Campus de Shippagan

Découvrez un campus invitant et dynamique!

 
 
Moncton

 

 

Nouvelles du campus

 
Un projet mené par des chercheurs de l’UMCS contribue à une meilleure connaissance des inondations côtières de la Péninsule acadienne
Un projet mené par des chercheurs de l’UMCS contribue à une meilleure connaissance des inondations côtières de la Péninsule acadienne
Vendredi 01 Décembre 2023

Une occasion de subvention spéciale auprès du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) s’est présentée fin avril 2020 dans le cadre d’un projet national d’atténuation des inondations côtières mené par Ressources naturelles Canada (RNCan), en partenariat avec le CNRC, et subventionné par le Programme canadien pour la sureté et la sécurité géré par le ministère de la Défense nationale. Le projet porte sur trois études de cas au Canada; la Péninsule acadienne est une des trois régions côtières canadiennes qui a été choisie en partie en raison de sa situation géographique face aux aléas côtiers. Ainsi, des fonds ont été accordés par le programme d’aide aux grappes d’innovation mondiales Océans du CNRC afin de permettre des recherches collaboratives entre le CNRC et des institutions ou entreprises admissibles de préférence locales. Sous l’égide du Secrétariat du changement climatique du Nouveau-Brunswick et d’une équipe du CNRC composée, entre autres, d’Enda Murphy et de Sean Ferguson, chercheurs responsables du développement du modèle d’inondation côtière dans la Péninsule acadienne, une équipe néo-brunswickoise a été formée pour soumettre une proposition qui devait appuyer et suppléer le projet de RNCan. Cette équipe est composée de Cindie Hébert, professeure de génie, et d’André Robichaud, professeur de géographie et de développement durable et zone côtière, tous deux de l’Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS), de Dominique Bérubé et Marc Desrosiers, géomorphologues au ministère des Ressources naturelles et du Développement de l’énergie du Nouveau-Brunswick (MRNDÉNB), de l’institut de recherche Valorēs et de 2Pixels Geomatics, une entreprise locale de géomatique. CB Wetlands & Environmental Specialists, entreprise de la Nouvelle-Écosse spécialisée dans les études environnementales côtières, a aussi été sollicitée en raison de son expertise en aéronefs téléportés (ATP ou drone) et la production d’images à haute résolution. Une entente a été signée à l’automne 2020 entre l’UMCS et le CNRC pour une subvention de près de 50 000 $ s’étalant jusqu’au 31 décembre 2023. La pandémie de la COVID-19 a retardé le projet, mais il est près d’aboutir quand le dernier rapport sera remis fin décembre de cette année. L’étude a permis la production et le rassemblement de données sur les inondations côtières dans la Péninsule acadienne : 1) une base de données des inondations historiques dans des localités sélectionnées tirée de relevés pris par le MRNDÉNB, d’une série d’entrevues auprès de la population de la région et de documents divers dont une vidéo produite par un ancien étudiant de l’UMCS lors de la tempête du 6 décembre 2010 à Le Goulet; 2) la confection d’orthophotographies et de modèles numériques de surface de haute précision produits à l’aide d’un ATP dans trois sites choisis qui a servi, entre autres, à repérer avec exactitude le niveau d’inondation atteint à la suite de la tempête Fiona. Certaines de ces données ont aidé à la calibration et à la validation du modèle d’inondation côtière développé par les chercheurs du CNRC. Certains résultats découlant de ce modèle ont été présentés lors d’un atelier organisé par Valorēs à Shippagan le 29 novembre dernier. Les retombées du projet pourraient profiter à d’autres régions côtières canadiennes.

Lire la suite
Participez à une recherche sur l'information et le climat
Participez à une recherche sur l'information et le climat
Vendredi 24 Novembre 2023

Les étudiantes et étudiants sont invités à participer à une étude importante sur leur rapport à l’information et au climat. Les résultats de cette recherche aideront à améliorer l’information des citoyennes et citoyens sur le climat. Pour y prendre part, cliquez sur le lien ci-dessous : http://q-r.to/climat Il s’agit d’un questionnaire en ligne d’une trentaine de minutes : après avoir rempli un formulaire de consentement, vous aurez à répondre à quelques questions sur votre profil personnel (p. ex. votre âge, votre genre ou vos études), puis à plusieurs questions demandant de vous positionner sur des échelles (p. ex. « Sur une échelle de 1 à 10, je me sens confiant·e pour… »). De plus, en participant à cette recherche, vous aurez la possibilité que votre nom soit tiré au sort et de gagner l’une des 35 cartes cadeaux d’une valeur de 50 $. La participation est confidentielle. Vous êtes évidemment libre de refuser d’y prendre part. Votre décision, quelle qu’elle soit, n’entraînera aucune conséquence sur vos activités d’enseignements. Notez enfin que ce projet a été approuvé par le Comité d’éthique de la recherche (CÉR) de l’Université de Moncton. Pour plus de renseignements : Florent Michelot, responsable de la recherche 506 336-3400, ex. 3444 - florent.michelot@umoncton.ca    

Lire la suite
Exercice de simulation de désastre au Secteur science infirmière de l’UMCS, site de Bathurst
Exercice de simulation de désastre au Secteur science infirmière de l’UMCS, site de Bathurst
Vendredi 24 Novembre 2023

Faux sang, fausses plaies ouvertes, patients hystériques! Voilà la scène catastrophe dans laquelle les étudiantes et étudiants en science infirmière ont participé au site de Bathurst de l’Université de Moncton, campus de Shippagan, le jeudi 23 novembre dernier. Appuyés des étudiantes et étudiants paramédicaux du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, campus de Campbellton, les futurs professionnelles et professionnels de la santé devaient assurer un triage des victimes en fonction de la gravité de leurs blessures. Par la suite, une équipe attendait, en salle d’urgence. Plusieurs scénarios étaient proposés. Ce genre d’exercice permet aux étudiantes et étudiants de mobiliser leurs compétences et leur savoir-faire dans un scénario catastrophe comportant une vingtaine de blessés simulés. Il vise également à promouvoir l’interdisciplinarité d’une équipe de soins dans cette situation particulière. Mélanie Losier, chargée d’enseignement clinique et coordonnatrice de l’évènement, tient à remercier toutes les personnes qui ont fait un succès de cette journée. Voici le lien vers l’album photos de l’évènement sur Facebook. En plus de cet évènement, les étudiantes et étudiants en science infirmière participaient à une mise en place d’une simulée d’une clinique de vaccination de masse en temps de pandémie le vendredi 17 novembre dernier. Toutes ces expériences pratiques sauront outiller nos étudiantes et étudiants dans leur future carrière.

Lire la suite