Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
Parc écologique du millénaire
 
Symposium d'art/nature : Moncton 2016

Symposium d’art/nature du 22 septembre au 2 octobre 2016 à Moncton, au Parc Écologique du Millénaire.

C’est du 22 septembre au 2 octobre 2016 qu’eut lieu la quatrième édition du Symposium d’art nature au Parc Écologique du Millénaire. Les œuvres d’une douzaine d’artistes y furent présentées, soit sous forme de land art, de sculptures, d’installations, d’interventions ou encore de performances. Il y avait également plusieurs activités connexes, comme une série de conférences abordant le thème Négocier le territoire, données par des professionnels avec différentes approches.

Artistes participants :
Camille Bernard-Gravel
Gilles Bruni
Daniel H. Dugas et Valérie LeBlanc
Sonja Hébert
Denis Lanteigne
Collectif M+M+M (Mathieu Boucher Côté, Marika Drolet-Ferguson et Marie-Êve Cormier)
Douglas Scholes
Scenocosme
José Luis Torres

 

 

Thème

Depuis longtemps, l’être humain pense qu’il doit être maître de la nature, que cette dernière est là pour être travaillée, cultivée, exploitée pour répondre à ses besoins croissants. Mais cette approche nous a amené bien au-delà des limites biophysiques de la planète comme en témoigne la crise des changements climatiques. L’enjeu existentiel de comment y répondre de manière durable et viable nécessite d’accroître la réflexivité créative humaine. Les arts et l’écologie se retrouvent alors parties prenantes du grand défi du XXI e siècle.

Jusqu’à sa création, le Parc écologique du Millénaire a été un espace non-utilisé, à l’abri du développement du territoire environnant. Avec l’action humaine de sa création et l’ajout successif d’œuvres d’art public, cet espace s’est développé en fonction d’aménagements motivés par un souci d’éducation à l’environnement.

Compte tenu du chemin parcouru depuis la création du parc, des questions persistent. Que fait-on des espaces délaissés? Comment l’artiste peut-il ou elle appuyer la mise en valeur d’espaces qui ne sont ni le produit d’une utilisation ou d’un aménagement quelconque, ni l’objet d’une zone protégée? En d’autres mots, comment négocie-t-on l’interstice entre nature et culture, et tous les conflits qui y résident? Comment parvenir à un aménagement culturel et écologique du territoire?

Comité organisateur

Ronald Babin, Jean-Pierre Caissie, Nisk Imbeault, Elise Anne LaPlante, André Lapointe.

Avec l’appui de l’Université de Moncton, de la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen de l’Université de Moncton et de l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick.

Visiter le blogue Art Nature Moncton

Cette vague originelle par Camille Bernard-Gravel
Cette vague originelle par Camille Bernard-Gravel
Visible / Invisible par Daniel Dugas et Valérie LeBlanc
Visible / Invisible par Daniel Dugas et Valérie LeBlanc
Méandre par Sonja Hébert
Méandre par Sonja Hébert
La face cachée du soleil par Denis Lanteigne
La face cachée du soleil par Denis Lanteigne
Kiss & Fly par le Collectif M+M+M
Kiss & Fly par le Collectif M+M+M
Sowing Rubbish par Douglas Scholes
Sowing Rubbish par Douglas Scholes
Pulsations par Scenocosme
Pulsations par Scenocosme
D'une autre nature par José Luis Torres
D'une autre nature par José Luis Torres
Projet sans titre par Gilles Bruni
Projet sans titre par Gilles Bruni
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.