Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin

Lundi 23 Mars 2020

Lundi 23 Mars 2020

Détection de la COVID-19 par l’apprentissage profond et des images radiographiques des poumons

Le Groupe de recherche en perception, robotique et intelligence machine (PRIME) de l’Université de Moncton, sous la supervision du professeur Moulay Akhloufi, a développé et déployé un modèle d’apprentissage par réseaux de neurones profonds pour la détection de la COVID-19 en ligne à partir d’images radiographiques des poumons.

Sur les rayons X, la COVID-19 ressemble à une pneumonie. L’objectif de l’équipe de M. Akhloufi consistait donc à la détecter sans se tromper avec d’autres types de maladies. Pour éviter la confusion et les erreurs, le modèle du PRIME a été bâti à partir de radiographies de personnes ayant contracté la COVID-19, de personnes saines et de personnes ayant d’autres maladies qui ont des signes similaires, comme le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère).

« Sur le terrain présentement, la détection de la COVID-19 se fait par des tests RT-PCR (réaction en chaîne par polymérase en transcription inverse) qui sont envoyés à des laboratoires spécialisés et ça prend du temps avant d’avoir les résultats, avance M. Akhloufi. Les images par CT scan ont aussi été utilisées, mais les scanneurs sont peu disponibles. Les rayons X sont utilisés surtout dans les pays les plus affectés, comme l’Espagne, par exemple. Les radiographies représentent donc un outil intéressant et largement disponible pour aider au diagnostic de la maladie. »

Le modèle de l’équipe de M. Akhloufi atteint une performance de 98 % (AUC) et a une sensibilité de 96 % (la proportion des vrais positifs correctement identifiés comme tels).




Retourner aux nouvelles
Campus d'edmundston

165, boulevard Hébert

Edmundston NB E3V 2S8, Canada

info@umce.ca

506 737-5049

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)

Campus de Moncton

18, avenue Antonine-Maillet

Moncton NB E1A 3E9, Canada

info@umoncton.ca

506 858-4443

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)

Campus de Shippagan

218, boulevard J.-D.-Gauthier

Shippagan NB E8S 1P6, Canada

umcs.info@umoncton.ca

506 336-3400

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)