Cours d’été relatif aux droits de l’enfant

Les Droits de l’enfant en période de pandémie : Le meilleur intérêt de l’enfant au cœur des défis issus de la crise de COVID-19

Cours d’été relatif aux droits de l’enfant

Université de Moncton

Cours d’été relatif aux droits de l’enfant

Les Droits de l’enfant en période de pandémie : Le meilleur intérêt de l’enfant au cœur des défis issus de la crise de COVID-19

Cours d’été relatif aux droits de l’enfant

Université de Moncton

Speakers

Speakers

 

Najat M’jid Maalla 

Dr. M’jid est un médecin pédiatre qui a consacré les trois dernières décennies de sa vie à la promotion et à la protection des droits de l’enfant. Elle a été Chef du Département de pédiatrie et Directrice de l’hôpital Hay Hassani pour la mère et l’enfant à Casablanca. 
Dr. M’jid a été membre du Conseil marocain des droits de l’homme et fondatrice de l’ONG Bayti, le premier programme qui traite de la situation des enfants de la rue au Maroc. 
De 2008 à 2014, elle était Rapporteuse spéciale des Nations Unies chargée d’examiner les questions se rapportant à la vente d’enfants, à la prostitution des enfants et à la pornographie impliquant des enfants. Dr. M’jid a été experte consultante sur des projets, des stratégies et des politiques nationaux et internationaux liés à la promotion et à la protection des droits de l’enfant. Elle a participé au développement des politiques nationales sur la protection de l’enfant et a travaillé avec plusieurs gouvernements, ONG et organisations intergouvernementales. 
Elle a aussi été conférencière dans des universités marocaines et étrangères sur la protection, la promo - tion, la planification et le suivi des droits de l’enfant ainsi que sur les politiques sociales et de développe - ment. Membre de plusieurs ONG et réseaux régionaux et internationaux travaillant sur les droits de l’enfant, Dr. M’jid a également été impliquée dans la formation des travailleurs sociaux, des officiers de l’ordre, des enseignants, des juges et du personnel médical. 
Dr. M’jid a obtenu son diplôme de médecine à l’Université de Rabat et sa spécialité en pédiatrie et néonatologie à l’Université de Bordeaux II. Elle est titulaire d’une maîtrise en droits de l’homme de l’Institut des droits de l’homme de Genève et a obtenu plusieurs prix et distinctions pour son ferme engagement en faveur de la protection des droits de l’enfant.

 

 

Dr Gilles Julien

Médecin, clinicien et chercheur, Dr Gilles Julien se donne pour mission de permettre aux enfants issus d’un milieu vulnérable de s’épanouir et de développer leur potentiel. Pédiatre social, Dr Julien s’intéresse tôt dans sa carrière aux causes des morbidités dont sont atteints les enfants victimes d’iniquités sociales et économiques. Leader visionnaire, il crée une approche préventive, la pédiatrie sociale en communauté, basée sur la co-intervention égalitaire qui assure le respect de chacun des droits fondamentaux de l’enfant, selon la Convention relative aux droits de l’enfant, de concert avec Me Hélène (Sioui) Trudel. Cette nouvelle approche révolutionne les modes d’intervention auprès des enfants en situation de grande vulnérabilité et leurs familles au Québec.
Au fil des ans, Dr Julien a mobilisé la population de quartiers défavorisés de Montréal par l’implantation de trois centres d’expertise : Centre Hochelaga-Maisonneuve, Centre Côtes-des-Neiges et Garage à musique. Son approche novatrice s’étend maintenant à travers le pays grâce à un mouvement de pédiatrie sociale en communauté, appuyé par la Fondation du Dr Julien. Son expertise et sa grande contribution à la société ont été reconnues à maintes reprises, tant sur le plan national qu’international. Il est notamment récipiendaire de la Médaille d’or du Lieutenant-gouverneur du Québec, ainsi que de l’Ordre du Québec et de l’Ordre du Canada et un Fellowship Ashoka.

 

Renate Winter   

Renate Winter est juge en Autriche depuis 1981. Ses domaines de spécialisation sont la justice des mineurs, les crimes contre l’humanité, les questions liées au genre, le crime organisé et la justice réparatrice. Elle a été juge à la Cour suprême du Kosovo, dans le cadre de la mission des Nations Unies, puis nommée au Tribunal spécial pour la Sierra Leone en 2002. Elle a été conseillère en matière de justice dans plus de quarante pays. MmeWinter était présidente du Tribunal spécial résiduel pour la Sierra Leone, présidente du Comité sur les droits de l’enfant de l’ONU ainsi que chargée du projet de l’UE «EU4Justice» en Géorgie.

 

Hesam Seyyed Esfahani    

Hesam SEYYED ESFAHANI, professeur adjoint au département de sociologie et de criminologie de l'Université de Moncton (Canada). Il détient un doctorat en droit pénal et sciences criminelles de l'Université de Nantes (France) avec la thèse qui portait sur "le mineur en danger et la politique criminelle". Il est également membre de l'équipe direction du "Groupe de recherche interdisciplinaire en droits de l'enfant (GRIDE)".

 

 

 

 

Dre Nicole LeBlanc

Pédiatre et Médecin-chef du Réseau de santé Vitalité. Elle est professeure d’enseignement clinique de l’Université de Sherbrooke et de l’Université de Moncton, évaluatrice pour le Collège Royal des Médecins et Chirurgiens du Canada ainsi que visiteur pour Agrément Canada.

Dre LeBlanc est membre fondatrice et directrice médicale du Centre d'excellence en trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF) du Nouveau-Brunswick, où elle continue d’œuvrer et de défendre les besoins et les droits des personnes atteintes du TSAF et de leurs familles dans l'Est du Canada. Elle a été membre du comité consultatif national du ministre canadien de la Santé sur le TSAF, a participé à la Déclaration de consensus canadien sur la résolution des problèmes juridiques liés au TSAF et est l'une des co-auteurs des Lignes directrices canadiennes pour le diagnostic du TSAF en 2005 et 2016.

Depuis avril 2020, elle est une des quatre membres de l’équipe de pandémie (Task Force) du N.-B. Cette structure décisionnelle unique a été mise en place pour gérer tous les aspects de la pandémie en lien avec la santé de la population afin de maximiser l’alignement, la prise de décisions stratégiques basées sur des données probantes, la direction clinique et la collaboration de tous les partenaires.

Mère de trois adolescents, Dre LeBlanc croit fermement à l'engagement communautaire et est passionnée par le développement de programmes interdisciplinaires de qualité centrés sur les besoins de l'individu, de leur famille et de leur communauté.

Dans sa quête d'amélioration continue de la qualité des soins prodigués à ses patients, Dre LeBlanc a dirigé le développement de modèles de prestation de services intégrés et culturellement sécuritaires qui ont été reconnus à l'échelle nationale pour leurs pratiques exemplaires et leur innovation. En 2019, elle a reçu l'Ordre du Mérite décerné par l'Université de Moncton en reconnaissance de son leadership exceptionnel, de son engagement communautaire et de sa contribution remarquable à sa profession.

 

 

Alex Charbonneau-Corbeil    

Des enfants et des jeunes issus de trois milieux vulnérables des centres de pédiatrie sociale en communauté de Montréal, soit du CPSC de Côte des Neiges, du Garage à musique et de la Ruelle d'Hochelaga seront les animateurs de la présentation. Ils seront accompagnés par des avocates de la Fondation Dr Julien

 

 

 

Mamady KABA

Titulaire d’un Doctorat en Sciences de la Gouvernance dans le Major du Management aux Etats-Unis d’Amérique (USA), d’une maîtrise en sciences économiques, option Gestion, d’un Master en Administration des affaires (MBA), et d’un Diplôme Supérieur de Management des Ressources Humaines, d’Audit et d’Expertise Sociale , Mamady KABA a enseigné à l’Université de l’Entreprise et à l’Ecole Internationale des Affaires à Dakar au Sénégal ; Président de l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH) de Guinée (Articles 146 à 148 de la Constitution guinéeenne), ancien Président de la section guinéenne de l’ONG internationale de défense des droits de l’homme (RADDHO) : Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme, il est membre fondateur du Groupe de Travail sur les Droits de l’Homme mis en place par l’ambassade des USA en Guinée pour faciliter les échanges et la concertation entre les différentes organisations de défense des droits de l’homme du pays. Après de multiples formations au Sénégal, en Belgique, en Suisse dans le domaine de la protection et la promotion des droits humains, Mamady KABA a suivi des formations qualifiantes dans les domaines de la sécurité humaine et de la Réconciliation. En matière de sécurité, il a participé au Séminaire pour Hauts Responsables au Centre d’études stratégiques de l’Afrique (A.C.S.S.), USA.; Invité du Département d’Etat (IVLP), de JAICA, de MASHAV pour des stages. Conférences en Chine et dans de nommbreux pays africains. Visioconférence du CEIDE.

 

 

Diane Carelle Be   

Doctorante à la faculté de droit de l’Université d’Ottawa mes recherches portent sur la vulnérabilité et la protection internationale de l’enfance. Je propose dans mes recherches une reconceptualisation du concept de vulnérabilité afin de rendre plus efficients les programmes en faveurs enfants vulnérables.

 

 

 

Carole C. Tranchant    

Carole C. Tranchant est professeure à la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires, École des sciences des aliments, de nutrition et d’études familiales, de l’Université de Moncton. Elle est l’un des membres fondateurs du Groupe de recherche interdisciplinaire en droits de l’enfant (GRIDE). Ses recherches portent sur la prévention et la prise en soins des maladies chroniques à implications nutritionnelles, la sécurité alimentaire, la qualité des aliments et le développement durable. Elle privilégie l’interdisciplinarité et la coproduction des connaissances, et met aussi son expertise au service de projets de développement international et de groupes de travail intersectoriels. La mise en œuvre des droits relatifs à l’alimentation, à la santé et à un environnement sain sous-tend une partie de ses activités.