Campus de Moncton

Nouvelles du campus

 
Sylvain St-Onge soutient avec succès sa thèse de doctorat en éducation
Lundi 01 Mars 2021

Le 11 février dernier, Sylvain St-Onge a soutenu avec succès sa thèse de doctorat en éducation intitulée « L’influence des médias comme source de vitalité sur les vécus langagiers et le développement psycholangagier chez les élèves des écoles secondaires francophones du Nouveau-Brunswick ». L’événement a eu lieu à distance en raison des mesures sanitaires actuelles. Le jury était composé de Mireille LeBlanc, présidente du jury, responsable des études supérieures en éducation et vice-doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Moncton; Rodrigue Landry, directeur de thèse et professeur associé et émérite de l’Université de Moncton; Jimmy Bourque, examinateur interne et professeur associé à l’Université de Moncton; Sylvie Lamoureux, examinatrice externe et professeure à l’Université d’Ottawa; et de Marie-Linda Lord, professeure à la Faculté des arts et des sciences sociales de l’Université de Moncton.   Résumé de la thèse Quelle est l’influence des médias comme source de vitalité sur le développement psycholangagier et les comportements des élèves inscrits dans une école secondaire francophone? Dans quelle mesure l’utilisation des médias dans la langue de la minorité relève-t-elle du déterminisme social qui s’impose sur les élèves des écoles secondaires francophones au Nouveau-Brunswick, seule province officiellement bilingue au Canada? Le déterminisme social, force associée aux ressources démographiques, institutionnelles et statutaires définissant la vitalité d’une minorité linguistique (Giles, Bourhis et Taylor, 1977), peut-il être contré par l’autodétermination exercée par les individus, cette force dont les assises reposent sur l’autonomie de la personne et sa conscientisation à la minorisation de son groupe? S’appuyant sur le modèle du comportement langagier autodéterminé et conscientisé (CLAC) révisé de Landry, Allard, Deveau et St-Onge (2020), nous explorons en profondeur l’exposition des élèves aux médias de langue française et de langue anglaise pendant leur enfance et l’usage qu’ils en font actuellement. Nous analysons comment cette consommation des médias est influencée par trois catégories de vécus sociolangagiers (enculturants, autonomisants et conscientisants) et via cinq composantes du développement psycholangagier qui en découlent : la vitalité linguistique subjective, l’identité linguistique engagée et intégrée, l’engagement communautaire, les compétences langagières et le reflet identitaire, nouveau construit que nous ajoutons au modèle théorique. Nous avons utilisé la modélisation par équations structurelles afin de vérifier l’ensemble des hypothèses du modèle. Un sondage a été effectué auprès de 751 élèves inscrits dans des écoles secondaires francophones au Nouveau-Brunswick. Les résultats montrent que l’usage des médias en français diminue au fur et à mesure que les élèves avancent en âge et que cet usage se fait timide, peu importe la concentration de francophones dans la région habitée. Nous montrons que le reflet identitaire, voire son identité reflétée par les médias consommés, joue un rôle important dans l’usage actuel des médias de langue française relativement à ceux dans la langue dominante et contribue avec d’autres variables à accroître l’effet global de l’autodétermination qui cherche à contrer un déterminisme social toujours fort et présent.

Lire la suite
Yi Tong Wang et Jérémie Cyr obtiennent une bourse d’études
Lundi 01 Mars 2021

Yi Tong Wang et Jérémie Cyr, étudiante et étudiant au programme préparatoire des sciences de la santé de l’Université de Moncton, ont chacun obtenu une bourse d’études de 1000 $ de la part de l’Association des bénévoles du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont pour le travail bénévole qu’ils ont effectué au cours de la dernière année. L’Association attribue annuellement deux bourses d’études de 1000 $ chacune à deux bénévoles du niveau postsecondaire.

Lire la suite
La compétition régionale pour le Nouveau-Brunswick de la Coupe des startups arrive à grands pas!
Jeudi 25 Février 2021

Le Centre Assomption de recherche et de développement en entrepreneuriat (CARDE) de l’Université de Moncton et le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) invitent le public à découvrir les cinq startups finalistes du 5e arrêt de la Coupe des startups au Nouveau-Brunswick et à visionner le combat de pitchs. Ce combat aura lieu le mardi 2 mars, de 18 h à 20 h. Les entrepreneurs/entreprises en compétition sont : Rébeka Frazer-Chiasson — La coopérative Ferme Terre Partagée François Poirier — Viva Shediac Matthew Clendinning — The Lucky Bean André Odjélé — Brainstorm Consulting Inc. Mathieu Hébert — The Acorn Studio L’entreprise qui remportera le combat de pitchs de cet arrêt affrontera les gagnantes et gagnants des autres arrêts du Québec et de la francophonie canadienne lors de la finale nationale virtuelle, le 22 avril 2021. La championne ou le champion canadien recevra 20 000 $. L’inscription est gratuite, mais il faut remplir un formulaire d’inscription afin de recevoir l’hyperlien le jour de la compétition qui vous donnera accès à l’événement. Inscrivez-vous sans tarder pour assister au concours de pitchs et encourager les startups participantes!  

Lire la suite