Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Lundi 22 Juillet 2019

Lundi 22 Juillet 2019

Le commissariat devient le bureau de l’ombud

Lors de sa réunion du 8 juin, le Conseil des gouverneurs a pris la décision de remplacer les termes « commissaire » et « commissariat » par « ombud » et « bureau de l’ombud », respectivement.

En février 2018, Johanne Savoie a été nommée commissaire par le Conseil des gouverneurs. Relevant directement du Conseil des gouverneurs, Mme Savoie a comme principale fonction de recevoir les plaintes des membres de la communauté universitaire qui, ayant épuisé les recours internes à leur disposition, s’estiment toujours lésés dans leur droit.

C’est à titre de commissaire que Mme Savoie a déposé le premier rapport annuel du commissariat lors de la réunion du Conseil des gouverneurs du 8 juin. Ce rapport comprend des faits, des statistiques et des données sur le travail effectué au commissariat en 2018-2019. Le rapport contient également cinq recommandations, dont celle qui avait trait au changement d’appellation. « Selon nous, cette nouvelle appellation reflète davantage le rôle exercé par cette fonction », fait savoir Edith Doucet, présidente du Conseil des gouverneurs.

Les autres recommandations de ce rapport annuel touchent des sujets aussi variés que le processus d’embauche, l’élaboration d’une politique et d’une stratégie sur la diversité interculturelle, la conception d’un code des droits et des responsabilités des étudiantes et étudiants et la création d’un dossier commun pour les étudiantes et étudiants.

« L’ensemble des recommandations contenues dans ce premier rapport seront analysées par les instances appropriées au cours des prochains mois. Un processus de mise en œuvre sera enclenché à la suite de cette analyse », explique Mme Doucet.

Le rapport complet est en ligne.

Source Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles