Campus de Moncton

 

Image - Apprenez le français avec la formation continue
Programme d’aide aux employées, employés et à la famille (PAEF).
La plateforme Telus-Santé fait partie intégrante du programme d’aide aux membres du personnel et à la famille de l’Université de Moncton. Cette plateforme offre du soutien pour favoriser votre bien-être psychologique, financier, physique et émotionnel.
 

Nouvelles du campus

 
Une nouvelle intronisation au Temple de la renommée de l’improvisation
Une nouvelle intronisation au Temple de la renommée de l’improvisation
Vendredi 14 Juin 2024

Le Temple de la Renommée de l’improvisation au Nouveau-Brunswick a accueilli dans ses rangs un nouveau membre. Eric Mathieu Doucet, entouré de ses anciens coéquipiers et amis de longue date, a reçu jeudi soir les grands honneurs lors d’une célébration virtuelle diffusée en direct sur la chaîne YouTube d’Improvisation NB. Bien qu’il ait débuté sa carrière d’improvisateur à l’École Secondaire Népisiguit de Bathurst, c’est au sein de la Ligue d’improvisation du campus de Moncton (Licum) de 1996 et 2001 que la folie et la joie de vivre de M. Doucet, alors connu sous le sobriquet « Fireball », lui ont permis de se démarquer comme joueur audacieux et sympathique. Il a poursuivi sa carrière dans la Ligue Universitaire d’Improvisation Théâtrale de Poitiers en France (la Ludi) ainsi qu’à la Ligue d’Improvisation Acadienne (la LIA) où son équipe remporta la Coupe Dr.-Levesque. En tant que directeur général de la Fédération des Jeunes Francophones du Nouveau-Brunswick, il aura travaillé avec de nombreux improvisateurs et improvisatrices, leur donnant souvent leurs premières expériences professionnelles. « C’est un honneur d’être intronisé au Temple de la renommée d’Improvisation NB », mentionne M. Doucet. « Le fait d’avoir été un improvisateur lors de mes années universitaires a eu un réel impact dans ma vie, me permettant de rencontrer des gens incroyables et de développer plein de compétences. Je recommande à tous de tenter l’expérience », ajoute-t-il. Improvisation NB est heureuse de célébrer son parcours par l’entremise de son intronisation. Le Temple de la Renommée de l’improvisation au Nouveau-Brunswick est le plus prestigieux honneur que l’on peut accorder à quelqu’un qui a œuvré dans le domaine de l’improvisation dans cette province. Depuis sa création en 1997, figurent dans ses rangs autant les joueurs de marque qui ont inspiré les générations suivantes, que les bâtisseurs qui ont ajouté au littoral de l’improvisation en Acadie à travers la création d’institutions, la formation de joueurs ou l’exploration de la forme. La capsule vidéo de l’intronisation de M. Doucet restera disponible sur la chaîne YouTube d’Improvisation NB et le public est invité à en apprendre davantage sur le Temple et ses templiers en visitant le site Web http://templeimpronb.blogspot.com/.  

Lire la suite
Soutenance de thèse de maîtrise ès sciences interdisciplinaire en santé
Vendredi 14 Juin 2024

Le public est invité à assister à la présentation d’une soutenance de thèse de maîtrise ès sciences interdisciplinaire en santé de Gina Lavallée, le jeudi 20 juin 2024 à 13 h, sur Teams. La thèse est intitulée « Les ressources et les jeunes en détresse psychologique : une étude phénoménologique ». Les membres du jury sont le président, Horia-Daniel Iancu, vice-doyen de la FSSSC, Université de Moncton; la directrice de thèse, Anik Dubé, professeure à l’École de science infirmière, Université de Moncton; la codirectrice de thèse, Claire Johnson, professeure à l’École des hautes études publiques, Université de Moncton; l’examinateur interne, Jacques Richard, professeur à l’École de psychologie, Université de Moncton; et l’examinateur externe, Mario Chiasson, directeur de la recherche, de l'innovation et du changement du District scolaire francophone Sud. Les personnes intéressées à assister à cette soutenance de thèse sont priées de communiquer avec Carole Frenette à l’adresse fsssc@umoncton.ca pour obtenir le lien Teams. Bienvenue à toutes et à tous !  

Lire la suite
Remise du prix Gilbert-Buote à Stephen A. White
Remise du prix Gilbert-Buote à Stephen A. White
Jeudi 13 Juin 2024

Le prix Gilbert-Buote a été créé en 1982 par l’ancienne Société historique acadienne de l’Île-du-Prince-Édouard. Il a été nommé à la mémoire de Gilbert Buote afin de rappeler sa grande contribution à la communauté acadienne. Éducateur et rédacteur-fondateur de L’Impartial, le premier journal de langue française de la province, Gilbert Buote, de Tignish, fut le premier Acadien de l’Île à publier sur l’histoire et la généalogie acadiennes. Le prix Gilbert-Buote est présenté annuellement par le Comité historique Soeur-Antoinette-DesRoches, un comité de l’Association du Musée acadien de l’Île. Il reconnaît des projets de mérite dans les domaines de l’histoire et du patrimoine acadiens dans la province. Cette année, le Comité historique Soeur-Antoinette-DesRoches est heureux de présenter le prix Gilbert-Buote au généalogiste Stephen A. White du Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson de l’Université de Moncton pour son immense contribution à l’étude de la généalogie acadienne et au partage de ses recherches. À l’Île-du-Prince-Édouard, nous sommes particulièrement heureux de pouvoir bénéficier des recherches de Monsieur White, non seulement de ses publications, mais aussi de ses manuscrits qu’il met à la disposition de nos généalogistes et de nos historiens. Tout particulièrement, nous voulons souligner ses experts-conseils et ses notes de recherches qu’il a bien voulu partager avec le généalogiste Jean Bernard, auteur des nombreux et précieux volumes sur la généalogie des familles acadiennes de l’Île. Dans une entrevue accordée à La Voix acadienne, Jean Bernard s’exprimait ainsi :  « Pour m'aider dans mon projet, M. White me permit de m'attaquer pleinement à identifier les Acadiens de l'Île-du-Prince-Édouard du 19e siècle en me passant les résultats de ses recherches sur les Acadiens de l'Île. [...] Les lecteurs et lectrices pourront constater la riche contribution de ces notes, inédites pour la plupart, en y notant le nombre de fois que j'y fais référence. » Monsieur White est aussi venu à l’Île à quelques reprises pour nous livrer d’intéressantes conférences touchant les familles acadiennes de l’île Saint-Jean dont une sur les familles de la paroisse Saint-Pierre-du-Nord et une autre sur l'utilisation de l’ADN dans les recherches généalogiques. Du haut du paradis, le généalogiste qu’était Gilbert Buote se réjouit sans doute de l’énorme travail que Stephen White a accompli et qu’il poursuit avec passion pour reconstituer de manière scientifique la généalogie de la grande famille acadienne, non seulement de l’Île-du-Prince-Édouard, mais de toute l’Acadie. Nous sommes certains aussi que Gilbert Buote appuie sans réserve la décision du Comité historique Soeur-Antoinette-DesRoches de décerner à Stephen A. White le prix qui porte son nom.  

Lire la suite