Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Mardi 13 Novembre 2018

Mardi 13 Novembre 2018

Bilan des travaux du Groupe de recherche en patrimoine religieux acadien de l'Université de Moncton, campus de Shippagan


Les deux professeurs Nicolas Landry et Florence Ott, du Groupe de recherche en patrimoine religieux acadien de l'Université de Moncton, campus de Shippagan, novembre 2018.
Agrandir l'image
Depuis 2010, les trois membres fondateurs du Groupe de recherche en patrimoine religieux acadien de l'Université de Moncton, campus de Shippagan, soit les professeurs Nicolas Landry et Florence Ott ainsi que l’historien Philippe Basque du Village historique acadien, ont publié des articles dans des revues scientifiques tels Acadiensis, Port Acadie ou encore Études d'histoire religieuse et quatre livres parus aux Éditions de la Francophonie.

Visant un double mandat de recherche, à la fois scientifique et appliqué, les deux premiers ouvrages publiés en 2012 ont porté sur les Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph de Tracadie (Ott-Landry) et sur le Collège de Jésus-Marie de Shippagan fondé par les Sœurs de Jésus-Marie (Landry). Par la suite, en 2014 est publié le livre traitant de l'histoire du collège classique le Sacré-Cœur de Caraquet-Bathurst fondé par les Eudistes (Landry).

À noter que ces trois premiers ouvrages s'inscrivent nettement dans le volet commémoratif du groupe de recherche. Tout dernièrement, Florence Ott a publié le deuxième tome sur la présence des RHSJ à Tracadie mais en abordant surtout leur mandat de soignantes, alors que le premier tome s'intéressait davantage au volet éducatif.

Quant à Philippe Basque, il a publié une série d'articles sur les paroisses, les monuments retrouvés dans les cimetières et plus récemment deux livres en histoire orale. Certaines composantes de ces ouvrages abordent quelques aspects de culture religieuse.

Finalement, en 2019, Landry prévoit la publication d'une biographie de Marie-Esther Robichaud, pionnière en éducation dans la Péninsule acadienne du Nouveau-Brunswick (1929-64) formée à l’Académie Sainte-Famille de Tracadie et ayant appuyé fortement la congrégation de Jésus-Marie lors de la fondation du couvent et du collège Jésus-Marie de Shippagan devenu en 1977 le campus de Shippagan. Cette biographie paraitra chez Prise de parole (Sudbury).

Livres publiés :
Ott, Florence et Nicolas Landry, L’Académie Sainte-Famille de Tracadie (1912-2012) : témoin de l’œuvre éducative des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, Lévis : Éditions de la Francophonie, 2012, 506 p.

Landry, Nicolas, Histoire de l’enseignement universitaire à Shippagan, Lévis, Éditions de la Francophonie, 2012, 382 p.

Landry, Nicolas, Un collège classique en Acadie du Nouveau-Brunswick : le Sacré-Cœur de Caraquet-Bathurst 1899-1975, Lévis : Éditions de la Francophonie, 2014, 397 p.

Florence Ott, Les Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph de Tracadie : 150 ans de dévouement et de rayonnement (1868-2018), Caraquet : Éditions de la Francophonie, 2018, 688 p.

-30-

Information :

Florence Ott, florence.ott@umoncton.ca
Nicolas Landry, nicolas.landry@umoncton.ca


Source Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles