Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
Parc écologique du millénaire
 
Absorption, Francine Larivée

La deuxième œuvre permanente du Parc Écologique du Millénaire a été conçue par Francine Larivée en 2004, pendant le premier Symposium d'art nature. Intitulée « Absorption », elle utilise des saules pour leur propriété absorbante, surtout pour contrer la pollution. Le site de l’œuvre a été choisi spécifiquement en fonction de l’humidité du sol, près d'une source d'eau sous-terraine. 

L'artiste

Francine Larivée est d'origine québecoise, vivant à Montréal. Ses premières œuvres étaient motivées par des préoccupations féministes (« La Chambre nuptiale » en 1977 à Terre des Hommes) pour se tourner ensuite vers les jardins et la nature. Francine Larivée intéresse à l’idée de « jardin en mouvement » et s’inspire de connaissances scientifiques, notamment de la botanique, de l’écologie et de l’architecture du paysage.

Elle a créé des œuvres dans plusieurs pays, tels que la France, l'Espagne et le Canada. Ses œuvres font partie de nombreuses collections prestigieuses au Canada, dont celle des Jardins de Métis.

Galerie

Avertissement : Le contenu de ce site Internet est protégé par le droit d’auteur. Toute reproduction est interdite. / Warning: The content of this web site is copyrighted. Any reproduction is strictly forbidden.

The artwork during the 2004 Nature Art Symposium
Winter of 2005
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.