Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin

Note biographique

Note biographique

Note biographique

Arianne Des Rochers (she/elle) est titulaire d'un baccalauréat en traduction de l'Université Concordia et d'une maîtrise en traductologie de l'Université d'Ottawa, et détient (presque) un doctorat en littérature comparée de l'Université de Toronto. Elle publie activement des traductions littéraires depuis 2016 ; elle a notamment (co-)traduit en français des écrits de Joshua Whitehead, Leanne Betasamosake Simpson, Vivek Shraya, Lindsay Nixon, Glen Sean Coulthard et Fred Moten.

Avant de se joindre au Département de traduction et des langues à l'été 2020, elle a enseigné la traduction à titre de chargée de cours à l'Université Concordia, à l'Université de Montréal, à l'Université d'Ottawa et au collège universitaire Glendon. Ses principaux domaines d'enseignement sont la traduction générale, la traduction littéraire, la traduction des sciences humaines et sociales, la rédaction, la documentation, l'adaptation et la théorie de la traduction. Elle a aussi dirigé un atelier de traduction littéraire bilingue (FR/EN) à l'école d'été du British Centre for Literary Translation en 2019.

Du côté de ses recherches, elle s'intéresse aux liens qui unissent normativité linguistique et traduction. Considérant que l'idée de différence linguistique et les catégories hiérarchisées qui en découlent sont des produits de l'impérialisme, du colonialisme et de la suprématie blanche, elle s'interroge sur les façons dont la traduction comme pratique hautement normative et normée participe à la reproduction et au maintien des inégalités sociales d'un point de vue linguistique. À partir de l'étude d'écrits marginalisés et de voix minorisées qui nous forcent à revoir nos conceptions de ce que nous appelons communément la langue, elle explore des façons décoloniales, relationnelles et antiracistes de faire et de penser la traduction. Parmi ses champs de recherche de prédilection, mentionnons la littérature canadienne comparée, la traductologie et la traduction littéraire, la sociolinguistique et la théorie queer.

Elle est membre du comité éditorial de la revue de traduction littéraire ellipse depuis 2019, et siège sur le conseil administratif de l'Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada.