Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Institut d’études acadiennes

Université de Moncton

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin

Nouvelles

Nouvelles

 

Nous avons le plaisir de vous informer que le premier Vendredis midis de l'IEA se déroulera le 24 septembre à 12h avec Thomas Chassé.

Pour s'inscrire, veuillez envoyer une confirmation à iea@umoncton.ca. Un lien de connexion sera envoyé par courriel quelques jours avant l'évènement. 

Annonce 

Profession historienne? Les femmes dans la production et la diffusion des savoirs historiques au Canada français, XIXe-XXe siècles.

Que savons-nous véritablement de la contribution des femmes à l’écriture de l’histoire? Ce colloque, qui se tiendra les 7 et 8 octobre 2021 en collaboration avec Bibliothèque et archives nationales du Québec (BAnQ), souhaite offrir un premier éclairage d’ensemble sur la place et l’apport des femmes dans la production et la diffusion des savoirs historiques au Canada français aux XIXe et XXe siècles.

Que ce soit à titre de fonctionnaires, de journalistes, de romancières, de secrétaires, de professionnelles, d’intendantes, de religieuses, d’épouses ou encore d’historienne universitaire, les femmes ont employé diverses voies pour s’adonner à la pratique de l’histoire. C’est à mieux documenter leur contribution à la fabrique de la science historique que ce colloque espère contribuer.

 

 

 

Thomas Chassé, lauréat du prix de l'IEA

L’Institut d’études acadiennes (IEA) est heureux d’annoncer que Thomas Chassé est le lauréat du prix de l’IEA pour l’année universitaire 2020-2021. Ce prix est attribué au meilleur travail en étude acadienne réalisé dans le cadre d’un cours de premier cycle à l’Université de Moncton. Thomas Chassé a remporté ce prix pour son étude intitulée « C’est plus qu’un hébergement, c’est “une oasis de paix” : l’Escale MadaVic, 1988-2021 ». Ce travail a été réalisé dans le cadre des cours Régions et régionalismes (HIST4710) et Thèmes d’histoire des femmes (HIST3710) donnés au campus d’Edmundston de l’Université de Moncton par le professeur d’histoire Philippe Volpé. Le comité de sélection a été unanime pour reconnaître la qualité de la recherche et de l’analyse de cette étude et pour saluer l’originalité de son sujet, qui porte sur l’histoire d’une maison de transition pour femmes et enfants victimes de violence en Acadie.

À l’automne, Thomas Chassé entame sa quatrième année du baccalauréat multidisciplinaire au campus d’Edmundston de l’Université de Moncton. Ses champs d’intérêt sont les théories féministes et de genre, la violence sexuelle, de même que l’histoire des mouvements sociaux et de l’Acadie.

 

 

 

 

 

L'IEA est fier de présenter le numéro thématique "Regards croisés sur l'évolution et le rayonnement de la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick (FJFNB) lors de la commémoration de son 50e anniversaire, 2021" dans la Revue des études sur le Nouveau-Brunswick. Une belle collaboration avec la FJFNB et plusieurs chercheures et chercheurs.

À lire : https://journals.lib.unb.ca/index.php/JNBS

 

Pour votre information : 

Veuillez trouver ci-dessous cet appel à contribution pour un numéro spécial de la revue Études francophones sur la Louisiane contemporaine que j’ai le plaisir de co-diriger avec Sara Le Menestrel de l’EHESS à Paris.
https://www.fabula.org/actualites/franco-louisianais-identifications-plu...

Please find below (and attached in English and French in PDF format) a call for papers for a special issue of Études francophones on contemporary Louisiana that I have the pleasure of co-editing with Sara Le Menestrel from the EHESS in Paris. https://www.fabula.org/actualites/franco-louisianais-identifications-plu...

 

 

Deux textes en histoire atlantique pour le professeur Gregory Kennedy

Gregory Kennedy, professeur agrégé en histoire et directeur scientifique de l’Institut d’études acadiennes,

a publié deux textes consacrés à l’histoire atlantique française.

Le premier, en collaboration avec son assistant de recherche Vincent Auffrey, maintenant doctorant en histoire à l’University of Toronto, est intitulé « A French Huguenot’s Career as a British Colonial Administrator in Acadie/Nova Scotia/Mi’gma’ki, 1710-1750 ». Le texte figure dans un nouvel ouvrage collectif dirigé par Robert Englebert et Andrew N. Wegmann, French Connections : Cultural Mobility in North America and the Atlantic World, 1600-1875, publié par Louisiana State University Press (https://lsupress.org/books/detail/french-connections/). Kennedy et Auffrey examinent la carrière de Jean-Paul Mascarene en tant qu’exil protestant, officier militaire britannique, et enfin lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse pendant la Guerre de la Succession d’Autriche. Mascarene a mené un fort effort avec la population autochtone et les communautés acadiennes pour maintenir la paix, mais sa vision pour la colonie n’était pas acceptée par ses collègues de la Nouvelle-Angleterre, surtout en contexte de guerre. En fin de compte, sa politique d’accommodement était remise en cause, une étape cruciale vers le Grand Dérangement, quelques ans plus tard.

Deuxièmement, Kennedy a rédigé un article historiographique traitant de l’évolution de l’histoire militaire de la Nouvelle-France, en particulier de la guerre de Sept Ans, dans la perspective transatlantique. Il s’agit d’un texte dans le cadre d’un numéro spécial de la Canadian Historical Review portant sur la Nouvelle-France et le monde atlantique. En rapprochant les travaux magistraux de Louise Dechêne consacrés à la guerre et à la société en Nouvelle-France et de nouvelles contributions d’historiennes et d’historiens américains travaillant dans ce domaine, Kennedy démontre que le tournant atlantique a ouvert de nouvelles pistes de réflexion en matière d’agentivité et de service militaire. Il situe ces éléments nouveaux dans le cadre de débats de plus grande ampleur sur la nature de la société de la Nouvelle-France en faisant, entre autres, référence aux visions militaristes particulières émanant de Versailles et aux réalités locales en Acadie. Les événements de la Nouvelle-France – notamment la mobilisation à grande échelle de la milice des habitants – ont finalement influencé les penseurs des Lumières au sujet de la réforme militaire et du patriotisme en France. Ils ont également façonné l’administration de la nouvelle Amérique du Nord britannique. Disponible en avance ici : https://doi.org/10.3138/chr-2020-0027.