Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin

Service militaire, citoyenneté, et culture publique au Canada atlantique, 1700-2000

Service militaire, citoyenneté, et culture publique au Canada atlantique, 1700-2000

RÉSUMÉ DU PROJET : Service militaire, citoyenneté et culture politique : études des milices au Canada atlantique, 1700-2000 Cette subvention de développement de partenariat vise à créer un important programme de recherche fondée sur la collaboration, portant sur la rencontre des cultures civile et militaire à travers une étude historique de trois siècles sur les milices du Canada atlantique. En posant de nouvelles questions sur les contributions des milices en temps de paix et de guerre, nous cherchons à compléter – et parfois à remettre en question – l’analyse courante des effets de la guerre et de la culture militaire sur la culture civile. De notre avis, les milices et les débats législatifs et locaux entourant leur service constituent des aspects négligés de la production historiographique qui sont déterminants pour l’édification du Canada et de la gouvernance civile. La tradition du service de milice est particulièrement prononcée au Canada atlantique, où une culture institutionnelle et politique singulière, dont les fondements précèdent la Confédération canadienne, a favorisé le développement de liens étroits avec la Grande-Bretagne et stimulé nombre de débats sur les notions de loyauté, d’obligation et d’ordre. L’aphorisme commun selon lequel « toute décision politique est locale » semble ici particulièrement pertinent. Avec sa mosaïque de communautés culturelles, y compris les Acadiens et les Autochtones, ainsi que son ensemble de zones rurales et d’agglomérations urbaines, le Canada atlantique possède tout un éventail d’identités locales. Le Canada atlantique apparaît constituer un laboratoire tout désigné pour étudier l’interrelation entre les cultures politique et militaire. Le programme vise à produire une nouvelle collection d’essais savants sur les milices, l’identité et la culture politique au Canada atlantique, de 1700 à 1950, ainsi que des documents de conférence, des essais en ligne et des thèses de deuxième cycle. Nous créerons un nouveau réseau de recherche bilingue pour promouvoir les études novatrices sur la culture civile et l’histoire militaire afin d’aider les jeunes chercheurs au Canada atlantique. L’Institut d’études acadiennes de l’Université de Moncton (IEA-UdeM), le Gregg Centre for the Study of War and Society de l’Université du Nouveau-Brunswick (GC-UNB), ainsi que le département d’histoire de l’Université du Nouveau-Brunswick (incluant le Network for the Study of Civilians, Soldiers and Society – NSCSS) sont particulièrement bien placés pour créer un partenariat solide. Nous sommes conscients de l’importance de la production de connaissances et de la mobilisation du savoir, tant au sein des cercles universitaires qu’en dehors. Ainsi, grâce à ce programme de recherche, qui comprendra des ateliers, des conférences publiques ainsi que la formation d’étudiants et de jeunes chercheurs, nous collaborerons également avec des non-universitaires. Comme indiqué ci-dessous, cela comprend les organisations de la communauté acadienne qui sont déjà associées à l’IEA-UdeM ainsi que les départements des Forces armées canadiennes associés au GC-UNB. Le programme permettra également de créer une exposition de musée intitulée « Milices du Canada atlantique, de 1700 à 2000 » et du contenu numérique pour les principaux partenaires, les archives et d’autres partenaires du patrimoine, de même que des blogues universitaires comme Acadiensis et Borealia. Ce projet constituera la première étape dans la création d’un groupe d’exception pour favoriser la recherche, les programmes éducatifs et l’information du public grâce au savoir unique des principaux candidats, aux importants fonds d’archives de la région, ainsi qu’à leurs nombreux liens avec les partenaires communautaires locaux. Les nouvelles recherches et la mobilisation des connaissances permettront de mieux comprendre les expériences historiques particulières des habitants du Canada atlantique quant à la culture politique, la culture militaire, l’identité, la guerre et les réformes. L’accent mis sur les jeunes chercheurs et les étudiants de deuxième cycle préparera le terrain pour de futures activités et collaborations. Nous visons, de manière générale, à faire du Nouveau-Brunswick une destination de choix pour les personnes souhaitant étudier l’histoire militaire et politique. Il s’agit du premier réseau de recherche d’importance en sciences humaines qui est proposé entre l’Université de Moncton et l’Université du Nouveau-Brunswick.

 

PROJECT SUMMARY: Military Service, Citizenship and Political Culture: Militia Studies in Atlantic Canada, 1700-2000 This Partnership Development Grant aims to create a major collaborative research program on the encounter of civilian and military cultures through a three-century historical study of Atlantic Canadian militias. By asking new questions about militias over decades of peace, as well as periods of war, we are seeking to complement -- and at times challenge -- the more common analysis of the impact of war and military culture on civilian culture. It is our contention that militia service and the legislative and local debates around it are a neglected aspect of our collective history that was fundamental to the emergence of Canada and civil governance. The tradition of militia service is particularly strong in Atlantic Canada, where a specific institutional and political culture dating back to before Confederation fostered close ties with Great Britain, but also sparked intense local debates about loyalty, obligation, and order. The common aphorism that "all politics are local" seems particularly relevant here. With its collection of cultural communities including Acadians and Indigenous peoples, as well as its patchwork of rural and urban landscapes, this region is home to a variety of local identities. A research approach focusing on the ways in which military and political culture intersected resonates particularly strongly in this region. The results of this program include the production of a new collection of scholarly essays, Militias, Identity, and Political Culture in Atlantic Canada, 1700- 1950 as well as conference papers, online essays, and graduate theses. We will create a new, bilingual research network to promote innovative new studies in civilian culture and military history that can support emerging scholars in Atlantic Canada. The Institut d'études acadiennes at the Université de Moncton (IEA-UdeM), the Gregg Centre for the Study of War and Society at the University of New Brunswick (GC-UNB), and the Department of History at the University of New Brunswick (DH-UNB) (including the Network for the Study of Civilians, Soldiers and Society - NSCSS) are uniquely positioned to create a strong partnership. We are conscious of the importance of knowledge creation and mobilization both within and beyond academic circles. Thus with this research program, which will include workshops, public lectures, and the training of students and emerging scholars, we will also be collaborating with non-academic partners. As described below, these include the Acadian community organizations already affiliated with the IEA-UdeM and departments within the Canadian Armed Forces affiliated with the GC-UNB. The output will include a new museum exhibit called Atlantic Canadian Militias, 1700-2000 and digital content for the principal partners, archives and other heritage partners, and academic blogs like Acadiensis and Borealia. This project will be the first step in the establishment of an exceptional consortium to support research, educational programs and community outreach, leveraging the unique expertise of the primary applicants, extensive archival holdings in the region, and their many existing links with local community partners. The new research and knowledge mobilization will advance our understanding of the distinctive historical experiences of people within Atlantic Canada with regard to political culture, military culture, identity, war, and reform. The focus on emerging scholars and graduate students will set the stage for future events and collaborations. In general, we aim to make New Brunswick a destination of choice for those interested in pursuing studies in military and political history. This is the first significant humanities research network ever proposed between the Université de Moncton and the University of New Brunswick

Military Service, Citizenship, and Political Culture | Borealia (earlycanadianhistory.ca)

Nous sommes fiers de présenter le premier d'une série de billets de blogue dans le cadre du projet de développement de partenariat Service militaire, citoyenneté et culture politique au Canada atlantique. Grâce à nos collaborateurs à Borealia : Early Canadian History et la revue Acadiensis, vous verrez des textes en anglais et en français provenant de nos chercheuses et chercheurs. Gregory Kennedy codirige le partenariat avec Lee Windsor du Gregg Centre et Elizabeth Mancke. Le premier texte en anglais porte sur la milice et la société au Nouveau-Brunswick. Merci à Elizabeth et Abbie MacPherson! https://earlycanadianhistory.ca/