Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin

Nouvelles

Nouvelles

 

 

Vous êtes invités à une Université populaire portant sur l’Acadie et les guerres mondiales.

Les participantes et participants peuvent apporter des objets ou des documents de leur histoire familiale au SALON DU PATRIMOINE le vendredi 17 juin de 9h à 12h15

au sous-sol de la bibliothèque Champlain de l’Université de Moncton.

L’évènement se déroulera du 16 jusqu’au 18 juin 2022 en présentiel sur le campus de Moncton de l’Université de Moncton.

L’Université populaire est organisée par l'IEA en partenariat avec le @ceaacumoncton et le Musée acadien de l'Université de Moncton et plusieurs spécialistes de différentes disciplines (histoire, littérature, patrimoine).

Pour vous inscrire avant le 3 juin, veuillez contacter l’IEA au iea@umoncton.ca.

Au plaisir de vous y voir en grand nombre !

 

 

Voici le lien pour notre Bulletin Printemps 2022. Bonne lecture ! 

 

affiche le 6 mai 2022

 

Université populaire : l’Acadie et les guerres mondiales (1914-1918, 1939-1945) 

Vous êtes invités à prendre part à une activité d’envergure appelée une Université populaire portant sur l’Acadie et les guerres mondiales. S’adressant à un public large, l’activité sera une occasion de partager des connaissances en histoire acadienne ainsi que de valoriser le patrimoine. Qui plus est, et sans obligation, les participantes et participants peuvent apporter des objets ou des documents de leur histoire familiale. L'objectif principal est la discussion!

L’évènement se déroulera du 16 jusqu’au 18 juin 2022 en présentiel sur le campus de Moncton de l’Université de Moncton. 

L’université populaire est organisée par l’Institut d’études acadiennes (IEA) en partenariat avec le Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson (CEAAC), le Musée acadien de l’Université de Moncton (MAUM) et plusieurs spécialistes de différentes disciplines (histoire, littérature, patrimoine). Le programme est disponible au site web de l’IEA ici : Université populaire

Pour de plus amples renseignements et/ou pour vous inscrire avant le 3 juin, veuillez contacter l’IEA au iea@umoncton.ca.  

Au plaisir de vous y voir en grand nombre! 

 

 

Deux textes en histoire atlantique pour le professeur Gregory Kennedy

Gregory Kennedy, professeur agrégé en histoire et directeur scientifique de l’Institut d’études acadiennes,

a publié deux textes consacrés à l’histoire atlantique française.

Le premier, en collaboration avec son assistant de recherche Vincent Auffrey, maintenant doctorant en histoire à l’University of Toronto, est intitulé « A French Huguenot’s Career as a British Colonial Administrator in Acadie/Nova Scotia/Mi’gma’ki, 1710-1750 ». Le texte figure dans un nouvel ouvrage collectif dirigé par Robert Englebert et Andrew N. Wegmann, French Connections : Cultural Mobility in North America and the Atlantic World, 1600-1875, publié par Louisiana State University Press (https://lsupress.org/books/detail/french-connections/). Kennedy et Auffrey examinent la carrière de Jean-Paul Mascarene en tant qu’exil protestant, officier militaire britannique, et enfin lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse pendant la Guerre de la Succession d’Autriche. Mascarene a mené un fort effort avec la population autochtone et les communautés acadiennes pour maintenir la paix, mais sa vision pour la colonie n’était pas acceptée par ses collègues de la Nouvelle-Angleterre, surtout en contexte de guerre. En fin de compte, sa politique d’accommodement était remise en cause, une étape cruciale vers le Grand Dérangement, quelques ans plus tard.

Deuxièmement, Kennedy a rédigé un article historiographique traitant de l’évolution de l’histoire militaire de la Nouvelle-France, en particulier de la guerre de Sept Ans, dans la perspective transatlantique. Il s’agit d’un texte dans le cadre d’un numéro spécial de la Canadian Historical Review portant sur la Nouvelle-France et le monde atlantique. En rapprochant les travaux magistraux de Louise Dechêne consacrés à la guerre et à la société en Nouvelle-France et de nouvelles contributions d’historiennes et d’historiens américains travaillant dans ce domaine, Kennedy démontre que le tournant atlantique a ouvert de nouvelles pistes de réflexion en matière d’agentivité et de service militaire. Il situe ces éléments nouveaux dans le cadre de débats de plus grande ampleur sur la nature de la société de la Nouvelle-France en faisant, entre autres, référence aux visions militaristes particulières émanant de Versailles et aux réalités locales en Acadie. Les événements de la Nouvelle-France – notamment la mobilisation à grande échelle de la milice des habitants – ont finalement influencé les penseurs des Lumières au sujet de la réforme militaire et du patriotisme en France. Ils ont également façonné l’administration de la nouvelle Amérique du Nord britannique. Disponible en avance ici : https://doi.org/10.3138/chr-2020-0027.