babak Barin (diplômé de 1992) nommé à la Cour supérieure du Québec.

L'honorable Babak Barin vient d'être nommé à la Cour supérieure du Québec, à Montréal. Avant sa nomination à la magistrature, monsieur le juge Barin a exercé le droit surtout dans le domaine du litige commercial et de l'arbitrage. Il a été notamment avocat associé et président de l'équipe de règlement des différends de BCF LLP, à Montréal, ainsi que professeur associé à la Faculté de droit de l'Université de Sherbrooke, dans le cadre du programme de Prévention et de règlement des différends. Il était membre des barreaux de l'Ontario, du Québec, de l'Alberta, de l'Angleterre et du Pays de Galles.

Marie-Claude Blais (diplômée de 1996) Nommée à la Cour du banc de la Reine du  Nouveau-Brunswick

L'honorable Marie-Claude Blais vient d'être nommée à la Cour du Banc de la Reine du Nouveau-Brunswick, à Saint-Jean. Maître Blais a exercé le droit à Moncton pendant une douzaine d'années avant d'être élue à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick en 2010. Elle a été ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau- Brunswick, ainsi que la première femme à assumer les fonctions de procureure générale et de ministre de la Justice de la province. Au moment de sa nomination, maître Blais exerçait le droit chez McInnes Cooper, à Moncton, dans le domaine du droit des affaires et du droit immobilier.
 

Larry Landry (diplômé de 1991) Nommé à la Cour du Banc de la Reine

L'honorable Larry Landry vient d'être nommé à la Cour du Banc de la Reine du Nouveau-Brunswick, à Campbellton. Admis au Barreau du Nouveau-Brunswick en 1992, il a exercé le droit dans la région de Dalhousie dans le domaine du contentieux des affaires civiles, du droit municipal, du droit pénal, du droit de la famille et du droit des sociétés. Très actif dans sa communauté, il a également été vice-président et membre du conseil d'administration de l'Association des juristes d'expression française du Nouveau-Brunswick, président du comité de révision du Nouveau-Brunswick (Code criminel du Canada), membre du comité d'éducation de l'Association du Barreau canadien (division du Nouveau-Brunswick) et greffier adjoint de la Cour du Banc de la Reine du Nouveau-Brunswick. Il a été nommé conseiller de la Reine en 2014.

2014

Nouveaux conseillers de la Reine

Deux diplômés de la Faculté de droit, Larry Landry (1991) et Marylène Pilote (1995), viennent d'être nommés conseillers de la Reine au Nouveau-Brunswick. Maître Landry exerce le droit à Dalhousie. Maître Pilote exerce le droit au sein du cabinet Pilote Morin & Moreau, à Edmundston, dans les domaines du litige civil et du droit de la famille Les deux nouveaux conseillers de la Reine sont très actifs dans leurs communautés respectives et au sein du Barreau du Nouveau-Brunswick et de l'Association du Barreau canadien.

Brian Gallant (diplômé de 2007) - Premier ministre du Nouveau-Brunswick

À la suite des élections provinciales qui ont eu lieu le 22 septembre 2014, Brian Gallant devient le plus jeune premier ministre de la Province du Nouveau-Brunswick en plus de 100 ans. Élu chef du Parti libéral du Nouveau-Brunswick en octobre 2012, il a été élu député de la circonscription de Kent en avril 2013, devenant alors chef de l'opposition officielle. Me Gallant, qui détient une maîtrise en droit de l'Université McGill, a pratiqué le droit corporatif et commercial au cabinet juridique Stewart McKelvey, à Moncton, et au cabinet Droit Veritas, à Dieppe.

Serge Rousselle - Ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance et procureur général du Nouveau-Brunswick

Le professeur Serge Rousselle, qui a été élu député dans la circonscription de Tracadie-Sheila lors des dernières élections provinciales, vient d'être nommé ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance ainsi que procureur général du Nouveau-Brunswick. Monsieur Rousselle, qui est professeur à la Faculté de droit de l'Université de Moncton depuis 1992 et qui a été doyen de la Faculté de 2000 à 2005, est titulaire d'une maîtrise en droit de l'Université d'Ottawa et d'un doctorat en droit de l'Université McGill. Il est surtout reconnu comme constitutionnaliste et pour sa grande expertise en matière de droits linguistiques et de droits des peuples autochtones. Le professeur Rousselle connaît bien les enjeux et le rôle essentiel de l'école de langue française en contexte minoritaire, ayant participé au panel d'experts sur le financement de l'école francophone formé par la Commission sur l'école francophone.

Hélène Beaulieu, c.r. (diplômée de 1987) - Bâtonnière du Nouveau-Brunswick

Me Hélène Beaulieu, c.r., a récemment été élue bâtonnière du Nouveau-Brunswick, pour un mandat d'un an. Me Beaulieu, qui est associée au cabinet Cox & Palmer, à Moncton, détient une maîtrise en droit de la London School of Economics et exerce surtout dans les domaines du litige civil, du litige commercial et du droit pénal. Elle a été présidente de la division du Nouveau-Brunswick de l'Association du Barreau canadien et présidente de l'Association des avocats et des avocates de la région de Moncton. Elle offre régulièrement des cours de droit commercial à l'Université de Moncton.
 

Thomas Raffy (diplômé de 2010) parmi les 21 Jeunes leaders du Nouveau-Brunswick.

Thomas Raffy figure parmi les 21 Jeunes leaders du Nouveau-Brunswick pour l'année 2014-2015. 21Leaders est un programme provincial de développement du leadership qui vise les jeunes leaders des provinces maritimes qui font preuve de compétences exceptionnelles en leadership et qui sont à l’écoute des besoins de leur collectivité. Ces leaders sont jumelés à un mentor chevronné qui leur permet de se dépasser au début de leur parcours professionnel. Le projet de Thomas au cours des 10 prochains mois porte sur le droit de vote aux élections municipales pour les immigrantes et les immigrants. Me Raffy est avocat chez McInnes Cooper, à Moncton, où il se spécialise dans le droit corporatif et commercial, le droit privé, le droit relatif au respect de la vie privée et le droit des technologies de l’information.

RENÉ J. BASQUE, c.r. (1988) - Deuxième vice-président de l’Association du Barreau canadien. Me Basque vient d’être nommé deuxième vice-président de l’Association du Barreau canadien et occupera donc la présidence de l’ABC en 2016-2017.

Me Basque est actuellement associé chez Actus Law Droit, à Moncton, où sa pratique est axée sur les enjeux réglementaires, le litige commercial et le droit du travail. Il agit en outre au nom du procureur général du Nouveau-Brunswick à titre d’intervenant public devant la Commission de l'énergie et des services publics du Nouveau-Brunswick. Me Basque a été nommé conseiller de la Reine en 2013.

2013

Deux étudiantes de la Faculté de droit effectueront un stage à la Cour suprême du Canada

La Faculté de droit est heureuse d’annoncer que deux de ses étudiantes ont été choisies pour occuper un poste d’auxiliaire juridique auprès d’un juge de la Cour suprême du Canada. Tu-Quynh Trinh (classe de 2014) effectuera un stage auprès de l’honorable Clément Gascon pendant l’année 2014-2015. Alexandra Savoie (classe de 2012) effectuera son stage pendant l’année 2015-2016. Me Savoie est présentement avocate adjointe chez Cox & Palmer, à Moncton.

Denise Boudreau (diplômée 1992) est nommée à la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse.

L’honorable Denise Boudreau, de Chéticamp, en Nouvelle-Écosse, a été nommée à la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse. Admise au Barreau de la Nouvelle-Écosse en 1994, elle a travaillé comme procureure de la Couronne pour le Service des poursuites pénales du Canada et au Service d’aide juridique de la Nouvelle-Écosse. Depuis 2007, elle était avocate-conseil de la Couronne pour la section mixte des produits de la criminalité. Madame la juge Boudreau a été membre active de l’Association des juristes d’expression française de la Nouvelle-Écosse et représentante du bureau régional de l’Atlantique au sein du Comité national mixte des hauts représentants officiels de la justice pénale.

Marie-Claude Bélanger-Richard, c.r. (1985), à la présidence de la Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada.

Marie-Claude-Bélanger-Richard, c.r., a récemment été élue à la présidence de la Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada. La Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada est un organisme national qui réunit les quatorze ordres professionnels de juristes des provinces et territoires du Canada et qui a pour mission notamment « de mettre en valeur la gouvernance transparente d’une profession juridique indépendante au Canada, d’établir des normes nationales et d’harmoniser les règles et procédures des provinces et territoires » et de « contribuer au développement de la réglementation efficace d’une profession juridique indépendante ». Me Bélanger-Richard est associée au cabinet Stewart McKelvey, à Moncton, où elle exerce surtout dans le domaine du droit de la famille.

Nouveaux conseillers de la Reine.

Deux diplômés et un ancien professeur et doyen de la Faculté de droit ont récemment été nommés conseillers de la Reine au Nouveau-Brunswick :   René J. Basque (1988), Nicole Poirier (1993) et Michel Bastarache (ancien professeur et doyen). Me Basque est associé chez Actus Droit, à Moncton; l’honorable Michel Bastarache est avocat-conseil chez Heenan Blaikie, à Ottawa (après avoir siégé à la Cour suprême du Canada pendant un peu plus de dix ans); Me Poirier est procureure de la Couronne, Services des poursuites pénales du Canada, à Moncton.

Sven Walker (2006), récipiendaire du prix Rising Stars de Lexpert.

Ce prix, décerné par la revue Lexpert. vise à reconnaître les meilleurs avocats et avocates âgés de moins de 40 ans, à travers le Canada. Me Walker est associé chez Dale & Lessmann LLP, à Toronto, où il exerce le droit commercial. Il offre principalement des conseils à de nombreuses sociétés européennes privées détenues et cotées en bourse; il a aussi développé une expertise en droit des énergies renouvelables. Ayant travaillé, vécu et étudié tant en Europe qu’au Canada, il est considéré un spécialiste des questions juridiques transfrontalières canado-européennes.

Un premier livre pour Nathalie Blaquière (1990).

Journaliste et cinéaste, Nathalie Blaquière vient de publier son premier livre, Boules d’ambiance et kalachnikovs. Chronique d’une journaliste au Congo, dans lequel elle raconte son expérience de journaliste dans l’une des stations régionales de Radio Okapi, au Congo-Kinshasa, pendant l’un des pires drames humanitaires de notre époque. Nathalie a réalisé une quinzaine de films documentaires au Rwanda et dans l’est de la République démocratique du Congo.

Marie-Claude Bélanger-Richard, c.r. (1985) - Récipiendaire du prix 2013 Lexpert Zenith.

Maître Bélanger-Richard a récemment reçu le prix 2013 Lexpert Zenith qui reconnaît les femmes prééminentes dans la profession juridique.  Elle est associée au cabinet Stewart McKelvey, à Moncton, où elle exerce surtout dans le domaine du droit de la famille.  Elle a été présidente du Barreau du Nouveau-Brunswick et est actuellement vice-présidente de la Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada.  Lexpert est un chef de file national en matière de nouvelles et de renseignements sur les affaires juridiques.

Christine Robidoux (1991) - Parmi les 25 juristes les plus influents au Canada.  Maître Robidoux a été désignée parmi les 25 juristes ayant la plus grande influence sur la profession et sur la société par la revue Canadian Lawyer.

Elle est associée au cabinet Gowling Lafleur Henderson LLP, à Calgary, où elle aide les entreprises, particulièrement celles qui font affaires à l’étranger, à se conformer aux lois anticorruption. Elle est reconnue comme experte dans le domaine, et en 2011, elle était avocate de la défense dans la première poursuite engagée en vertu de la Loi sur la corruption d’agents publics étrangers.

Lors de son 13e Gala para académique annuel, la FÉÉCUM a désigné Martin LeBlanc-Rioux, lauréat du prix de l’ambassadeur étudiant de l’année pour sa contribution à la communauté en 2012-2013.

M. LeBlanc-Rioux, qui est étudiant à la maîtrise en droit à la Faculté de droit de l’Université de Moncton, est  un fréquent intervenant dans les médias sur les questions linguistiques.  Il est représentant de section à la SANB qui, cette année, a mis le rôle des jeunes au sein des organismes acadiens; il a également rédigé plusieurs mémoires sur la délimitation des circonscriptions électorales du Nouveau-Brunswick.

L'honorable Richard Chartier, juge à la Cour d'appel du Manitoba et ancien de la Faculté de droit (classe 1982), est nommé juge en chef du Manitoba.

Après avoir été juge à la Cour provinciale de 1993 à 2006, je juge Chartier avait été nommé à la Cour d'appel du Manitoba.  Il est l'auteur d'un rapport portant sur les services en français au Manitoba Avant toute chose, le bons sens et fut d'ailleurs nommé chevalier de l'Ordre de la Pléiade en reconnaissance des incidences positives de ce rapport.  En 2006, il a reçu le Prix des Nations Unies pour la gestion innovatrice du projet Domestic Violence Front-End Project.

Marco Cloutier, ancien diplômé de la Faculté de droit, nommé juge à la Cour provinciale du Nouveau-Brunswick.

Marco Cloutier (classe 1997) a été nommé juge à la Cour provinciale du Nouveau-Brunswick.  Il est devenu membre du Barreau du Nouveau-Brunswick en 1998.  Il est associé au cabinet McInnes Cooper, à Saint-Jean.  Il possède une vaste expérience dans le domaine du litige et du droit des assurances, et il a rédigé de nombreux articles en français et en anglais.  En 2010, il a été reconnu par Lexpert comme l'un des avocats le plus important au Canada âgés de moins de 40 ans.

2012

Trois diplômés de la Faculté de droit ont récemment été nommés conseillers de la Reine au Nouveau-Brunswick :

J. William Collette (1982), Luc Labonté (1986) et Thomas Maillet (1986). Me Collette est associé principal chez Murphy Collette Murphy, à Moncton; Me Labonté est directeur provincial des poursuites publiques, à Fredericton; Me Maillet est associé au cabinet LeBlanc Maillet, à Moncton.

Un étudiant de la Faculté de droit jouera le rôle de premier ministre lors du prochain Parlement jeunesse pancanadien.

Alexis Couture, étudiant de 2e année à la Faculté de droit, jouera le rôle de premier ministre lors du prochain Parlement jeunesse pancanadien (PJP), en janvier 2014, après avoir joué le rôle de président de la Chambre dans le cadre du premier Parlement jeunesse francophone du Nouveau-Brunswick (PJFNB) et le rôle de député, en janvier prochain, lors du prochain Parlement jeunesse de l'Acadie (PJA).  Le Parlement jeunesse pancanadien réunit des jeunes francophones de partout au Canada qui sont âgés entre 16 et 25 ans et qui simulent une session parlementaire.

Un ancien diplômé élu chef du Parti libéral du Nouveau-Brunswick.

Brian Gallant (classe de 2007) a récemment été élu chef du Parti libéral du Nouveau-Brunswick. Au moment de son élection, Me Gallant, qui détient une Maîtrise en droit de l’Université McGill, exerçait le droit commercial et corporatif au cabinet juridique Droit Véritas, à Dieppe.

Un professeur vient d'être nommé membre de l'Institut de plaidoirie devant la Cour suprême.

Le professeur Michel Doucet, c.r.,  vient d’être nommé membre de l’Institut de plaidoirie devant la Cour suprême, un réseau national composé d’une vingtaine d’avocats chevronnés, d’anciens auxiliaires juridiques de la Cour suprême et de professeurs de droit ayant pour mandat d’aider les avocats et avocates qui ont une cause en Cour suprême du Canada à perfectionner leur argumentation et à se familiariser avec l’expérience de plaidoirie devant la Cour suprême. L’Institut, qui est une initiative de l’ancien juge de la Cour suprême du Canada, Frank Iacobucci, offre des sessions de plaidoirie dans le cadre desquelles l’avocat ou l’avocate qui a une cause en Cour suprême pratique sa plaidoirie devant un comité de « conseillers en plaidoirie ». L’objectif ultime de l’Institut est de bénéficier à la communauté juridique, à la Cour suprême ainsi qu’au public en améliorant la qualité des plaidoiries devant la Cour suprême.   http://www.scai-ipcs.ca/main-f.html
Le professeur Doucet a plaidé à plusieurs occasions devant la Cour suprême du Canada, notamment dans Halifax (Regional Municipality) c. Nouvelle-Écosse (Human Rights Commission) et dans Société des Acadiens et Acadiennes du Nouveau-Brunswick Inc. c. Canada.

Un étudiant de la Faculté de droit obtient une bourse importante du CRSH.

Timothy Bell, étudiant inscrit au programme Juris Doctor – Maîtrise en études de l’environnement, obtient la bourse de maîtrise Joseph-Armand-Bombardier, d’une valeur de 17 500 $, du Conseil de recherche en sciences humaines. Monsieur Bell entreprendra en septembre 2012 la quatrième année du programme combiné à la Faculté de droit; sa thèse portera sur l’équilibre approprié entre l’environnement, l’économie et la société dans le contexte de l’exploration et de l’exploitation du gaz de schiste.

La bourse de maîtrise Joseph-Armand-Bombardier « vise à élargir les aptitudes en recherche et à aider à former un personnel très qualifié en finançant des étudiants en sciences humaines qui ont démontré avoir très bien réussi leurs études de premier cycle et très bien commencé leurs études de deuxième cycle ».

Une étudiante de la Faculté de droit a obtenu une bourse de la Fondation Baxter & Alma Ricard pour l'année universitaire 2012-2013.

Michèle Poirier, inscrite en 3e année au programme du Juris Doctor, a obtenu une bourse d'études de la Fondation à l'intention d'étudiants et d'étudiantes vivant en situation linguistique minoritaire et qui ont fait preuve d'excellence et de leadership scolaires, de sens civique et d'engagement dans leur communauté.

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.