Programme d'appui à la réussite des études

Campus de Moncton

Programme d'appui à la réussite des études

Campus de Moncton

Programme d'appui à la réussite des études

Campus de Moncton

Programme d'appui à la réussite des études

Campus de Moncton

Foire aux questions

Foire aux questions

Description du mentorat étudiant

Qu'est-ce que le Programme de mentorat étudiant et qui peut en bénéficier?

Le Programme de mentorat étudiant consiste à jumeler de nouvelles étudiantes et de nouveaux étudiants, inscrits dans un programme d’études de premier cycle, avec des étudiantes et des étudiants seniors de leur faculté pendant toute l’année universitaire. Ce jumelage a pour but de faciliter leur adaptation et leur intégration à la vie universitaire. Les nouvelles étudiantes et nouveaux étudiants sont systématiquement jumelés à une étudiante ou étudiant-mentor dès la rentrée universitaire.

Qu’est-ce qu’une étudiante ou étudiant-mentor et combien y en a-t-il?

Les étudiantes et étudiants-mentors sont des étudiantes et des étudiants inscrits en 2e année ou plus dans un programme d’études de premier cycle. Ils sont de la même faculté que le groupe d’étudiantes et d’étudiants qui lui est assigné et ils étudient dans une discipline semblable ou connexe. En plus de démontrer un sens de leadership et des habiletés à l’entraide, ils possèdent une bonne connaissance du déroulement de la vie universitaire. Ils sont formés et encadrés pour pouvoir bien accompagner les nouvelles étudiantes et les nouveaux étudiants sur le plan personnel et social et celui des études universitaires.

Globalement, il y a un peu plus de trente étudiantes et étudiants-mentors qui sont répartis dans toutes les facultés et écoles. Le ratio est d’une étudiante ou étudiant-mentor pour environ trente nouvelles étudiantes et nouveaux étudiants.

Quel est le rôle de l'étudiante ou étudiant-mentor et pourquoi devrais-je la ou le consulter?

Le rôle principal de l’étudiante ou étudiant-mentor est d’aider les nouvelles étudiantes et les nouveaux étudiants à s’adapter et à s'intégrer à la vie universitaire. L’étudiante ou étudiant-mentor communique régulièrement avec les étudiantes et les étudiants de son groupe soit par téléphone, par courriel ou lors de rencontres individuelles dans le but d’écouter leurs besoins, de répondre à leurs questions, de leur transmettre de l’information, ou encore de les encourager à profiter des divers services ou ressources selon les besoins.

Si vous cherchez quelqu’un pour vous écouter lorsque vous avez une difficulté ou si vous cherchez un renseignement quelconque, vous pouvez faire appel à votre étudiante ou étudiant-mentor. La connaissance que les étudiantes et étudiants-mentors ont du milieu universitaire et leur expérience des défis rencontrés à l’Université leur permettent d’offrir un service d’appui à votre réussite et de vous aider à vivre une année universitaire positive et enrichissante. N’hésitez surtout pas à faire appel à votre étudiante ou étudiant-mentor.

Quelle est la nature des relations entretenues entre l'étudiante ou étudiant-mentor et les étudiantes et étudiants?

L’étudiante ou étudiant-mentor communique sur une base régulière avec le groupe d’étudiantes ou d’étudiants qui lui est assigné. Elle ou il se rend aussi disponible pour répondre aux questions et écouter l’étudiante ou l’étudiant.

L’étudiante ou étudiant-mentor peut communiquer avec la personne mentorée soit par téléphone, par courriel ou la rencontrer sur une base individuelle ou en petit groupe. À l’occasion, elle ou il fournit des informations importantes sur la vie universitaire ou peut l'accompagner à un service sur le campus. Elle ou il peut aussi l'inviter à une rencontre dans le but de lui permettre de rencontrer d’autres étudiantes ou étudiants de sa faculté.

Au cours de l’année universitaire, les nouvelles étudiantes et les nouveaux étudiants reçoivent au moins deux appels téléphoniques de la part de leur étudiante ou étudiant-mentor. Le premier appel se fait à la mi-septembre (ou mi-janvier) et a pour but d’échanger sur la façon dont se déroule le début de votre année universitaire. En ce qui concerne le second appel, il débute à la mi-octobre (ou mi-février) et porte sur divers aspects liés à vos études tels que vos cours, vos méthodes études ou encore votre programme d’études. À chacun de ces appels, l’étudiante ou étudiant-mentor vous communique des informations importantes, peut vous recommander un service pertinent selon vos besoins, ou encore, vous renseigner sur les activités qui se déroulent sur le campus.

Comment le jumelage de l’étudiante ou étudiant-mentor avec les étudiantes et étudiants est-il effectué et à quel moment est-il fait?

La division des groupes s’effectue selon des critères propres à chacune des facultés et écoles. Cet exercice s’effectue à la fin aout à l’aide de la liste des étudiantes et étudiants inscrits pour une première fois à l’Université de Moncton, campus de Moncton. Les groupes sont composés d’étudiantes et d’étudiants qui sont tous de la même faculté, et lorsque c’est possible, du même programme d’études ou d’une discipline connexe. Nous tentons de respecter la similarité des domaines d’études.

Les discussions avec une étudiante ou étudiant-mentor demeurent-elles confidentielles?

Oui, l’étudiante ou étudiant-mentor observe un code d’éthique qui est propre à la pratique du mentorat et qui lui demande de respecter l’anonymat et la confidentialité des renseignements que lui partage l’étudiante ou l’étudiant. Avec le consentement de l’étudiante ou de l’étudiant et uniquement dans le but de la relation d’entraide, l’étudiante ou étudiant-mentor peut consulter la coordonnatrice du programme afin d’obtenir des conseils sur l’aide à lui apporter.

Les étudiantes et étudiants peuvent-ils avoir le choix d'une étudiante ou d'un étudiant-mentor?

Au départ, les groupes sont formés à partir des listes d’inscription qui sont fournies par le Registrariat. Toutefois, si un jumelage ne convient pas pour diverses raisons, l’étudiante ou l’étudiant peut toujours faire une demande auprès de la coordonnatrice du programme pour changer de mentor.

Une étudiante ou un étudiant peut-il refuser d'avoir une étudiante ou étudiant-mentor?

Oui, l'étudiante ou l'étudiant conserve la liberté de refuser l'aide et le soutien de l'étudiante ou étudiant-mentor.

 

Choix et encadrement des étudiantes et étudiants-mentors

Qui peut devenir étudiante ou étudiant-mentor?

Toute étudiante ou tout étudiant inscrit en deuxième année ou plus à un programme d’études de premier cycle à temps complet peut postuler pour devenir étudiante ou étudiant-mentor. Les critères de sélection portent, entre autres, sur une bonne connaissance de la vie universitaire, l’obtention et le maintien d’une bonne moyenne cumulative, la maitrise de la langue française à l'oral et à l'écrit, et une présence sur le campus pendant toute l’année universitaire.

Quelles sont les qualités recherchées chez l’étudiante ou étudiant-mentor?

Les plus grandes qualités recherchées chez les étudiantes et étudiants-mentors sont le sens de leadership et des aptitudes supérieures en gestion du temps et en organisation. Ce sont des personnes qui ont de l’entregent et de bonnes habiletés de communication. Elles démontrent un sens aigu des responsabilités et elles sont capables d’une écoute empathique.

L'étudiante ou étudiant-mentor est-il rémunéré? Quels sont les avantages d’être étudiante ou étudiant-mentor?

L’étudiante ou étudiant-mentor ne reçoit pas une rémunération, mais plutôt une bourse de leadership universitaire d’une valeur de 1 000 $ dont la moitié est remise contre les frais de scolarité à la session d’hiver et l’autre moitié à la fin de l’année universitaire. De plus, il reçoit une formation individuelle sur les compétences essentielles au marché du travail ainsi qu’un certificat de reconnaissance.

Les avantages d'être étudiante ou étudiant-mentor sont nombreux. En plus d’avoir l’occasion de recevoir une formation à l’entraide axée sur les habiletés sociales et les services universitaires, l’étudiante ou étudiant-mentor peut acquérir un sentiment d’accomplissement et d’appartenance à l’Université. De plus, ce type d’expérience permet de développer de nombreuses compétences valorisées lors de la recherche de travail.

Quand les postes d’étudiantes ou étudiants-mentors sont-ils attribués?

La période de recrutement des étudiantes et étudiants-mentors se fait généralement durant la session d’hiver précédant l’année universitaire. Les annonces apparaissent dans les médias universitaires (radio étudiante, Le Front, etc.) au début du mois de février. Les entrevues d’embauche commencent à la fin février. Si vous souhaitez faire partie de cette équipe, vous pouvez en discuter avec la coordonnatrice du programme.

Quelle formation l'étudiante ou étudiant-mentor doit-il suivre?

Trois types de formation sont offerts aux étudiantes et étudiants-mentors, soit une formation initiale, une formation pour réaliser les appels téléphoniques ainsi que diverses formations complémentaires.

La formation initiale a lieu en aout pendant deux jours précédant le début des cours. Elle porte sur tous les volets de la vie universitaire de même que sur les rôles, l’éthique et le plan de travail des étudiantes et étudiants-mentors. Des sujets tels que les habiletés d’écoute, le leadership, la réalité internationale, les spécificités propres aux programmes d’études et aux facultés de même que les services et les ressources disponibles sur le campus sont abordés.

La formation sur les appels téléphoniques est d’une durée d’environ trois heures et a lieu en septembre. Elle a pour but de préparer les étudiantes et étudiants-mentors à réaliser les appels.

Les formations complémentaires sont de courte durée et peuvent prendre l’allure d’un atelier, de sessions d’information, de rencontres d’échange entre étudiantes et étudiants-mentors, etc. Elles ont eu lieu pendant l’année universitaire, selon les besoins.

Quel encadrement est offert à l'étudiante ou étudiant-mentor ?

L’étudiante ou étudiant-mentor bénéficie de deux types d’encadrement.

Il participe, sur une base régulière, à des rencontres d’encadrement avec la coordonnatrice du programme. Lors de ces rencontres, il est question, entre autres, des défis rencontrés lors des interventions et des réussites obtenues auprès de son groupe. De plus, l’étudiante ou étudiant-mentor est tenu de fournir occasionnellement un compte-rendu des activités du mentorat et recevra alors une rétroaction.

Dans chacune des facultés et écoles, un membre du personnel agit comme personne-ressource. Son rôle est d’appuyer les étudiantes et étudiants-mentors dans leurs fonctions, surtout lorsqu’il s’agit d’aspects liés aux études. Les étudiantes et étudiants-mentors de la faculté rencontrent cette personne à quelques reprises pendant l'année.

À quel moment l’étudiante ou étudiant-mentor commence-t-il ses activités avec son groupe d’étudiantes et d’étudiants?

L’étudiante ou étudiant-mentor commence ses activités de mentorat auprès de son groupe dès le début des journées d’accueil qui se déroulent à la fin aout, et ce, jusqu’à la fin de l’année universitaire (de la fin aout à la fin avril).

Qu’est-ce qui distingue une tutrice ou un tuteur et une étudiante ou étudiant-mentor?

Les étudiantes et étudiants-mentors aident les nouvelles étudiantes et les nouveaux étudiants inscrits dans un programme de premier cycle à s’intégrer à la vie universitaire sur le plan personnel et social et au niveau du fonctionnement des études universitaires. Pour leur part, les tutrices et les tuteurs sont des étudiantes et des étudiants qui aident d’autres étudiantes et étudiants sur le plan des cours universitaires. Elles et ils expliquent le contenu du cours, révisent la matière vue en classe et fournissent des explications additionnelles.