Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Vendredi 21 Juin 2019

Vendredi 21 Juin 2019

Cartographie des zones inondables des terres continentales du Nouveau-Brunswick


Anne-Marie Laroche
Agrandir l'image
Sous la gouverne de la professeur Anne-Marie Laroche, un projet est en cours au Département de génie civil de la Faculté d’ingénierie afin de développer une méthodologie propre à la province du Nouveau-Brunswick pour cartographier les zones inondables des terres continentales.

Une entente a été conclue entre l’Université de Moncton et le ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux afin de livrer un ensemble de cartes des zones inondables et un rapport hydrotechnique détaillant les méthodologies employées pour la création de ces cartes. Ce processus a été entamé dans le but premier de renouveler la cartographie existante, mais également dans celui de créer de nouvelles informations pour les secteurs où aucune donnée n’est disponible.

La particularité de ce projet est de pouvoir tracer l’étendue des eaux de crue ainsi que leur profondeur dans les zones qui ne comportent aucune donnée ni mesure. Pour ce faire, des techniques hydrologiques et hydrauliques seront utilisées pour développer des modèles qui permettront de cartographier les zones inondables à une précision centimétrique. De plus, la méthodologie développée devra pouvoir inclure l’effet des changements climatiques dans le calcul.

Ce projet est important pour la province, car les résultats fournis par les cartes serviront plusieurs objectifs. Par exemple, l’identification des zones susceptibles d’inondation pourrait aider les services d’urgence à améliorer l’efficacité de leur réponse en cas de catastrophe. Bien entendu, la connaissance des limites des secteurs inondables est une information essentielle dans la planification de l’aménagement du territoire, ce qui peut aider à l’élaboration d’une réglementation mieux adaptée aux caractéristiques régionales. Les données contenues dans les cartes serviront d’outil d’éducation et de sensibilisation de la population en ce qui a trait aux inondations.

Durant le projet, plusieurs étudiantes, étudiants et stagiaires seront formés. L’objectif est de développer une expertise provinciale dans le domaine de la modélisation hydrologique et hydraulique et de la cartographie. Ces personnes seront à même de pouvoir accroître leurs connaissances et leur savoir-faire et, éventuellement, de contribuer au progrès de la province.

Ce projet est financé à hauteur de 350 000 $ de part égale du Fonds en fiducie pour l’environnement du Nouveau-Brunswick et du Programme national d’atténuation des catastrophes du Ministère de la Sécurité publique Canada. L’étude s’échelonnera entre octobre 2018 et juin 2020.

Source Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles