Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Mardi 25 Juin 2019

Mardi 25 Juin 2019

Le CEAAC participe au 33e congrès mondial du CIEF


De gauche à droite : Alain Roy, Bibliothèque et archives Canada ; Christine Dupuis, CEAAC de l’Université de Moncton ; Geneviève Piché, Université d’Ottawa ; Gilles Lesage, Centre du patrimoine de Saint-Boniface ; et Alexandre Chartier, Société historique de la Saskatchewan.
 
Agrandir l'image
Christine Dupuis, archiviste au Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson (CEAAC) de l’Université de Moncton, a participé au 33e congrès mondial du Conseil international d’études francophones (CIEF) à Ottawa.

Dans le cadre d’une table ronde intitulée « Archives francophones et archives minoritaires : réalités et enjeux au Canada français », Mme Dupuis a présenté une conférence au sujet de l’historique, des défis et des réussites du CEAAC.

« Les centres d’archives francophones en milieu minoritaire tiennent une place importante dans la conservation de la mémoire des minorités comme celle de l’Acadie, explique Christine Dupuis. Les archives se doivent de représenter la réalité propre à cette minorité et c’est un mandat que se partagent les centres d’archives francophones en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et en Acadie. »

Le panel de la table ronde était composé d’intervenantes et intervenants du milieu archivistique minoritaire francophone au Canada.

« C’est toujours intéressant de discuter et de collaborer avec d’autres archivistes qui vivent une réalité minoritaire comme celle des Acadiennes et Acadiens, mentionne Mme Dupuis. Nous partageons certains défis et nous pouvons nous inspirer des réussites des autres. »

Le CEAAC est le plus grand centre de documentation et d’archives en lien avec l’Acadie.

Source Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles