Comité mixte d'hygiène et de sécurité au travail

Campus de Moncton

Comité mixte d'hygiène et de sécurité au travail

Campus de Moncton

Comité mixte d'hygiène et de sécurité au travail

Campus de Moncton

Comité mixte d'hygiène et de sécurité au travail

Campus de Moncton

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin

Milieu respectueux

Milieu respectueux

L’Université de Moncton dispose de divers outils pour promouvoir un milieu de travail et d’étude respectueux.

 

Code de conduite 

Code de conduite de la communauté universitaire de l’Université de Moncton et procédures relatives aux manquements et aux plaintes

Extrait du code de conduite, point 1:

Visée du Code de conduite

Le Conseil des gouverneurs adopte le Code de conduite des membres de la communauté universitaire dans le but de permettre aux membres de la communauté universitaire de connaître leur responsabilité en matière de conduite en milieu de travail et d’étude et leur recours en tenant compte de la mission, de la vision et des valeurs de l’Université de Moncton¹ . Le Code de conduite est divisé en trois parties : la partie A porte sur les conduites prescrites et proscrites, la partie B sur le dépôt des plaintes et la partie C sur la révision du Code² .

 

Politique

Politique pour un milieu de travail et d’études respectueux

Extrait de la politique, article 4:

PRINCIPES DIRECTEURS

La présente politique est assujettie aux Statuts et règlements, et aux conventions collectives de l’Université de Moncton.

a) Chaque membre de la communauté universitaire a :

  • le droit à l’intégrité de sa personne;
  • le droit à sa dignité,
  • le droit à la sauvegarde de sa réputation;
  • le droit d’être traité avec respect.

b) Chaque membre de la communauté universitaire a l’obligation de traiter les autres avec respect et dignité.

c) Lorsqu’une personne estime avoir fait l’objet d’un manque de respect, elle se doit d’agir pour traiter la situation selon les dispositions de la présente politique.

 

Processus de gestion des plaintes

Gestion des plaintes

Extrait : 

Tout membre de la communauté universitaire qui s’estime lésé dans ses droits peut porter plainte en tout temps auprès des instances appropriées. La nature de la plainte en détermine le processus de gestion. L’instance qui reçoit la plainte varie selon le type de situation. Pour assurer une indépendance d’action dans la gestion des plaintes, le Conseil des gouverneurs a établi un bureau de l'ombud qui en relève. Les rôles de la personne qui occupe le poste d'ombud sont les suivants :

Agir comme point d’entrée dans le but d’orienter les membres de la communauté universitaire qui se sentent lésés dans leurs droits vers les recours et services appropriés.

Assurer un accompagnement aux personnes impliquées dans le but de régler tous les dossiers de plaintes. L'ombud est responsable de l’application du Code de conduite et de la Politique pour un milieu de travail et d'études respectueux, et peut effectuer des enquêtes en lien avec le Code de conduite.

 

Services du bureau de l'ombud

Bureau de l'ombud

Extrait : 

Nos trois valeurs

Impartialité, indépendance et confidentialité : trois valeurs pour mieux servir les personnes et les groupes de la communauté universitaire

Impartialité : traiter les personnes et les situations en évitant toute préférence et en faisant preuve de neutralité et d’objectivité. Cette valeur assure un traitement juste et respectueux et prend en compte l’ensemble de l’information et des points de vue exprimés.

Indépendance : agir de façon indépendante dans la gestion des interventions, des procédures et des recommandations. Cette valeur assure un lien de confiance avec les personnes dans la recherche de solutions.

Confidentialité : agir de façon à ce que les informations recueillies ne soient traitées et utilisées que dans la mesure requise pour faire avancer le dossier et préserver le secret de tout renseignement de nature confidentielle lors des interventions. La confidentialité est maintenue en tout temps, sauf lorsqu'une disposition explicite est formulée par les personnes ou lorsque la loi l’exige.