Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Lundi 10 Décembre 2018

Lundi 10 Décembre 2018

Recherche au Faubourg du Mascaret


La photo a été prise lors d’une rencontre de recherche. De gauche à droite : Christina Cormier, directrice générale du Faubourg du Mascaret, et Suzanne Dupuis-Blanchard.
Agrandir l'image
Le Réseau canadien de soins aux personnes fragilisées et la Fondation de la recherche en santé du Nouveau-Brunswick ont annoncé les plus récents projets financés dans le cadre de leur engagement dans la recherche sur la fragilité et le vieillissement. Un projet de l’Université de Moncton, réalisé en collaboration avec le Faubourg du Mascaret, a été retenu pour financement. Le projet s’intitule « Fragilisation sociale des personnes âgées semi-autonomes récemment relocalisées » et a été réalisé par Suzanne Dupuis-Blanchard, titulaire de la Chaire de recherche en santé CNFS-Université de Moncton sur le vieillissement des populations et professeure à l’École de science infirmière.

Ce projet de recherche est la première initiative en recherche au Faubourg du Mascaret. Un comité consultatif citoyen a été formé avec des personnes qui demeurent au complexe résidentiel, des membres du personnel et l’Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick dans le but d’agir comme expert du milieu et de conseiller l’équipe de chercheuses. L’étude vise à comprendre l’incidence des éléments sociaux dans la décision d’une personne âgée de quitter son domicile, de déterminer si le déménagement allège ou aggrave la vulnérabilité sociale et d’évaluer la vulnérabilité des aînées et aînés qui ont emménagé dans une résidence avec services.

L’équipe de recherche est composée de Suzanne Dupuis-Blanchard, d’Odette Gould (Mount Allison University), de Caroline Jose (Université de Sherbrooke), de Catherine Bigonnesse (Université de Moncton), de Mélissa Andrews (Dalhousie University) et de France Légaré (Université Laval) avec comme partenaires le Faubourg du Mascaret, l’Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick, l’Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick et l’Unité de soutien SRAP des Maritimes.

Pour plus d’information :

https://www.cfn-nce.ca/project/cat2018-42/ (en anglais uniquement)

Source Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles