Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Institut d’études acadiennes

Campus de Edmundston

Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Institut d’études acadiennes

Campus de Edmundston

Publications de l’IEA

Publications de l’IEA

L’IEA possède cinq collections d’ouvrages 
  • La Collection Bibliothèque acadienne du Groupe de recherche en édition critique et de l'Institut d'études acadiennes de l'Université de Moncton réunit en éditions critiques les textes fondamentaux de la littérature acadienne;
  • La Collection Clément-Cormier publie des ouvrages qui traitent des diverses réalités des institutions et du milieu associatif en Acadie;
  • La Collection Marguerite-Michaud, publie des ouvrages pédagogiques;
  • La Collection Mémoire biographique est consacrée aux paroles d'Acadiennes et d'Acadiens qui ont contribué au développement de leur société;
  • La Collection Pascal-Poirier, publie des ouvrages savants dans le domaine des études acadiennes.
Liste des publications

2018

• Les Conventions nationales acadiennes  (1900-1908)

• Le Voyage de Rameau de Saint-Père en Acadie, 1860

• Audacieux et téméraire : le père Clément Cormier, c.s.c. (1910-1987), recteur-fondateur de l'Université de Moncton

2014
• Le Nouveau-Brunswick : Je découvre ma région et ma province
• Cinquante ans d'amitié franco-acadienne : le consulat de France à Moncton (1964-2014)
• Histoire de l'Université de Moncton
• Les Conventions Nationales Acadiennes, Tome I (1881-1890)
• Poèmes acadiens de Napoléon-P. Landry

2012
• Sans jamais parler du vent : roman de crainte et d'espoir
• Corinne Gallant : une pionnière du féminisme en Acadie
• Développement comparé des littoraux du golfe du Saint-Laurent et du Centre-Ouest français, d'hier à aujourd'hui
• Les exilés acadiens en France au XVIIIe siècle et leur établissement en Poitou

2011
• Vivre sa santé en français au Nouveau-Brunswick : le parcours engagé des communautés acadiennes et francophones dans le domaine de la santé

2010
• Histoire de la Fédération des étudiants et étudiantes du Centre universitaire de Moncton (1969-2009) : quarante ans de représentation et de revendications étudiantes en Acadie
• Entre textes et images : constructions identitaires en Acadie et au Québec
• Lire Antonine Maillet à travers le temps et l'espace
• Le fait acadien en France : histoire et temps présent

2009
• Paysages imaginaires d'Acadie : un atlas littéraire
• New Brunswick/Nouveau-Brunswick
• Des aboiteaux à la génomique et au-delà

2008
• Regards d'un historien du droit sur l'Acadie des XVIIe et XVIIIe siècles
• La mémoire d'un pays disparu de la carte : Acadie (livre en japonais)

2007
• Histoire des Acadiens et Acadiennes du Nouveau-Brunswick

 

Collection Pascal-Poirier / Études acadiennes

Titre : Les Conventions nationales acadiennes (1900-1908)
Auteurs : Édition critique établie par Denis Bourque et Chantal Richard
Éditeur :  Institut d'études acadiennes / Septentrion
Année de publication : 2018
Nombre de pages : 292
Collection : Études acadiennes
ISBN : 978-2-89448-937-6
Prix : 29,95 $

Commandez cette publication

Les Conventions nationales acadiennes étaient organisées par la Société nationale l'Assomption, une sorte de minigouvernement des Acadiens des Maritimes. Ce regroupement de patriotes a réussi à rassembler le peuple acadien à la fin du XIXe siècle. En peu de temps, il lui a donnée une fête nationale, un hymne natonal et un drapeau. Si le peuple est uni sous cette bannière, il n'est pas pour autant unanime. L'Acadie fait une entrée difficile dans le XXe siècle. Certains orateurs continuent de promouvoir la préservation de la mémore et un style de vie rural, tandis que d'autres se penchent sur des considérations plus économiques et politiques. Ce volume rassemble pour la première fois les sermons et discours des Conventions nationales acadiennes de 1900 (Arichat, Nouvelle-Écosse), de 1905 (Caraquet, Nouveau-Brunswick) et de 1908 (Saint-Basil, Nouveau-Brunswick). Un apparat critique complète l'examen des sermons et discours par une introduction analytique, des notes explicatives, des appendices et un glossaire de noms propres. Si les trois premières conventions avaient doté l'Acadie de symboles nationaux, les trois suivantes, présentées ici, abordent davantage des questions d'ordre social, religieux et linguistique.

Denis Bourquea été professeur de littérature acadiennes et directeur du Groupe de recherche en édition critique à l'Université de Moncton. Il a publié de nombreux articles et chapitres de livres au Canada et à l'étranger consacrés surtout à l'histoire de cette littérature et à l'oeuvre d'Antonine Maillet.

Chantal Richard est professeure en Département d'études française de l'Université du Nouveau-Brunswick. Elle dirige une équipe de recherche interdisciplinaire sur l'identité collective acadienne et loyaliste. Elle est l'auteure de livres, de chapitres de livres et de nombreux articles sur l'histoire, les discours et la littérature de l'Acadie.

 

Titre : Le Voyage de Rameau de Saint-Père en Acadie en 1860 Auteur: Ronnie-Gilles LeBlanc
Éditeur : Institut d'études acadiennes / Septentrion
Année de publication : 2018
Collection : Études acadiennes
Nombre de pages : 404
ISBN : 9782894489406
Prix : 34,95 $

Commandez cette publication

Le  premier  ouvrage  de la  collection  intitulée Études  acadiennes s’agit  du  livre  de  l’historien Ronnie-Gilles LeBlanc, Le Voyage de Rameau de Saint-Père en Acadie en 1860. En 1859, cent ans exactement après la bataille des Plaines d’Abraham, François-Edme Rameau de Saint-Père a publié un ouvrage portant sur l’Acadie et le Québec. Dès l’année suivante, il est parti sur les traces des descendants des Français établis en Amérique, un voyage qui l’a mené au Québec, en Acadie et en Louisiane en 1860 et 1861. De son passage en Acadie, il a laissé de nombreuses notes manuscrites qui sont présentées ici sous forme de journal de voyage annoté et illustré. Rameau nous y livre un regard  très  intime  et  personnel  sur  la  communauté  acadienne.  En  réalité,  il  pose un  regard anthropologique  sur  cette  société  qui renaît  alors  de  ses  cendres  et  il  nous  fournit  ainsi  des renseignements jusque-là inédits sur l’Acadie du milieu du XIXe siècle.

 

Titre : Développement comparé des littoraux du golfe du Saint-Laurent et du Centre-Ouest français, d'hier à aujourd'hui
Auteurs : Nicolas Landry, Jacques Péret et Thierry Sauzeau (sous la direction de)
Éditeur : Institut d'études acadiennes
Année de publication : 2012
Collection : Pascal-Poirier
Nombre de pages : 325
ISBN : 978-0-9810041-7-4
Prix : 24,95$

L’étude du développement comparé de deux littoraux à la fois très éloignés géographiquement et très proches par leurs acteurs et les formes d’exploitation de la mer et des littoraux s’avère au total riche d’enseignements. Au-delà des spécificités de chaque rivage, canadien ou français, se dégagent d’incontestables convergences, reflet d’une histoire atlantique commune et, plus largement, d’enjeux économiques et environnementaux mondialisés.

Afin de mieux aborder cette thématique qui réunit ici des chercheurs en histoire et en géographie ainsi que du domaine des sciences de la vie et de la terre, nous proposons trois regroupements principaux. Le premier porte sur l’importance des échanges de part et d’autre de l’Atlantique Nord, le second sur l’omniprésence des pêches, et le troisième sur l’environnement littoral, l’histoire et l’actualité d’une exploitation ancienne, chaque section se caractérisant par la pluridisciplinarité des communications.

Avec des textes de : Maurice Beaudin, Andrew D. Boghen, Isabelle Bouchard, Omer Chouinard, Marie Clément, Simon C. Courtenay, Anne Fauré, Jean-Christophe Fichou, Isabelle Fortier, Thierry Guineberteau, Christine Lambert, Nicole Lang, Laurent Marien, Myriam Marrache-Gouraud, Gilles Martin, Élise Mayrand, Mario Mimeault, Stéphane Noël, France Normand, Jacques Péret, Steve Plante, Claude Rioux, André Robichaud, Denis Roussel, Thierry Sauzeau, André St-Hilaire, Brice Trouillet.

 

Titre : Entre textes et images : constructions identitaires en Acadie et au Québec
Auteurs : Monika Boehringer, Kirsty Bell et Hans R. Runte (sous la direction de)
Éditeur : Institut d'études acadiennes
Année de publication : 2010
Nombre de pages : 392
Collection : Pascal-Poirier
ISBN : 978-0-9810041-5-0
Prix : 24,95$

Table des matières

À l'âge de la mondialisation, la notion de l'identité est loin d'être éculée; au contraire, elle reste primordiale dans un monde caractérisé par d'importants mouvements de migration. Aujourd'hui, les constructions identitaires s'avèrent hybrides et métissées. L'hétérogène et l'interculturel l'emportent sur le stable et l'enraciné, si bien que les identités se construisent, se déconstruisent et se reconstruisent inlassablement selon les contextes socioculturels dans lesquels elles évoluent.

En Amérique du Nord, les littératures acadiennes et québécoises témoignent, parmi d'autres, de la complexité de ce phénomène. Ainsi, les textes réunis dans cet ouvrage se donnent pour objectif d'examiner les enjeux multiples de l'identitaire, et ceci dans les espaces littéraire et pictural de l'Acadie et du Québec. Car l'identité ne veut pas seulement se faire circonscrire pas le discours littéraire ou savant, par des formules toujours plus finenement ciselées, elle veut aussi se faire voir, se présenter dans tout un éventail de formes et de couleurs nuancées qui permettent de l'appréhender de divers angles. Plusieurs articles portent sur un tel entrelacement de textes et d'images; tous contribuent, nous le souhaitons, à faire avancer nos connaissances dans la grande dynamique de l'identitaire.

Avec des textes de Kirsty Bell, Monika Boehringer, Denis Bourque, Herménégilde Chiasson, Carola David, Jean-Luc Desalvo, Ingo Kolboom, Denise Lamontagne, Julie LeBlanc, Corrie Level-Scott, Irène Oore, Joëlle Papillon, François Paré, Claudine Potvin, Amy J. Ransom, Hans R. Runte, France St-Jean, Jimmy Thibeault, Emmanuelle Tremblay et Ania Wroblewski.

 

Titre : Lire Antonine Maillet à travers le temps et l'espace
Auteur : Marie-Linda Lord (sous la direction de)
Éditeur : Institut d'études acadiennes
Année de publication : 2010
Nombre de pages : 185
Collection : Pascal-Poirier
ISBN : 978-0-9810041-4-3
Prix : 19,05$

Table des matières

Commandez cette publication

Évoquer Antonine Maillet, c'est évoquer une carrière littéraire exceptionnelle de plus de 50 ans. Son projet littéraire et social, amorcé à la veille de la Révolution tranquille en 1958 avec Pointe-aux-coques, fait sa marque dans les années 1970 avec la Sagouine qui sera un succès sans précédent et Pélagie-la-Charrette qui sera couronné du prix Goncourt en 1979. À travers le temps et l'espace, Antonine Maillet, qui bénéficie à la fois d'un succès populaire et d'un succès d'estime, ne cesse d'imaginer un monde, d'écrire une langue, de créer une oeuvre qui compte plus d'une quarantaine de titres...une oeuvre qui suscite de l'intérêt tant au Canada qu'aux États-Unis, en Europe, en Afrique, en Amérique du Sud, et même en Asie! Cet ouvrage offre une pluralité de regards afin de mieux connaître son oeuvre et favoriser la compréhension d'un projet littéraire hors du commun, le projet d'une véritable écrivaine, un projet de vie encore inachevé...

 

Titre : Paysages imaginaires d'Acadie : un atlas littéraire
Auteurs : Marie-Linda Lord et Denis Bourque (sous la direction de)
Éditeurs : Institut d'études acadiennes et Chaire de recherche en études acadiennes
Année de publication : 2009
Collection : Pascal-Poirier
Nombre de pages : 143
ISBN : 978-0-9810041-2-9
Prix : 49,95$

Table des matières

Commandez cette publication

Cet atlas littéraire est une invitation à découvrir une Acadie des villes et villages, des terres et forêts, de mer et de côtes; une Acadie du présent et de la modernité, de la mémoire et de la tradition, du rêve et de l'utopie.

Six chercheurs canadiens et européens explorent des « paysages imaginaires » construits dans des textes littéraires, illustrés dans ce livre par des photos, des oeuvres d'art, des pages manuscrites, des cartes géographiques métaphoriques inspirées par l'imaginaire de six écrivains.

 

Titre : Le Nouveau-Brunswick : Je découvre ma région et ma province
Auteure : Sylvie Ladouceur
Éditeur : Institut d'études acadiennes
Année de publication : 2014
Nombre de pages : 266
Collection : Marguerite-Michaud
ISBN : 978-0-9920-0123-0
Prix : Ce livre n'est pas disponible à la vente.

Ce livre est une ressource destinée à accompagner l’enseignement du programme des sciences humaines au niveau de la 3e et de la 4e année du primaire dans les écoles francophones du Nouveau-Brunswick. Son objectif est d’amener les élèves à explorer comment la société du Nouveau-Brunswick s’est organisée sur son territoire et à comprendre pourquoi il en est ainsi.

On y retrouve notamment :

  • des cartes et des données qui permettent de comprendre les réalités sociales et territoriales actuelles du Nouveau-Brunswick et de ses régions;
  • des photographies et des explications pour comparer certains changements dans le temps;
  • des éléments permettant de comparer certains aspects ou enjeux régionaux ou provinciaux avec les réalités d’une autre région;
  • des réflexions sur les actions citoyennes et certains enjeux sociaux importants au Nouveau-Brunswick et dans ses régions;
  • des pistes à explorer pour aller plus loin.

 

Titre : Vivre sa santé en français au Nouveau-Brunswick : le parcours engagé des communautés acadiennes et francophones dans le domaine de la santé
Auteurs : Sylvie Ladouceur et Marc Robichaud
Éditeur : Institut d’études acadiennes
Année de publication  : 2011
Nombre de pages : 103
Collection : Marguerite-Michaud
ISBN : 978-0-9810041-6-7
Prix : 29,95 $

Table des matières

Commandez cette publication

La santé et le mieux-être en français au Nouveau-Brunswick sont aujourd’hui l’affaire de tous, tant des professionnels que de la communauté, des gestionnaires que des chercheurs, du secteur public que du secteur privé. En effet, tous sont partenaires, non seulement dans la livraison de soins qui visent la gestion d’une maladie, mais aussi dans la promotion d’habitudes de vie centrées sur le mieux-être de la personne.

Pour répondre à ses besoins particuliers, la communauté acadienne et francophone s’est mobilisée depuis longtemps afin de créer ses propres institutions dans le domaine de la santé et de voir à leur épanouissement. Ainsi, les francophones bénéficient aujourd’hui d’un accès à des services de santé dans leur langue, à plusieurs formations professionnelles collégiales et universitaires en français dans le domaine de la santé de même qu’à un milieu associatif dynamique qui encourage un engagement communautaire et une responsabilisation de la population face aux défis et aux enjeux dans le domaine de la santé et du mieux-être.

Cet ouvrage propose un survol de ce parcours en soulignant l’engagement des personnes qui œuvrent aujourd’hui comme hier, à la promotion des services de santé et à la valorisation du mieux-être en français au Nouveau-Brunswick.

Collection Clément-Cormier

Titre : Cinquante ans d'amitié franco-acadienne : le consulat de France à Moncton (1964-2014)
Auteur : Robert Pichette
Éditeur : Institut d'études acadiennes
Année de publication : 2014
Nombre de pages : 135
Collection : Clément-Cormier
ISBN : 978-0-9920012-4-7
Prix : 24,95 $

On ne trouvera pas en ces pages une histoire chronologique du consulat de France établi à Moncton en 1964 et devenu, depuis 1986, consulat général. Plus modestement, il s’agit d’un récit à grands traits des relations de la France avec le Canada atlantique depuis 1763, la France étant restée vivante dans l’imaginaire national de l’Acadie bien avant l’inauguration de son consulat à Moncton. Le consulat d’Halifax se greffe naturellement à ce récit, puis vient le récit de l’établissement de Moncton, qui souligne, en 2014, son 50e anniversaire. Comme le montre cet ouvrage, le consulat général de France demeure la marque visible de l’appui moral que la France accorde à la communauté acadienne de la région atlantique, qu’il cautionne en quelque sorte sur la scène internationale. En effet, le Consulat général de France à Moncton est le symbole tangible du lien qui unit toujours l’Acadie à la France, comme le démontrent les nombreuses et heureuses initiatives qui ont été créées ou encouragées par le Consulat général de France à Moncton depuis les 50 dernières années.

Robert Pichette, originaire d’Edmundston (Nouveau-Brunswick), est journaliste et écrivain. À la retraite de la fonction publique fédérale, il a été durant les années 1960 chef de cabinet et sous-ministre du premier ministre Louis J. Robichaud et le premier directeur des Affaires culturelles du Nouveau-Brunswick. Spécialiste de l’héraldique, il est l’un des hérauts d’armes honoraires de l’Autorité héraldique du Canada et fellow de la Société royale héraldique du Canada. Auteur de plus de 20 ouvrages traitant d’histoire de l’Acadie et d’héraldique, il a été récipiendaire du Prix littéraire France-Acadie en 1990. En 1998, l’Université Sainte-Anne (Nouvelle-Écosse) lui conféra un doctorat ès lettes honoris causa et, en 2014, l’Université de Moncton lui décernait un doctorat honoris causa en administration publique. Membre de l’Ordre du Nouveau-Brunswick, il est officier de l’Ordre national du Mérite de France, chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres et chevalier des Palmes académiques. Il habite Moncton.

 

Titre : Histoire de la Fédération des étudiants et étudiantes du Centre universitaire de Moncton (1969-2009) : quarante ans de représentation et de revendications étudiantes en Acadie
Auteure : Carolynn McNally
Éditeur : Institut d'études acadiennes
Année de publication : 2010
Nombre de pages : 150
Collection : Clément-Cormier
ISBN : 978-0-9810041-3-6
Prix : 22,95 $

Table des matières

Commandez cette publication

Depuis 40 ans, la FÉÉCUM joue un rôle d'importance dans le développement de l'Université de Moncton et de la société acadienne. Représentante de la population étudiante de l'Université de Moncton, campus de Moncton, la FÉÉCUM s'est occupée de différents dossiers d'actualité, qui vont de la lutte pour une meilleure accessibilité aux études postsecondaires à la qualité de l'enseignement, de la défense des droits des étudiants à l'enrichissement de leur expérience universitaire par le biais de services tels que la radio du campus, CKUM, le journal Le Front, et les bars le Kacho, l'Osmose et le Tonneau. Tout en évoquant les souvenirs de plusieurs générations de membres de la FÉÉCUM, cet ouvrage retrace le parcours de la fédération étudiante et souligne l'importance formatrice qu'elle a eue pour plusieurs leaders de l'Acadie contemporaine.

Titre : Des aboiteaux à la génomique et au-delà
Auteurs : Charles L. Bourque et Marc Robichaud
Éditeur : Institut d'études acadiennes
Année de publication : 2009
Nombre de pages : 164
Collection : Clément-Cormier
ISBN : 9780981004112
Prix : 22,95 $

Commandez cette publication

À la fin du 19e siècle, de nombreux réformateurs acadiens se disent inquiets par le peu d’importance accordée aux disciplines scientifiques dans les programmes d’études des collèges classiques. Un discours de Pascal Poirier, prononcé au Collège Saint-Joseph en 1888, lance d’ailleurs toute une polémique sur la place de l’enseignement des sciences en Acadie. Comme en rend compte cet ouvrage, les idées qu’y développe le sénateur ont porté leurs fruits. Aujourd’hui, la Faculté des sciences de l’Université de Moncton, forte d’environ 4 000 diplômées et diplômés, contribue de façon significative à l’épanouissement non seulement de l’Acadie, mais aussi du Canada et de la francophonie. L’histoire de cette faculté, ainsi que celle des sciences en Acadie, a été façonnée par le travail et le dévouement de nombreux pionniers et bâtisseurs à qui, en guise de reconnaissance, ce livre souhaite rendre hommage.

Collection Bibliothèque acadienne

Titre : Les Conventions Nationales Acadiennes Tome I (1881-1890)
Auteurd : Édition critique établie par Denis Bourque et Chantal Richard
Éditeur : Institut d'études acadiennes
Année de publication : 2013
Nombre de pages : 372
Collection : Bibliothèque acadienne
ISBN : 978-0-9920012-0-9
Prix : 24,95 $

Commandez cette publication

Les dix conventions nationales acadiennes qui ont eu lieu entre 1881 et 1937 revêtent encore de nos jours une grande importance pour l’historien, le littéraire et le sociologue sûrement, mais aussi pour quiconque s’intéresse à l’Acadie et à son histoire. Ces conventions, en effet, marquent à la fois l’émergence, l’apogée et le déclin du nationalisme acadien traditionnel et constituent, dans une très large mesure, le fondement même de ce qu’est devenue l’Acadie moderne. Le présent volume reproduit, sous forme d’édition critique, les discours et sermons des trois premières conventions acadiennes qui eurent lieu à Memramcook (1881), à Miscouche (1884), et à Pointe-de-l’Église (1890). C’est lors de ces trois conventions que les Acadiens font le choix d’une patronne, d’une fête nationale, d’un drapeau, d’un insigne et d’un hymne et que fut fondée la Société de l’Assomption qui deviendra plus tard la Société nationale de l’Acadie.

Denis Bourque est professeur titulaire au Département d’études françaises de l’Université de Moncton où il enseigne principalement la littérature acadienne. Il a codirigé, avec Anne Brown, l’ouvrage collectif Le Carnavalesque dans les littératures d’expression française d’Amérique du Nord (1998) et, avec Marie-Linda Lord, le collectif Paysages imaginaires de l’Acadie. Un atlas littéraire (2009). Il a aussi publié de nombreux articles et chapitres de livres au Canada et à l’étranger sur la littérature acadienne et particulièrement sur l’œuvre d’Antonine Maillet. Il dirige actuellement un groupe de recherche à l’Université de Moncton qui travaille à la publication d’éditions critiques des œuvres fondamentales de la littérature acadienne.

Chantal Richard est professeure agrégée au Département d’études françaises de l’Université du Nouveau-Brunswick. Elle est l’auteure de nombreux articles et chapitres de livres portant sur la culture, l’idéologie et la littérature acadiennes du point de vue des cultures et des langues contact, des théories du roman contemporain et de l’analyse de discours nationalistes par la statistique textuelle. Ses travaux sont parus dans Acadiensis, Studies in Canadian Literature/Études en littérature canadienne et Lexicométrica, entre autres. Elle dirige actuellement une équipe de recherche interuniversitaire qui vise à analyser le concept d’identité collective dans les discours de la Renaissance acadienne et les discours loyalistes de la même époque.

Titre : Poèmes acadiens de Napoléon-P. Landry
Auteure : Édition critique par Chantal Richard 
Éditeur : Institut d'études acadiennes
Année de publication : 2013
Nombre de pages : 448
Collection : Bibliothèque acadienne
ISBN : 9780992001216
Prix: 24,95 $

Commandez cette publication

Les années 1950 consitituent une période de transition en Acadie, autant sur le plan idéologique que sur le plan littéraire. Le nationalisme acadien traditionnel battait alors son plein. N dans la deuxième moitié du 19e siècle, il liait de façon intrinsèque langue, Église et identité nationale fondée sur un passé commun. Ce nationalisme traditionnel, tout comme l'importance accordée au clergé acadien, atteint son apogée au cours de cette décénnie pour céder la place, à partir de 1960, à un nouveau nationalisme qui cherche à s'adapter au monde contemporain. Le fait d'appartenir à la décénie qui précède cette série de transformations sociales et littéraires fondamentales est en partie ce qui fait l'intéret de Napoléon Landry. Parmi les premiers poètes de l'Acadie à publier un recueil de poésie, mais tenant d'un idéal nationaliste traditionnel déclinant, il se situe à un tournant de la littérature acadienne et de son idéologie. Autant le rejet du nationalisme traditionnel véhiculé par Poèmes acadiens, qui proposait l'image d'une Acadie marthyre et glorifiée, s'est avéré essentiel pour l'émergence de la poésie acadienne contemporaine, autant sa relecture est aujourd'hui necessaire à la compréhention de l'histoire de la poésie et de la littérature acadienne.

Chantal Richard est professeure agrégée au Département d’études françaises de l’Université du Nouveau-Brunswick. Elle est l’auteure de nombreux articles et chapitres de livres portant sur la culture, l’idéologie et la littérature acadiennes du point de vue des cultures et des langues contact, des théories du roman contemporain et de l’analyse de discours nationalistes par la statistique textuelle. Ses travaux sont parus dans Acadiensis, Studies in Canadian Literature/Études en littérature canadienne et Lexicométrica, entre autres. Elle dirige actuellement une équipe de recherche interuniversitaire qui vise à analyser le concept d’identité collective dans les discours de la Renaissance acadienne et les discours loyalistes de la même époque.

Titre : Sans jamais parler du vent : roman de crainte et d'espoir que la mort arrive à temps de France Daigle
Auteur : Édition critique établie par Monika Boehringer
Éditeur : Institut d'études acadiennes
Année de publication : 2012
Nombre de pages : xliv-259
Collection : Bibliothèque acadienne
ISBN : 978-0-9810041-8-1
Prix : 24,95 $

Table des matières

Commandez cette publication

Dans le contexte de la littérature franco-canadienne, France Daigle n’a plus à établir sa réputation : son œuvre est étudiée en Amérique du Nord et en Europe. Elle a une douzaine de romans à son actif dont plusieurs ont été couronnés par des prix nationaux et internationaux. Son dernier roman – l’œuvre magistrale Pour sûr – a été finaliste du prix littéraire du Gouverneur général du Canada en 2012. Or, lorsque parut en 1983 son premier roman, Sans jamais parler du vent, personne ne pouvait encore savoir que Daigle laisserait sa marque indélébile sur la littérature acadienne.

Résolument moderne, ce premier roman présente une facture expérimentale devenue l’une des caractéristiques de l’écriture daiglienne. Depuis longtemps épuisé, il fallait le rendre de nouveau accessible : chacun pourra ainsi mesurer toute la trajectoire de l’auteure, de ses débuts jusqu’à l’opus magnum le plus récent. La présente édition critique de Sans jamais parler du vent présente non seulement les variantes, mais aussi un choix de fragments textuels qui permettent d’en retracer la genèse. Ainsi, on saisira mieux la valeur de ce texte dont la relecture seule fait ressentir tous ses effets polysémiques.

Monika Boehringer est professeure titulaire à l’Université Mount Allison, à Sackville au Nouveau-Brunswick, où elle enseigne des cours sur l’Acadie et l’écriture au féminin, domaines dans lesquels elle a publié de nombreux articles. Créatrice du site Web Auteures acadiennes/Acadian Women's (Life) Writing qui répertorie plus de 80 auteures (www.mta.ca/research/awlw/), elle a codirigé Entre textes et images : constructions identitaires en Acadie et au Québec (2010, Institut d’études acadiennes). Elle prépare actuellement une anthologie de la poésie des femmes en Acadie.

Collection Mémoire Biographique

Titre : Audacieux et téméraire : le père Clément Cormier, c.s.c. (1910-1987), recteur-fondateur de l'Université de Moncton
Auteurs : Marc Robichaud et Maurice Basque
Éditeur : Institut d’études acadiennes
Année de publication  : 2018
Collection : Mémoire biographique
Nombre de pages : 433
ISBN : 978-1-897214-38-1
Prix : 29,95 $

Commandez cette publication

Homme de presque toutes les causes et de presque tous les dossiers acadiens, impliqué dans un éventail impressionnant d'associations et d'institutions, le père Clément Cormier, c.s.c. (1910-1987) a connu un parcours qui peut se lire comme une histoire de l'Acadie du Nouveau-Brunswick au 20e siècle. La présente biographie aborde principalement l'homme dans sa dimension la plus connue, soit celle de l'universitaire, à la fois comme professeur et comme administrateur. Aux premières loges de la Révolution tranquille acadienne, le père Cormier a été un des acteurs principaux dans la modernisation du secteur de l'enseignement postsecondaire au Nouveau-Brunswick, modernisation qu'il avait d'ailleurs encouragée et promue depuis longue date. Universitaire de renom, Clément Cormier ne cessera sa vie durant de vouloir contribuer au développement des universités de Saint-Joseph et de Moncton dont il s'enorgueillissait d'être le recteur-fondateur.
 

Titre : Corinne Gallant : une pionnière du féminisme en Acadie
Auteur : Simone LeBlanc-Rainville
Éditeur : Institut d’études acadiennes
Année de publication  : 2012
Collection : Mémoire biographique
Nombre de pages : 396
ISBN : 978-0-9810041-9-8
Prix : 29,95 $

Table des matières

Commandez cette publication

« Depuis quelques années, je cherchais un moyen de faire connaître l’apport des Acadiennes au féminisme. Je trouvais le projet attrayant, mais il me paraissait difficile à réaliser. Jusqu’où remonter dans le temps? Sur quels critères choisir telle association plutôt que telle autre? Comment éviter le piège d’une compilation désincarnée fourmillant de dates et de listes de noms interminables? J’ai alors pensé au rôle joué par Corinne Gallant dans plusieurs de ces associations. Il m’est apparu, comme dans un éclair, que la description de sa contribution pouvait me fournir l’encadrement souhaité. »

L’ouvrage témoigne de la longue vie de Corinne Gallant, où la dimension féministe occupe une place prépondérante. Tout en décrivant l’engagement d’une femme en particulier, l’auteure souligne l’apport inestimable d’autres femmes francophones de la région de Moncton. La lectrice ou le lecteur trouvera donc à la fois des éléments d’une histoire du féminisme en Acadie du sud-est du Nouveau-Brunswick et le portrait d’une femme dont la discrétion ne laisse pas facilement deviner la stature.

Simone LeBlanc-Rainville est professeure émérite de l’Université de Moncton. Elle a fait carrière dans l’enseignement au Nouveau-Brunswick, principalement à la Faculté des sciences de l’éducation de cette institution. Femme engagée, elle a participé à certaines des luttes qu’a menées Corinne Gallant. En plus d’ouvrages pédagogiques et d’articles portant sur le féminisme, elle a publié en 2000, avec Maurice Rainville, la biographie de Léger Comeau, intitulée Le Rassembleur. Son roman Madeleine ou la rivière au printemps a remporté le prix France-Acadie 1995.

Coédition avec Geste Éditions France

Titre : Les exilés acadiens en France au XVIIIe siècle et leur établissement en Poitou
Auteur : Ernest Martin (sous la coordination d'André Magord)
Éditeur : Geste Éditions (coédition avec l'Institut d'études acadiennes, Université de Moncton et l'Institut d'études acadiennes et québécoises, Université de Poitiers)
Année de publication : 2012
Nombre de pages : 352
ISBN : 978-2-84561-984-5

La réédition du livre d’Ernest Martin Les exilés Acadiens en France au XVIIIe siècle, et leur établissement en Poitou s’impose, soixante-seize ans après sa publication et trente-trois ans après une première réédition, tant cet ouvrage, qui n’était plus disponible en librairie, demeure une œuvre de référence pour les historiens et un héritage en devenir pour tous ceux, membres d’associations, chercheurs ou acteurs locaux qui œuvrent au développement du fait acadien en Poitou et au-delà.

Ce livre présente, dans un premier temps, le projet de colonie acadienne en Poitou et ses caractéristiques. Il analyse ensuite le nouveau départ de nombreux Acadiens vers la Louisiane.

« Leurs ancêtres avaient quitté la Touraine, le Poitou et le pays des Charentes par désir de liberté, d’aisance, d’aventure. Ils avaient eux-mêmes rythmé leur vie sur la vie libre des sauvages. Ils souffraient plus encore que leur ancêtres n’en avaient souffert, de la vie comprimée, étroite, frugale qui est celle de tous les vieux pays ».

L’expérience acadienne en Poitou est ainsi proposée sous le prisme d’une tragédie dont il s’agit de décrire la continuité sur le territoire français jusqu’au départ vers la Louisiane.

Une autre caractéristique remarquable du livre d’Ernest Martin est que son héritage va bien au-delà de celui d’un ouvrage de référence sur le plan historique. Ce livre a en effet largement contribué à la construction d’une mémoire particulière commune aux descendants d’Acadiens en France. En ce sens, le travail d’E. Martin peut être considéré à l’origine de « l’acadianisation » de la population poitevine, phénomène animé par le partage de cette histoire originale et pas son intégration à la mémoire collective locale.

Titre : Le fait acadien en France : histoire et temps présent
Auteur : André Magord (sous la direction de)
Éditeur : Geste Éditions (coédition avec l'Institut d'études acadiennes, Université de Moncton)
Année de publication : 2010
Nombre de pages : 220
ISBN : 978-2-84561-730-8

Commandez cette publication

Hors-série

Dans le contexte des relations entre la France et la francophonie nord-américaine, le fait acadien tient une place singulière. Ceux qui s’intéressent au fait acadien le font souvent avec un zèle particulier, celui qui correspond à une identification poussée à un lien de « cousinage » ou alors au désir d’approfondir la compréhension du fait francophone canadien au-delà de la situation québécoise.

Cet ouvrage est le premier à proposer un état de la recherche scientifique sur le fait acadien en France. L’ensemble des connaissances établies sur la vie des déportés acadiens et sur celle de leurs connaissances établies sur la vie des déportés acadiens et sur celle de leurs descendants y est restitué, actualisé et développé. Une analyse inédite du fait acadien en France au temps présent permet de dépasser un rapport nostalgique au passé et d’identifier ce qui doit être transformé.

Cette singularisation du fait acadien en France en tant que champ de recherche scientifique ne conduit toutefois pas à occulter la place et la présence de l’Acadie d’outre-atlantique. Au contraire, cette distinction permet d’articuler avec plus de clarté la dimension commune des éléments de patrimoine, des lexiques, des littératures et des volontés d’échange et de développement.

L’originalité de cet ouvrage, au-delà d’un indispensable état des lieux des connaissances scientifiques, tient à l’articulation novatrice de ces connaissances avec le contexte théorique des sciences sociales. Un « espace identitaire acadien en France » trouve ainsi sa définition dans l’actualisation des liens entre la description du patrimoine matériel et immatériel sur le terrain et la connaissance théorique en sciences sociales.

Cette somme riche de connaissances et de perspectives  renouvelées ne manquera pas d’intéresser et d’interroger les Acadiens dans leur ensemble et, au-delà, tous ceux concernés par le fait diasporique.

Titre : Histoire de l'Université de Moncton
Auteurs : Marc Robichaud et Maurice Basque
Éditeur : Institut d'études acadiennes
Année de publication : 2013
Nombre de pages : 383
Collection : Hors-série
ISBN : 978-0-9920012-2-3
Prix : 49,95$

Commandez cette publication

À l’occasion du 50e anniversaire de l’Université de Moncton, l’Institut d’études acadiennes (IÉA) a publié le livre Histoire de l’Université de Moncton rédigé par l’historien Marc Robichaud, chercheur à l’IÉA, et l’historien Maurice Basque, conseiller scientifique à l’IÉA. Le lancement a eu lieu le 16 décembre 2013 à la Galerie d'art Louise-et-Reuben-Cohen au campus de Moncton.

Cet ouvrage de 400 pages, abondamment illustré, couvre non seulement la fondation et le développement de l’Université de Moncton de 1963 à nos jours, mais brosse aussi un tableau des différentes institutions collégiales et universitaires acadiennes qui ont précédé l’Université de Moncton, telles que l’Université Saint-Joseph de Memramcook et de Moncton, l’Université du Sacré-Cœur de Bathurst, l’Université Saint-Louis d’Edmundston, le Collège Notre-Dame d’Acadie de Moncton, le Collège Maillet de Saint-Basile et le Collège Jésus-Marie de Shippagan. En plus de présenter les fondatrices et les fondateurs de ces institutions, l’ouvrage présente un bref portrait de chacune des facultés de l’Université de Moncton ainsi que des décanats des études des campus d’Edmundston et de Shippagan.

Le livre met aussi en valeur le riche patrimoine archivistique, artistique et culturel conservé par différentes instances de l’Université par le biais de pages intitulées « Trésors de l’Université de Moncton ». En bref, c’est un voyage à travers le temps qui permettra aux lectrices et aux lecteurs d’en connaître plus sur l’histoire plurielle de l’enseignement supérieur de langue française en Acadie, à partir des modestes établissements de l’époque colonial jusqu’à l’Université de Moncton d’aujourd’hui, institution par excellence de la modernité acadienne et de son rayonnement.

Titre : Regards d'un historien du droit sur l'Acadie des XVIIe et XVIIIe siècles
Auteur : Jacques Vanderlinden
Éditeur : Institut d'études acadiennes
Année de publication : 2008
Collection : Hors-série
Nombre de pages : 331
ISBN : 978-0-9810041-0-5
Prix : 29,95$

Table des matières

Commandez cette publication

Le développement de l’histoire du droit en Acadie coloniale doit beaucoup au remarquable travail du professeur Jacques Vanderlinden qui, par l’envergure de ses recherches, a permis de renouveler les questionnements et d’élargir les problématiques, non seulement en ce qui concerne ce domaine de recherche particulier, mais également au niveau des études acadiennes dans leur ensemble.

Le présent recueil réunit neuf textes de Jacques Vanderlinden sur la réception des droits européens en Acadie coloniale, sur la coexistence de plusieurs droits coutumiers dans cette colonie, sur le parcours des officiers de justice coloniaux et sur la participation des Acadiennes et des Acadiens à l’univers juridique de leurs communautés. De ces réflexions ressort une nouvelle lecture de la société coloniale acadienne, présentée ici comme complexe et plurielle, loin des images habituelles d’une certaine écriture de l’histoire en Acadie.

Jacques Vanderlinden est docteur en droit et agrégé de l’enseignement supérieur de l’Université libre de Bruxelles. Professeur visiteur dans de nombreuses universités d’Afrique, d’Amérique du Nord et d’Europe, il est professeur émérite de l’Université libre de Bruxelles et de l’Université de Moncton. Au cours de sa carrière, Jacques Vanderlinden s’est principalement intéressé à l’expansion et à la réception des droits européens sur différents continents. Ses recherches sur la pratique du droit en Acadie coloniale ont mené à deux ouvrages, dont Se marier en Acadie française, Prix France-Acadie 1999, ainsi qu’à plusieurs articles parus dans des revues canadiennes et étrangères.

 

Titre : New Brunswick/Nouveau-Brunswick
Auteur : Préface d'Herménégilde Chiasson
Éditeur : La Grande Marée
Année de publication : 2009
Collection : Hors-série
Nombre de pages : 176
ISBN : 978-2-349-722269-0

Le Nouveau-Brunswick est une terre de contrastes. Entre les rivières majestueuses qui la sillonnent et les magnifiques plages de sable de son littoral, entre ses forêts verdoyantes peuplées d'une faune abondante et ses villes qui ont marqué l'histoire de notre pays, notre province constitue un lieu unique et varié qui ne cesse d'émerveiller et de surprendre.

 

 

Title

Sub Title

Formulaire Contact

Title

Sub Title

Formulaire Visite