Université de Moncton

Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Vendredi 24 Mai 2019

Financement de 1,8 million $ pour un projet pilote dirigé par Suzanne Dupuis-Blanchard

De gauche à droite: Francis LeBlanc, vice-recteur adjoint à la recherche et doyen de la Faculté des études supérieures et de la recherche; l'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé et députée fédérale de Moncton-Riverview-Dieppe; Suzanne Dupuis-Blanchard, chercheuse principale du projet; l'honorable Dorothy Shephard, ministre du Développement social et ministre responsable de la Société de l'inclusion économique et sociale; l'honorable Ernie Steeves, ministre des Finances et président du Conseil du Trésor; et Jacques Paul Couturier, recteur et vice-chancelier par intérim de l'Université de Moncton.
Agrandir l'image
Suzanne Dupuis-Blanchard, directrice du Centre d’études sur le vieillissement et titulaire de la Chaire de recherche en santé CNFS - Université de Moncton sur le vieillissement des populations, a reçu un financement de plus de 1,8 million $ de l’Agence de santé publique du Canada par le biais du gouvernement du Nouveau-Brunswick dans le cadre du Projet pilote sur les aînés en santé. Ce financement servira au lancement d’un projet intitulé « Foyer de soins sans murs pour le maintien à domicile en région rurale du Nouveau-Brunswick ».

Le but de ce projet, dont Mme Dupuis-Blanchard en est la chercheuse principale, est de tester l'implantation d'un programme pour le maintien à domicile des personnes aînées du Nouveau-Brunswick en offrant un accès aux services nécessaires par le biais de foyers de soins situés dans quatre régions distinctes de la province, soit Lamèque, Inkerman, Paquetville et Port Elgin. Les personnes aînées francophones et anglophones qui désirent demeurer à la maison, mais qui nécessitent de l’aide pour leurs activités quotidiennes, pourront bénéficier de ce projet.

En plus de Mme Dupuis-Blanchard, l’équipe de travail est composée de Gaëtan Haché, directeur général des Résidences Lucien Saindon de Lamèque; Bruno Holmes, directeur général du Manoir Édith B. Pinet de Paquetville; André Savoie, directeur général des Résidences Inkerman d’Inkerman; Patricia Harrington, directrice générale de Westford Nursing Home de Port Elgin; et Cathy Stright, présidente du conseil d’administration de Westford Nursing Home.

Les objectifs principaux de ce projet sont de s’assurer que les personnes aînées et leurs familles aient accès aux services et à l'information nécessaire pour le maintien à domicile; d’offrir des initiatives de santé sociale pour contrer l'isolement social et la solitude des personnes aînées et des proches; d’augmenter les connaissances importantes reliées à la santé pour le maintien à domicile et le vieillissement en santé des personnes aînées et des proches; et de sensibiliser et responsabiliser les communautés à répondre aux besoins du vieillissement de la population.

Une douzaine de personnes, en plus d’étudiantes et étudiants, seront embauchées pour la durée du projet, soit jusqu’en mars 2021. Un soutien pour les soins personnels, l’entretien ménager, le soin des pieds, la livraison de repas, des visites amicales, des sorties sociales avec transport et des bains au foyer de soins, notamment, seront offerts dans le cadre de ce projet pilote.

« Nous croyons que ce projet pilote va démontrer que les foyers de soins, surtout en régions rurales, peuvent avoir un rôle élargit pour soutenir les personnes aînées qui veulent demeurer chez-soi dans la communauté, a mentionné la chercheuse Suzanne Dupuis-Blanchard. C’est un nouveau modèle de services que nous sommes ravis d’implanter »

« Le projet de Mme Dupuis-Blanchard et de son équipe viendra en aide aux personnes aînées des quatre coins de la province, a mentionné le recteur et vice-chancelier par intérim de l’Université de Moncton, Jacques Paul Couturier. La population du Nouveau-Brunswick est vieillissante et nous sommes fiers de pouvoir participer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes aînées de la province avec un projet avant-gardiste comme celui-ci. »

Comme l’objectif du financement accordé est d’implanter ce type de projet ailleurs dans la province et au pays, ce dernier sera continuellement évalué afin de capter les éléments qui fonctionnent bien et ceux nécessitant une révision. Ce volet sera assuré par Suzanne Dupuis-Blanchard ainsi que par une stagiaire postdoctorale et des étudiantes et étudiants de 1er cycle et des cycles supérieurs.
 
Source : Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.