Bulletin Cyber-Bulletin
Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
  Campus de Moncton  
 
Les printemps de l'École des hautes études publiques

L’agencement des diversités nous interpelle tous, localement comme mondialement. Venez y réfléchir avec nous!

Les 1er et 2 mai prochains auront lieu deux journées d’ateliers et de tables rondes dans le cadre d’un événement appelé “Les printemps de l’École des hautes études publiques”. L’objectif est de favoriser la circulation des connaissances sur des thèmes d’importance pour la communauté tout en permettant aux acteurs et aux chercheurs d’horizons divers de développer des collaborations ou plus simplement de dialoguer entre eux.

Les Printemps cherchent également à ouvrir la recherche universitaire à un public varié. Chercheurs, professeurs, étudiants, décideurs, membres et responsables d’organismes communautaires ou citoyens sont les bienvenus dans ce que nous avons conçu comme un dialogue large, convivial, démocratique et ouvert !

Le thème de cette année est le suivant : Le local à la lumière de la diversité, la diversité à la lumière du local.

Les réflexions entourant le multiculturalisme comme toutes les formes de diversité (immigrante, culturelle, cultuelle, sociale, économique…) sont bien souvent appréhendées à travers de « grandes approches » et les actualités nationales ou internationales. Or, il apparait que ce ne sont pas simplement les politiques nationales qui se trouvent concernées par ces demandes. Bien souvent les modalités effectives de ces politiques concernent au premier chef le local et en particulier les pouvoirs locaux. Ce sont les territoires, les lieux, les espaces politiques locaux qui sont concernés par les agencements au quotidien des diversités, l’accueil des nouveaux arrivants, les défis migratoires.

Il s’agira dans cette série de rencontres de « relocaliser » les questionnements entourant l’agencement des diversités. Nous souhaitons « mettre à l’épreuve » du local les grandes approches ou les perspectives théoriques sur le multiculturalisme, le bilinguisme, l’accueil et l’intégration des nouveaux arrivants. Dans quelle mesure les dispositifs locaux d’interactions entre la société locale et ses pouvoirs répondent-ils aux divers groupes et communautés en demande de reconnaissance spécifique, d’aide particulière, d’accommodements ? Dans quelle mesure la délibération, les formes de gouvernance, les dispositifs d’accueil répondent-ils à ces « diverses diversités » qui s’expriment localement ?

Ce sont bien les « diverses diversités » qui nous intéressent ici, dans tout leur éclectisme : celles des communautés autochtones installées localement depuis très longtemps, celles également des communautés francophones et acadiennes ; celles apportées par les immigrants nouvellement arrivés. Il s’agira également de s’intéresser à d’autres types de diversité, parfois étroitement liées à celles précédemment évoquées : la diversité sociale, les enjeux économiques locaux, la question des nouvelles technologies et de la « glocalisation » qui transforment nos environnements.

La région de l’Atlantique et l’Acadie du Nouveau-Brunswick sont un terrain propice à de tels questionnements : éloignée des grands centres multiculturels canadiens que sont Montréal, Toronto ou Vancouver, la région n’en est pas moins marquée par la dualité linguistique et des formes locales de multiculturalisme qui contribuent au dynamisme de sa société, à l’expression de cultures variées avec les défis propres à des villes de taille moyenne.

 

Lien vers Programme

Merci aux partenaires et soutiens de cette initiative
(liste à venir)

 

À propos de l’École des Hautes études publiques de l’Université de Moncton…

La toute nouvelle École des hautes études publiques (HEP) est une unité de la Faculté des arts et des sciences sociales de l’Université de Moncton. Elle a été créée le 1er juillet 2016. Elle regroupe plusieurs disciplines : science économique, science politique, administration publique et gestion de services de santé. L’École des HEP a un corps professoral d’une quinzaine de personnes, des chargés de cours et un personnel de soutien. Elle accueille une centaine d’étudiantes et d’étudiants dans plusieurs programmes de premier et de deuxième cycle. Les Printemps de l’École des HEP est une activité qui s’inscrit dans notre volonté de contribuer au dynamisme scientifique et pédagogique de notre nouvelle structure et à la vie intellectuelle de la communauté acadienne.

Inscriptions :

Rappel : les conférenciers et conférencières n’ont pas besoin de s’inscrire.

Si vous souhaitez assister aux Printemps, veuillez nous renvoyer avant le 24 avril 2017 le formulaire ci-joint rempli. Les places étant limitées, ne tardez pas!

Lien vers formulaire: 

/umcm-fass-hep/files/umcm-fass-hep/wf/formulaire_dinscription_printemps_2017.docx

Si vous ne participez pas au repas du lundi soir, vous pouvez nous renvoyer simplement le formulaire rempli à l’adresse courriel suivante (participation sans frais) : printemps@umoncton.ca

Par contre, si vous souhaitez participer au repas du lundi soir (35$), vous devez nous renvoyer votre formulaire par courriel (pour que nous puissions réserver votre place) et déposer à l’École des HEP ou transmettre par courrier votre règlement par chèque à l’ordre de l’Université de Moncton et ce avant le 24 avril à l’adresse suivante :

Madame Thérèse Landry-Laflamme, École des hautes études publiques (HEP)
Université de Moncton
Pavillon Léopold-Taillon
18, avenue Antonine-Maillet
Moncton, NB
Canada E1A 3E9

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.