Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Jeudi 18 Juillet 2019

Jeudi 18 Juillet 2019

La Faculté de droit de l’Université de Moncton participe au Concours national de la Coupe Gale

L’équipe de la Faculté de droit de l’Université de Moncton, composée de Vincent Dubuc, Danick Jalbert, Guillaume LeBlanc et Médérik Ménard et dirigée par la professeure Malaïka Bacon-Dussault et les professeurs Nicholas Léger-Riopel et Yves Goguen, a participé au prestigieux concours de la Coupe Gale, à Toronto, les 15 et 16 février 2019. Plusieurs avocates et avocats de la région ont également participé à l’encadrement de l’équipe, tant dans la rédaction du mémoire que la présentation des arguments.

La Coupe Gale est un concours de plaidoirie annuel en droit criminel et constitutionnel regroupant des étudiantes et étudiants de la majorité des facultés de droit canadiennes. Cette année, les participantes et participants devaient en appeler de la décision R. c. Marakah, rendue par la Cour suprême du Canada en 2017. Cette décision traite de l’admission en preuve de messages textes incriminants trouvés sur le téléphone cellulaire d’une tierce partie. Dans le cadre du concours, les étudiantes et étudiants doivent rédiger un mémoire et plaider leurs arguments devant un panel de trois juges, choisis parmi des membres de la magistrature provenant de toutes les provinces canadiennes.

Source Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles