Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Équipe

Équipe

Équipe de l'Institut d'études acadiennes

Maurice Basque, conseiller scientifique/historien, Rémi Frenette, chercheur/étudiant à la maîtrise, Philippe Volpé, chercheur/doctorant à l'Université d'Ottawa, Zacharie Collins, assistant de recherche, étudiant au 1er cycle en éducation (BA-BÉd), Mathieu Wade, chercheur/sociologue, Gregory Kennedy, directeur scientifique de l'IEA/historien, Brigitte Duguay, secrétaire administrative, Danick Poirier, assistant de recherche/étudiant au 1er cycle en histoire, Corina Crainic, chercheuse/études littéraires, Nicolas Nicaise, stagiaire postdoctoral en études acadiennes/littérature, Baptiste Drouet, assistant de recherche/étudiant de Master 2 en histoire à l'Université de Caen Normandie.

                                                                                                                                                     

Gregory Kennedy (directeur scientifique)
gregory.kennedy@umoncton.ca
Curriculum vitae

Bio
Gregory Kennedy est directeur scientifique de l’IEA depuis le 1er mai 2015 et également professeur agrégé au Département d’histoire et de géographie à l’Université de Moncton. En 1999, il obtient son baccalauréat en histoire et en littérature de l’University of Winnipeg, d’où il est originaire. Après sa maîtrise en histoire à l’University of Western Ontario sous la direction d’Ian K. Steele, il poursuit ses études doctorales à York University de 2003 à 2008 sous la direction de T. J. A. LeGoff. Pendant son parcours universitaire, Gregory Kennedy a été récipiendaire de plusieurs bourses et prix y compris la bourse doctorale du Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH), deux Ontario Graduate Scholarships ainsi que la President’s Graduate Scholarship de l’University of Western Ontario. D’ailleurs, il a publié trois articles pendant ses études aux cycles supérieurs portant sur divers sujets. Pendant l’année académique 2008-2009, Gregory Kennedy était postdoctorant en histoire rattaché au Projet des recensements canadiens de l’University of Guelph. Ses recherches ont contribué à la production d’un article scientifique en collaboration avec Kris Inwood consacré au développement d’un profil sur les officiers du recensement de 1891 en Ontario.
Depuis son arrivée à l’Université de Moncton, en 2009, Gregory Kennedy se démarque en études acadiennes, surtout dans le domaine de l’histoire coloniale. Ses travaux sont publiés dans plusieurs revues savantes dont La Revue d’histoire de l’Amérique française, the Journal of Family History et Acadiensis. Son premier ouvrage, Something of a Peasant Paradise? Comparing Rural Societies in Acadie and the Loudunais, 1604-1755, (Montreal-Kingston, McGill-Queens’ University Press, 2014). Il a reçu le prix CLIO de la Société historique du Canada pour le meilleur ouvrage scientifique portant sur l’histoire de la région Atlantique en 2015. Cet ouvrage a également suscité l’intérêt du grand public; en effet, le livre figurait parmi les trois finalistes de la courte liste du Democracy 250 Atlantic Book Award for Historical Writing.
Gregory Kennedy continue ses travaux en histoire acadienne. Son projet consacré aux soldats acadiens de la Première Guerre mondiale a obtenu un financement du Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH) pour trois ans. Son travail portant sur l’adaptation des communautés côtières aux changements environnementaux en collaboration avec Omer Chouinard, Céline Surette et l’équipe internationale ARTISTICC (www.artisticc.net) lui a valu une bourse du CRSH dans le cadre du programme Développement de partenariats. Son CV contient beaucoup plus d’informations par rapport à ses subventions de recherche, ses activités d’enseignement et son service à la collectivité.
Gregory Kennedy est membre de la Réserve des Forces armées canadiennes depuis 1997. Promu au grade de lieutenant-colonel au novembre 2014, il est le commandant du régiment North Shore (New Brunswick), une unité d’infanterie localisée à Bathurst, Campbellton, Miramichi et Moncton.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maurice Basque (conseiller scientifique)
maurice.basque@umoncton.ca

Bio
Maurice Basque est conseiller scientifique à l’Institut d’études acadiennes de l’Université de Moncton dont il a été le directeur de 2007 à 2010. Historien, il est spécialiste de l’Acadie coloniale et de l’histoire de la culture politique acadienne. Il a publié  de nombreux articles et livres et en  1995, il a reçu le prix France-Acadie pour son livre De Marc Lescarbot à l’AEEFNB, Histoire de la profession enseignante acadienne au Nouveau-Brunswick, publié aux Éditions Marévie d’Edmundston.
Il siège à de nombreux comités scientifiques nationaux et a participé comme recherchiste à la réalisation de nombreux documentaires historiques, dont Évangeline en Quête (ONF, 1994) de la cinéaste Ginette Pellerin et Épopée (ONF, 1995) du cinéaste Herménégilde Chiasson qui a remporté le prix « TV5 » pour le meilleur documentaire présenté au 11e festival international du film francophone de Namur en Belgique en 1996.
Maurice Basque  a également  été chroniqueur à la radio de la Société Radio-Canada de 1984 à 2010. En 2002, la France l’a fait Chevalier des Palmes académiques et en 2003, Chevalier des Arts et des Lettres. Maurice Basque a été  président du  Conseil consultatif de l’Ordre du Nouveau-Brunswick. De 2005 à 2007, il a été président de l’Association d’études canadiennes.

 

 

Corina Crainic (chercheuse en études acadiennes)
corina.crainic@umoncton.ca

Curriculum vitae

Bio
Corina Crainic est la récipiendaire de la première bourse postdoctorale de l'Institut d'études acadiennes. Son projet de recherche, Représentation de l'espace dans les oeuvres littéraires d'Édouard Glissant et d'Antonine Maillet. Expériences francophones coloniales et postcoloniales a été l'occasion de participer à des colloques, à un entretien littéraire dans le cadre du Festival Frye et rédiger et publier des articles scientifiques.  Elle a par ailleurs enseigné le cours « Introduction à la littératures des Caraïbes » au Département d'études françaises de l'Université de Moncton à la session d'hiver 2016.

Après avoir obtenu un baccalauréat en littératures française et québécoise de l’Université Laval et une maîtrise en études françaises de l’Université McGill, Corina Crainic a complété un doctorat en codirection à l’Université de Moncton (Jean Morency) et à l’Université d’Anvers (Kathleen Gyssels).

Sa thèse, intitulée Le marron dans les œuvres de Simone Schwarz-Bart, d’Édouard Glissant et de Patrick Chamoiseau. Figurations américaines postcoloniales dans la littérature antillaise contemporaine, porte sur la figure du marron dans les romans d’Édouard Glissant, de Simone Schwarz-Bart et de Patrick Chamoiseau, personnage par lequel s’expriment à la fois les préoccupations postcoloniales d’une décolonisation de l’imaginaire et les élans propres à la sensibilité américaine, correspondant en ce contexte à une re(connaissance) de l’univers réel des Antilles et un dépassement de l’ancrage en une Europe et une Afrique longtemps idéalisées.

Récipiendaire de la bourse doctorale du CRSH et de plusieurs bourses d’excellence de l’Université de Moncton, elle a publié plusieurs articles et présenté les résultats de ses recherches dans le cadre de nombreux colloques scientifiques.    

Nicolas Nicaise (stagiaire postdoctoral en études acadiennes)
nicolas.nicaise@umoncton.ca

Curriculum vitae

Bio Nicolas Nicaise est cette année stagiaire postdoctoral à l’Institut d’Études Acadiennes (IÉA) de l’Université de Moncton. Ses centres d’intérêts se situent aux croisements de la sociologie de la littérature et de l’analyse du discours et portent sur l’autonomisation des littératures franco-canadiennes. C’est dans cette perspective qu’il a rédigé une thèse intitulée : Pour une sociologie de la littérature en milieu minoritaire. Analyse des discours littéraires et métalittéraires associés à la littérature acadienne (en cotutelle, entre l’Université de Moncton et l’Université de Liège). Ses recherches actuelles sont consacrées aux réseaux littéraires de la première modernité acadienne et à l’étude critique de la poétique de cette littérature.

 

Mathieu Wade
mathieu.wade@umoncton.ca

Bio
Mathieu Wade a complété un doctorat en sociologie à l’Université du Québec à Montréal en 2016, grâce à l’obtention d’une bourse du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) et une bourse d’excellence de l’UQÀM. Sa thèse portait sur l’institutionnalisation du régime linguistique canadien et ses effets sur les représentations et les mobilisations des communautés francophones. Il a ensuite obtenu le stage postdoctoral de l’Institut d’études acadiennes, lors duquel il s’est intéressé à l’aménagement du territoire en Acadie.

Il a co-organisé deux colloques : l’un sur le thème Résistance, résilience et alliance : penser la francophonie canadienne différemment et l’autre sur le thème de La francophonie comme public : penser ses espaces, ses politiques et ses problèmes. Il a co-dirigé un ouvrage collectif aux Presses de l’Université Laval et a participé à de nombreux colloques en sociologie, en science politique, en études littéraires et en éducation, notamment. Il a également été invité à participer à deux panels à l’occasion des 25 ans de la revue Francophonies d’Amérique. Il contribue également à la revue en ligne Astheure, et a prononcé la conférence d’ouverture dans le cadre de la conférence l’Acadie 2020 organisée par l’AlUMni. Il est chargé de cours au département de sociologie depuis 2013.

Il dirige actuellement le projet Histoire et patrimoine des communautés de la région de Kent mené dans le cadre d'un partenariat entre l'Institut d'études acadiennes et la Commission de services régionaux Kent.

Campus d'edmundston

165, boulevard Hébert

Edmundston, NB E3V 2S8, Canada

info@umce.ca

506 737-5049

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)

Campus de Moncton

18, avenue Antonine-Maillet

Moncton NB E1A 3E9, Canada

info@umoncton.ca

506 858-4000

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)

Campus de Shippagan

218, boulevard J.-D.-Gauthier

Shippagan NB E8S 1P6, Canada

umcs.info@umoncton.ca

506 336-3400

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)