Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Vendredi 18 Janvier 2019

Vendredi 18 Janvier 2019

Exploration des régions polaires


Ryo Yamauchi, Untitled 001 de la série To All That Is To Be Lost (détail), photographie numérique, 2016
Agrandir l'image
La Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen présente deux expositions qui posent un regard sur les pôles de notre planète, régions peu peuplées et difficilement accessibles, mais qui témoignent, dans leur géographie même, des changements climatiques. Le vernissage de ces expositions aura lieu le vendredi 25 janvier, de 17 h à 19 h, en présence de plusieurs artistes.

En 2016, Julie Forgues, artiste et professeure de photographie à l’Université de Moncton, a participé à une résidence d’artistes à bord d’un bateau naviguant dans le cercle arctique. Au cours de ce voyage, une vingtaine d’artistes ont pu découvrir les splendeurs de ces paysages nordiques et vivre des expériences inusitées. L’exposition Au-delà du Nord, dont le commissariat est signé par Julie Forgues, regroupe des œuvres produites pendant l’expédition ou inspirées de réflexions et de recherches subséquentes. Elle propose donc une grande variété d’impressions, captées par une diversité de médiums, incluant la peinture, la vidéo, l’écriture et la musique.

Inspirée d’un voyage en Antarctique en 2017 pour la première biennale d’art à être tenue sur ce continent, l’œuvre Requiem pour les régions polaires de l’artiste Lou Sheppard sera présentée en parallèle à l’exposition. Cette installation médiatique interprète en son et en image animée les données quotidiennes sur les variations de la masse des glaces des pôles austral et boréal. Soulignant comment la nature est comprise par l’entremise de données scientifiques, l’œuvre illustre aussi l’impact de l’Anthropocène sur ces géographies sensibles et essentielles à l’écosystème planétaire.

Les deux expositions seront en montre jusqu’au 31 mars 2019.

L’entrée est gratuite et ouverte à tous!


Source Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles