Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Mardi 29 Janvier 2019

Mardi 29 Janvier 2019

Réaction de l’Université de Moncton face à la réponse de l’AIINB à la suite de l‘enquête du commissariat aux langues officielles du Nouveau-Brunswick

La déclaration qui suit est de M. Jacques Paul Couturier, recteur et vice-chancelier par intérim de l’Université de Moncton. Elle fait suite à la réponse officielle de l’Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick (AIINB) en réaction au rapport d’enquête du commissariat aux langues officielles du Nouveau-Brunswick concernant l’examen NCLEX-RN utilisé depuis 2015 pour déterminer l’accès à la pratique de la profession infirmière au Nouveau-Brunswick.

L’Université de Moncton est la seule université à offrir le programme de baccalauréat en science infirmière en français au Nouveau-Brunswick. Le programme y est offert depuis plus de 50 ans au campus de Moncton et depuis plus de 20 ans aux campus d’Edmundston et de Shippagan par un personnel enseignant hautement qualifié. Nos centaines de diplômées et diplômées contribuent à la prestation de services de santé de qualité dans les deux langues officielles au Nouveau-Brunswick et ailleurs.

Notre programme de science infirmière a reçu sa plus récente accréditation provinciale en 2017 de l’AIINB de même que son agrément national de l’Association des écoles de sciences infirmières du Canada. Ces accréditations confirment que l’École de science infirmière de l’Université de Moncton répond aux plus hautes normes de formation.

Comme établissement, nous sommes toujours à l’écoute de suggestions pour améliorer nos programmes d’études. Par contre, nous déplorons les propos de l’AIINB qui témoignent, à notre avis, d’un manque de respect envers nos étudiantes et nos étudiants, notre corps professoral et notre programme d’études en science infirmière

Il existe un écart considérable quant aux ressources de préparation qui sont disponibles pour les diplômées et diplômés francophones du Nouveau-Brunswick par rapport à leurs collègues anglophones pour l’examen d’entrée à la pratique de la profession infirmière au Nouveau-Brunswick (l’examen NCLEX-RN). Les finissantes et finissants francophones de notre programme de science infirmière ont le droit d’étudier et de pratiquer en français en ayant accès aux mêmes ressources que leurs collègues anglophones.

Par ailleurs, le commissaire aux langues officielles en arrive sensiblement à la même conclusion dans sa réponse définitive à l’AIINB qui a aussi été rendue publique. Le commissaire estime que la question de l’écart quant aux ressources préparatoires à l’examen NCLEX-RN demeure entière.

L’Université de Moncton a pris la décision aujourd’hui de se retirer du processus de facilitation organisé par le gouvernement provincial avec l’AIINB. Nous croyons que l’AIINB est déterminée à conserver l’examen NCLEX-RN comme examen d’entrée à la profession infirmière au Nouveau-Brunswick. À notre avis, l’utilisation d’un examen d’entrée bilingue et canadien demeure la meilleure solution. Cette solution permettrait d’offrir les mêmes ressources aux étudiantes et étudiants francophones et anglophones afin de les préparer à leur évaluation pour pouvoir exercer la profession infirmière.




Source Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles