Université de Moncton

Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Vendredi 31 Mai 2019

Conférence : « Altérité, normes et responsabilités. Positions de professionnels de l’éducation scolaire et du soin orthophonique face à l’hétérogénéité linguistique, en France et en Algérie »

Le Groupe de recherche interdisciplinaire sur les cultures en contact de la Faculté des arts et des sciences sociales invite le public à la conférence « Altérité, normes et responsabilités. Positions de professionnels de l’éducation scolaire et du soin orthophonique face à l’hétérogénéité linguistique, en France et en Algérie ». Matthieu Marchadour prononcera cette conférence, qui aura lieu le jeudi 6 juin à 12 h au local 176 de la Bibliothèque Champlain.

Inspirée d’un travail de recherche doctoral en sciences du langage achevé en octobre 2018, la communication propose d’étudier et d’illustrer l’importance de la prise en compte du plurilinguisme des enfants dans un double contexte professionnel, l’éducation scolaire et le soin orthophonique, mais aussi dans un double contexte francophone, la France et l’Algérie.

À travers l’exposition d’extraits d’entretiens semi-directifs menés dans le cadre de la thèse, on proposera d’illustrer les différentes positions que tiennent les enseignantes et enseignants et les orthophonistes français et algériens sur la pluralité linguistique, les langues et les locutrices et locuteurs, et de donner ainsi des conceptions de ce que l’on pourrait qualifier d’« hospitalité linguistique » de la part de professionnelles et professionnels vis-à-vis des enfants qu’ils accueillent.

Les discours des acteurs présentés permettront d’indiquer en quoi l’hétérogénéité (notamment linguistique) des enfants dont ils sont responsables semble parfois représenter un défi, notamment au sein de l’institution de « reproduction » qu’est l’école. Si l’on souhaite que l’éducation et le soin soient entendus comme concertation et commun, et non comme programmation et conformisation, ce défi, semble-t-il, doit impérativement être relevé.

Docteur en Sciences du langage de l’Université de Rennes 2 et de l’Université d’Alger 2, Matthieu Marchadour est membre du Laboratoire PREFics EA 7469 (Pôle de recherche Francophonies, Interculturel, Communication, Sociolinguistique) de l’Université de Rennes 2.


Pour plus d’information :

gricc@umoncton.ca
Source : Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.