Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin

Mercredi 11 Mars 2020

Mercredi 11 Mars 2020

Les Vendredis midis de l’IEA avec Karine Gauvin

Le vendredi 20 mars, de 12 h à 13 h, au local 178 de la Bibliothèque Champlain, l’activité Les Vendredis midis de l’IEA aura lieu avec Karine Gauvin. Sa présentation s’intitule « Le français en Acadie du Nouveau-Brunswick : un standard à définir ».

Résumé de la présentation :

Contrairement à ce qui est souvent véhiculé dans les médias, le chiac, variété de français caractérisé par le mélange de langues, n’est pas le seul code langagier mobilisé en Acadie du Nouveau-Brunswick. Or, l’omniprésence du chiac dans les discours qui circulent sur la langue tend à occulter les autres variétés acadiennes. Dans le but de contrer les propos ambiants qui sont à la fois réducteurs et dévalorisants, on veut montrer que la communauté acadienne, comme toute autre communauté linguistique par ailleurs, dispose de plusieurs registres de langue, dont le registre soutenu. Les résultats préliminaires qui seront présentés sont tirés des mémoires soumis à la Commission sur l’éducation postsecondaire de L’Écuyer et Miner (2007). Mais avant d’identifier quelques composantes et particularités du français standard acadien, on s’arrêtera sur les principaux enjeux méthodologiques liés à sa description : tant en raison de l’exiguïté du milieu que de son statut de langue minoritaire, le français en Acadie peut-il être situé autrement qu’en rapport de domination avec les centres linguistiques émergents ? En effet, s’il est possible pour les états francophones de la périphérie comme le Québec, la Belgique et la Suisse de se doter de dictionnaires décrivant l’originalité de leurs registres soutenus, en est-il de même pour les communautés plus marginalisées ?

Karine Gauvin est professeure agrégée au secteur linguistique du Département d’études françaises de l’Université de Moncton. Son champ d’études principal est la métalexicographie, mais elle s’intéresse plus largement à toutes les composantes linguistiques du français acadien. Ses travaux plus récents portent sur les pratiques lexicales soutenues de la communauté acadienne du Nouveau-Brunswick.   




Retourner aux nouvelles
Campus d'edmundston

165, boulevard Hébert

Edmundston NB E3V 2S8, Canada

info@umce.ca

506 737-5049

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)

Campus de Moncton

18, avenue Antonine-Maillet

Moncton NB E1A 3E9, Canada

info@umoncton.ca

506 858-4443

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)

Campus de Shippagan

218, boulevard J.-D.-Gauthier

Shippagan NB E8S 1P6, Canada

umcs.info@umoncton.ca

506 336-3400

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)