Bulletin Cyber-Bulletin
Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
  Campus de Moncton  
 
Suivez-nous

Accueil
Évènements

Le professeur Roger Lord jouera devant 3 000 personnes en Chine

Le professeur Roger Lord est allé en Chine du 10 au 23 octobre dernier où il a présenté des concerts dans les villes de Pékin, Jinan, Qufu, et Xiamen. Il s’y rendra à nouveau en décembre pour une importante conférence internationale sur la culture chinoise qui se tiendra à Kunming, la capitale de la province du Yunnan, dans l’ouest de la Chine. Il a d’ailleurs été invité par le gouvernement chinois à jouer à la cérémonie d’ouverture officielle de cette conférence le samedi 10 décembre. Il jouera en solo de même qu’avec un musicien chinois jouant le hulusi, un instrument traditionnel chinois. Cette prestation aura lieu devant plus de 3 000 personnes et en présence de délégués de 140 pays ainsi que du Vice Premier Ministre chinois.

                                                                                                                                                

L’Ensemble de percussions au Théâtre Capitol

L’Ensemble de percussions du Département de musique, sous la direction de Michel Deschênes, participera au spectacle de Simon Daniel, nouvelle étoile montante de la musique pop en Acadie, le jeudi 17 novembre prochain, à 19 h 30, au Théâtre Capitol de Moncton. Ce spectacle d’envergure réunira sur scène une vingtaine de musiciens sous la direction de Sébastien Michaud, un de nos anciens, qui signe également les arrangements musicaux.

Les percussionnistes présenteront quelques-unes des pièces de leur répertoire en plus d’accompagner le jeune artiste. « Ce sera une nouvelle expérience pour mes étudiants alors qu'ils se joindront aux meilleurs musiciens de la région sur la grande scène du Théâtre Capitol », selon le professeur Deschênes.

                                                                                                                                              

Les astres s’alignent entre Patrice Nicolas, Jacotin et le Chœur Louisbourg

Le Chœur Louisbourg, sous la direction de Monique Richard, se prépare pour son premier concert de la saison, « D’amour de France et d’Acadie ». Ce concert, présenté avec l’ensemble Skye Consort, réunira sous le thème de l’amour des chants traditionnels acadiens, tirés des collections du Père Anselme Chiasson et de Helen Creighton, ainsi que des chansons polyphoniques de Jacotin Le Bel (v. 1495 – 1555), compositeur de la Renaissance encore méconnu.

Patrice Nicolas, musicologue au Département qui se spécialise dans la redécouverte des différents « Jacotin » — différents indices laissent présager l’existence de plus d’un compositeur du même nom —, a remarqué la coïncidence suivante. En 1516, le compositeur obtient son premier poste à Rome comme chanteur du chœur privé du pape à la chapelle Sixtine. Peu de temps après son entrée au service du pape, on lui confit la charge de la direction de la musique dans une petite église paroissiale, tout près de la Basilique Saint-Pierre, qui s’appelle Saint Louis des Français. Le hasard a voulu que le Chœur Louisbourg fasse revivre la musique du compositeur quelque 500 ans plus tard dans une église qui porte le nom de Saint-Louis-de-France, à Moncton. Quand les astres s’alignent...

Le professeur Nicolas nous fera part d’autres bijoux de découvertes musicologiques dans le cadre de sa conférence « Ars sine scientia nihil est : Erreurs inaperçues et fausses corrections dans quelques œuvres anciennes ». Cette conférence, qui porte sur la compréhension d’un langage musical au service de la détection d’erreurs imputables aux copistes et imprimeurs, sera présentée le mercredi 19 octobre, à 12 h, à la salle Neil-Michaud. L’entrée est libre.

Le Chœur Louisbourg présente son concert le vendredi 28 octobre à 19 h 30, en l’Église Saint-Louis-de-France à Moncton ; le samedi 29 octobre à 19 h 30 en l’Église Saint-Joachim à Bertrand, et le dimanche 30 octobre à 14 heures, à la Chapelle des Religieuses Hospitalières de Bathurst. L’entrée est de 10 $ pour les étudiantes et les étudiants et de 25 $ pour les autres personnes.

                                                                                                                                                 

Projets à venir pour le compositeur Jean-François Mallet

Le compositeur Jean-François Mallet, chargé de cours au Département de musique depuis une vingtaine d’années, ne compte pas moins d’une demi-douzaine de projets d’écriture pour l’année 2016-2017. Le premier à voir le jour, « A Sunday affair / À dimanche prochain », est une pièce en grande partie mimée, tel un film muet de Charlie Chaplin, où la musique et l’action sont étroitement liées. Cette coproduction du Théâtre Populaire d’Acadie et de Theatre Nouveau-Brunswick sera créé le 12 octobre prochain et fera le tour de la province durant les mois d’octobre et novembre.

Parmi les autres projets de composition et de création d’environnement sonore théâtral comptent « Far Away », une coproduction du Théâtre l’Escaouette et du Théâtre Blanc (Québec), en tournée au Québec et au N.-B.; « Golem — un voyage au coeur de la nuit », produit par Satellite Théâtre en collaboration avec Tutta Musica; « Le Christ est apparu au Gun Club », une coproduction du Théâtre l’Escaouette et du Pays de la Sagouine; « Le Lac aux deux falaises », une coproduction du Théâtre l’Escaouette et du Théâtre de Quartier (Montréal), en tournée au Québec; et « Histoire de fond de tiroir », une commande d’œuvre de l’ensemble Ventus Machina pour un conte musical interprété par Denis Richard, dans le cadre de la tournée « At Home / Chez nous ».

                                                                                                                                             

Le Département de musique présente une série de créations d’œuvres

Le duo PianoFusion a commandé une nouvelle œuvre de Richard Gibson, professeur de composition au Département. Invention sur une note, op. 94, composée durant la récente année sabbatique du compositeur au Portugal, est conçue comme une riche constellation mélodique et harmonique jaillissant du au centre du clavier. Ce , d’abord voilé, ressort graduellement comme le centre gravitationnel de l’œuvre. Les pianistes Janet Hammock et David Rogosin, de la Mount Allison University, interpréteront la pièce à la salle Neil-Michaud le mardi 11 octobre à 19 h.

Jean-Guy Boisvert, professeur de clarinette, est l’instigateur du projet « La belle aventure » qui consiste en la commande à une vingtaine de compositeurs d’œuvres pour clarinette pour les jeunes instrumentistes de la première à la sixième année d'études. À ce jour, plus d’une soixantaine d’œuvres ont été écrites sous sa supervision. Six de ces œuvres, par Norbert Palej, François Hugues Leclair, Éric Champagne, Alain Perron, Bruce Pennycook et Mathieu Lussier, seront présentées en primeur par le clarinettiste lors du récital annuel des professeurs du Département.

Durant ce même récital, Michel Deschênes compte présenter l’une de ses dernières compositions, Gratitude. Le percussionniste, principalement reconnu comme interprète et comme pédagogue, s’adonne régulièrement à la composition depuis ses années comme étudiant, alors qu’il écrivait sous le pseudonyme Michael Oaklee. Ses pièces s’inspirent tour à tour de la musique de concert d’avant-garde, du jazz moderne et de la musique du monde. Le récital des professeurs aura lieu à la salle Neil-Michaud, le mercredi 12 octobre à 12 h.

                                                                                                                                             

Jocelyn Blanchette, lauréat du concours de concertos de l’OJNB

Jocelyn Blanchette, étudiant en première année au Département de musique, vient de remporter le concours de concertos de l’Orchestre des Jeunes du Nouveau-Brunswick (OJNB). Ce concours, ouvert à tous les membres de l’orchestre, existe depuis maintenant cinq ans. Le jeune percussionniste y a présenté Ilijaš, du compositeur serbe Nebojša Jovan Živković, une oeuvre pour marimba dont la virtuosité a été comparée à la musique de Franz Liszt. Le lauréat aura la chance de présenter un concerto avec orchestre lors du concert printanier de l’OJNB. Bravo Jocelyn et au plaisir de t’entendre le printemps prochain!

                                                                                                                                              

Richard Boulanger remplace Monique Richard à la direction du département

La directrice du département de musique, Monique Richard, est en congé sabbatique jusqu’à la fin décembre. Elle poursuit en ce moment une recherche-action de trois ans qui a débuté à l’automne 2014 dans une école secondaire et dont l’objectif est d’enrichir la compréhension du sens que des enseignantes et enseignants accordent à leur rôle de passeurs culturels dans une école secondaire de langue française du Nouveau-Brunswick. Par ailleurs, avec le Choeur Louisbourg dont elle est la directrice artistique, elle prépare un concert de chansons de Jacotin (fl. 1re moitié du XVIe s.) et de chants folkloriques acadiens avec le Skye Consort de Montréal qui feront éventuellement l’objet d’un premier enregistrement sur disque compact pour le choeur. Durant son absence, elle est remplacée par Richard Boulanger, qui a assuré la direction du département de 2004 à 2013.

                                                                                                                                            

Richard Gibson de retour d'une année sabbatique au PortugalRichard Gibson

Richard Gibson vient de terminer une année sabbatique consacrée à la composition d’un concerto à trois mouvements pour cetera corse et orchestre de chambre — Concerto para cetera corse e orquestra sinfónico, op. 93 — inspiré des lieux au Portugal où il a séjourné. Les défis rencontrés dans la composition de cette oeuvre feront d’ailleurs l’objet d’une conférence qu’il présentera en mars prochain. Le compositeur a également signé de nouvelles oeuvres pour guitare solo, pour deux pianos et pour percussions, entre autres. Enfin, le professeur Gibson a suivi des leçons de guitare portugaise pour en composer une série de pièces. Rebienvenue au pays Richard!

                                                                                                                                              

Horaire des cours d’histoire de la musique

Pour les étudiantes et les étudiants désireux de suivre l’un de nos cours pour répondre à l’Objectif de formation générale 6 (Sensibilité aux arts et lettres), nous signalons que nos quatre cours d’histoire de la musique seront dorénavant offerts sur un cycle de deux ans selon l’ordre suivant:

  • MUSI 3431 - Histoire - 1600-1800 (automne 2016)
  • MUSI 4431 - Histoire - Origines à 1600 (hiver 2017)
  • MUSI 3432 - Histoire - 1800 à 1910 (automne 2017)
  • MUSI 4432 - Histoire - 1910 à nos jours (hiver 2018)

Les cours d’Appréciation de la musique I et II (MUSI 1121 et 1122) continuent toutefois à être offerts chaque année. Ces cours sont une introduction à la musique dite classique conçue spécialement pour celles et ceux qui ne possèdent pas une base solide en lecture musicale.

                                                                                                                                        

Camps de musique à l’Université de Moncton

Le Département de musique de l’Université de Moncton offre deux camps d’été pendant la semaine du 11 au 15 juillet 2016. L’atelier « Les maîtres des vents », offert par les musiciens du quintette à vent Ventus Machina, est destiné aux instruments à vent. L’atelier « Soli Tutti », sous la direction des maîtres de musique et des professeures et professeurs du Département de musique, s’adresse aux autres familles d’instruments — chant, piano, violon, guitare, percussions, etc. Destinés aux francophones et aux élèves provenant d’un programme d’immersion en français de partout à travers les provinces maritimes, ces ateliers mettent l’accent sur la création et l’interprétation de musique de chambre en petits ensembles.

Cette semaine musicale, remplie de plaisir et de défis, est conçue pour aider les jeunes de 12 à 22 ans à élever leur niveau musical grâce à la compréhension de la relation entre le corps et l’esprit, le développement d’éléments fondamentaux comme la production de son et la technique, de même que l’exposition à un répertoire nouveau et inspirant. Des représentations professionnelles et des ateliers uniques ont également lieu tout au long de la semaine. Chacun des camps se termine avec une représentation ouverte au public à la salle Neil-Michaud de l’Université de Moncton.

Pour plus d’informations ou pour s’inscrire, veuillez visiter l’adresse http://www.umoncton.ca/umcm-fass-musique/camps-musique ou communiquer avec Monique Richard (monique.richard@umoncton.ca; 506-858-4020) ou Christie Goodwin (itsanoboesolo@yahoo.ca; 506-389-2938).

                                                                                                                                            

Le Choeur du Département à l’Île-du-Prince-Édouard

Invités à participer au prestigieux Festival d’été d’Indian River à l’Île-du-Prince-Édouard, le 10 juillet prochain, le Chœur et l’Ensemble de percussion du Département de musique, sous la direction de Monique Richard, présenteront le Carmina Burana de Carl Orff avec le Indian River Festival Chorus. La distribution comprendra les solistes Danika Lorèn, Jonathan MacArthur et Adam Harris, les pianistes Peter Tiefenbach et Robert Kortgart, ainsi que Michel Deschênes et ses percussionnistes. Parmi les autres œuvres au programme, le Gloria de la Misa Criolla du compositeur argentin Ariel Ramírez, mettant en vedette les solistes Joseph Goodwin et Justin Guignard, ainsi que Catching Shadows, un duo de marimbas du compositeur américain Ivan Trevino, interprété par Jérémie Carrier et Martin Daigle.

La photo nous fait voir le concert du Choeur du Département de musique, en mars dernier.

                                                                                                                                             

Elyse Delaney et Jérémie Carrier représenteront le N.-B. au Festival national de musique.

Le 45e Festival de musique provincial de la Fédération des festivals de musique du Nouveau-Brunswick a eu lieu du 1 au 4 juin dernier, à Sackville. Quatre-vingt-dix jeunes musiciens des quatre coins de la province ont pris part aux compétitions, après avoir reçu une recommandation des juges des festivals régionaux en vue de leur représentation. La liste des lauréats compte cinq étudiantes et étudiants du département de musique:

  • Elyse Delaney, 1er prix en chant
  • Maryse Basque-Doiron, 3e prix en chant
  • Jérémie Carrier, 1er prix en percussion
  • Martin Daigle, 2e prix en percussion
  • Breagh Wadden, 3e prix en théâtre musical

De plus, Elyse Delaney et Jérémie Carrier, tous deux finissants au département, comptent parmi les cinq candidats recommandés par les juges afin de représenter le Nouveau-Brunswick lors du Festival national de musique 2016 qui aura lieu du 11 au 13 août à Edmonton, en Alberta.

                                                                                                                                          

Patrice Nicolas

Subvention stratégique en études acadiennes pour Patrice Nicolas

Patrice Nicolas vient d’obtenir une subvention stratégique en études acadiennes de 10 000 $ pour le projet Musique et musiciens en Acadie, XVIIe-XIXe siècle. Cette subvention est rendue possible grâce à une entente entre la Faculté des études supérieures et de la recherche (FESR) et l’Institut d’études acadiennes (IEA). Bravo Patrice!

                                                                                                                                          

Gala du Département de musique

Le dimanche 10 avril dernier a eu lieu le Gala du Département de musique. Cette soirée de reconnaissance fut l'occasion pour les étudiantes et les étudiants de rendre hommage à certains de leurs pairs qui se sont démarqués au cours de l'année. La gamme de prix décernés, variant du plus sérieux au plus rigolo (dont la personne au rire le plus unique ou au sobriquet le plus original), témoigne de l'atmosphère décontractée de la soirée. Les récipiendaires, plus d'une vingtaine en tout, furent choisis selon un sondage mené auprès de la population étudiante du département.

La soirée fut agrémentée par la musique du Live Lobsters Orchestra, un quatuor jazz formé des étudiants Jérémie Carrier, Robby Robichaud, Martin Daigle et Xavier Richard.

                                                                                                                                           

Festival de musique du Grand Moncton

Nos étudiantes et nos étudiants ont fait bonne figure lors du dernier Festival de musique du Grand Moncton. Cinq d'entre eux ont été choisis pour participer au niveau provincial, soit les sopranos Maryse Basque-Doiron et Elyse Delaney en chant classique et Breagh Wadden en théâtre musical, ainsi que les percussionnistes Jérémie Carrier et Martin Daigle. Maryse Basque-Doiron a également reçu une bourse de 2000 $ de l'Université de Moncton. La soprano Madeleine Albert et la basse Jakob Creighton se sont aussi démarquées en remportant une première place dans leurs classes respectives. Nos félicitations à toutes et à tous!

La photo nous fait voir Jakob Creighton, Madeleine Albert, Maryse Basque-Doiron et Elyse Delaney.

                                                                                                                                                  

Nouveau cours de Littérature musicale au Département de musique

Dans le cadre de ses programmes reconfigurés, le Département de musique offre désormais trois nouveaux cours de Littérature musicale à contenu variable. Dans le cours de Littérature musicale I, le professeur Richard Boulanger se consacre depuis janvier dernier à l’étude des relations et des interactions entre la musique, le cinéma, la peinture et le théâtre.
À la fin de son volet consacré au cinéma, le professeur Boulanger a présenté à sa classe, via Skype, une ancienne étudiante du département, Rachel Léger. Après l’obtention de son baccalauréat en musique (2008), Rachel s’est spécialisée en composition de musique pour film, notamment à Chicago et à Los Angeles. Lors de ce cours, les étudiantes et les étudiants ont également pu profiter de l’expertise de la cinéaste Ginette Pellerin dont le parcours artistique est bien connu en Acadie, notamment grâce à ses nombreux documentaires produits par l’ONF.
Toujours dans le but d’établir des liens concrets entre la matière vue en classe et la réalité du « terrain », la classe du professeur Boulanger s’est déplacée tout dernièrement au théâtre l’Escaouette de Moncton où elle a été reçue par le compositeur et concepteur sonore Jean-François Mallet, depuis longtemps rattaché au monde du théâtre, également un ancien diplômé du Département de musique de l’Université de Moncton.

La photo nous fait voir la classe de Richard Boulanger en conversation via Skype avec Rachel Léger, compositrice et ancienne du département.

                                                                                                                                                

Patrice Nicolas démarre le projet Musique et musiciens en Acadie, XVIIe-XVIIIe siècles

Patrice Nicolas

Toutes nos félicitations à notre nouveau professeur de musicologie, Patrice Nicolas, qui vient d'entamer le projet Musique et musiciens en Acadie, XVIIe–XVIIIe siècles grâce à une subvention de démarrage de la FESR. Le projet entend rendre compte de l’activité musicale professionnelle en Acadie coloniale, plus précisément la passation de l’enseignement musical tel que prodigué aux chantres-compositeurs dans les maîtrises des églises collégiales et cathédrales d’Europe et de la vénérable tradition du contrepoint écrit et improvisé. Le professeur Nicolas sera épaulé par une étudiante du département de musique, Naomi Ouellet, embauchée comme assistante de recherche. Nous leur adressons nos meilleurs voeux de succès!

                                                                                                                                                

Régularisation du poste de professeur de percussions

C'est avec grande fierté que nous annonçons la régularisation du poste de Michel Deschênes, professeur de percussions au département de musique. À son embauche en 1986, le professeur Deschênes a mis sur pied une classe de percussion et il a depuis formé plusieurs dizaines de percussionnistes qui font aujourd'hui carrière aux quatre coins du monde. Les divers ensembles qu'il a fondés — notamment l'Ensemble de percussions de l'Université de Moncton, l'Escola de Samba Acadia et le quatuor Amérythme avec qui il a effectué de nombreuses tournées au Canada et en Europe — ont largement contribué à faire rayonner le département de musique. Toutes nos félicitations, Michel, pour cette promotion bien méritée!

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2016, Université de Moncton. Tous droits réservés.