Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
  Campus de Moncton  
 
Suivez-nous

Le Décanat

Jean-François THIBAULT, doyen

                       

Je suis professeur titulaire de science politique à l’École des hautes études publiques et doyen de la Faculté des arts et des sciences sociales de l’Université de Moncton.

Diplômé de l’Université d'Ottawa (Ph. D.) et de l’Université du Québec à Montréal (M.A.), je suis à l’Université de Moncton depuis 2002 et j’ai été directeur du Département de science politique entre 2006 et 2011. J’ai également été président du Comité d’éthique de la recherche avec les êtres humains de l’Université de Moncton (2007-2011), Directeur de la revue Politique et Sociétés publiée par la Société québécoise de science politique (2008-2011) et Vice-doyen de la Faculté des arts et des sciences sociales de l’Université de Moncton (2011-2016).

Je suis membre du Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix de l’Université de Montréal (ROP-CÉRIUM) et du Groupe de recherche interdisciplinaire sur les cultures en contact de l’Université de Moncton (GRICC).

Mes intérêts de recherches portent de manière assez large sur la philosophie politique, sur les relations internationales et sur l’histoire des idées et des concepts. J’ai publié de nombreux articles scientifiques, prononcé diverses conférences et écrit trois ouvrages : Lester B. Pearson : le réalisme éclairé (à paraître), De la responsabilité de protéger les populations menacées. L’emploi de la force et la possibilité de la justice (2013) et Entre intériorité et extériorité : l’aporie constitutive de la pensée politique moderne (2009). J’ai également dirigé ou codirigé cinq ouvrages et numéros spéciaux de revues scientifiques : Le génocide des Arméniens : représentations, traces, mémoires (2017), Territoires de l’interculturalité : frontières et expériences (2013), Carl Schmitt et les relations internationales (2009), Regards philosophiques croisés sur l’étude des relations internationales (2006), Épistémologie de la science politique (1998).

Lorsque je ne travaille pas, je pratique la photographie en amateur et je suis sur Flickr.

Site personnel

 

Matthieu LEBLANC, vice-doyen

Professeur titulaire au Département de traduction et des langues, Matthieu LeBlanc a été nommé vice-doyen de la Faculté des arts et des sciences sociales le 1er juillet 2016. Diplômé de l’Université de Moncton et de l’Université d’Ottawa, il a fait des études en géographie et en histoire (B.A.), en traduction (B. Trad.), en traductologie (M.A.) et en sciences du langage (Ph. D.). Il a également assumé la direction du Département de traduction et des langues de 2008 à 2011 et de 2015 à 2016. Ses domaines d’enseignement comprennent l’initiation à la traduction, la traduction générale, la traduction spécialisée, la stylistique comparée, la rédaction et la révision de textes.

Ses travaux de recherche s’inscrivent dans les domaines de la traductologie et de la sociolinguistique. Chercheur de terrain, il s'intéresse aux dynamiques langagières en milieu francophone minoritaire, notamment en milieu de travail. Du côté de la traductologie, il s’intéresse aux technologies langagières, au statut socioprofessionnel du traducteur et à l’évolution de la profession de traducteur. Ses articles ont été publiés dans des revues telles que Meta, TTR, Langage et Société et The International Journal of Translation and Interpreting Research, et dans des collectifs tels que Human Issues in Translation Technology. Il a de plus prononcé de nombreuses communications et conférences publiques, tant au Canada qu’à l’étranger, et codirigé, avec Laurence Arrighi, La francophonie en Acadie. Dynamiques sociales et langagières. Textes en hommage à Louise Péronnet. Enfin, il a été professeur-chercheur invité en Finlande, au pays de Galles et en Pologne.

Site personnel

Fiche de chercheur

 

 

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.