Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Jeudi 29 Août 2019

Jeudi 29 Août 2019

Jeune chercheuse en physique au campus de Shippagan

Durant l’été 2019, le Laboratoire de physique computationnelle et photonique (LPCP) de l’UMCS a accueilli Marie-Pier Brideau, étudiante en 2e année du baccalauréat ès sciences (physique). Originaire de Sainte-Irénée, au Nouveau-Brunswick, Marie-Pier a effectué sa première année universitaire à Shippagan en 2017-2018 pour ensuite poursuivre ses études au campus de Moncton.

Marie-Pier a obtenu une bourse de recherche de premier cycle du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) pour effectuer un stage de 16 semaines sous la direction des professeurs Samira Barmaki et Stéphane Laulan.

Durant son stage de recherche, Marie-Pier a tout d’abord été formée aux techniques numériques et au calcul de haute performance pour le traitement de l’interaction laser-atome. Elle a ensuite participé aux travaux de recherche en cours dans le Laboratoire sur les processus d’ionisation avec des impulsions lasers ultrarapides. Elle a notamment analysé les effets des paramètres lasers (dérive de fréquence, énergie de photon, durée laser) sur la dynamique électronique.
Marie-Pier a apprécié son stage au LPCP qui lui a permis d’acquérir une expérience très enrichissante dans le milieu de la recherche.
 

Source Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles