Université de Moncton

Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Mardi 13 Novembre 2018

Pièce Aller simple pour Hollywood présentée à l’Université de Moncton

Agrandir l'image
Les étudiantes et l’étudiant de 4e année du Département d’art dramatique entament présentement la phase finale des répétitions pour leur exercice public du mois de décembre. L’exercice sera présenté au Studio-théâtre La Grange avec la pièce Aller simple pour Hollywood (titre original : I Ought to Be in Pictures) du grand dramaturge américain Neil Simon, dans une adaptation québécoise de François Tassé.

C’est en quelque sorte un hommage à Neil Simon, décédé en août dernier. Auteur très prolifique, Simon a vu plusieurs de ses pièces connaître un véritable succès sur Broadway et ailleurs à différentes époques de sa carrière. Parmi ses nombreuses œuvres, on retrouve Barefoot in the Park, The Odd Couple (Tony Award), Sweet Charity, Plaza Suite, Last of the Red Hot Lovers et Lost in Yonkers (Tony Award et prix Pulitzer). Neil Simon a aussi été lauréat d’un Tony Award pour l’ensemble de sa contribution au théâtre américain.

Lancée sur Broadway en 1980, où elle a été jouée plus de 300 fois, la pièce I Ought to Be in Pictures a d’abord été présentée à Los Angeles l’année précédente. En plus de représentations des deux côtés de l’Atlantique, la pièce a également été adaptée et jouée chez nous en devenant Aller simple pour Hollywood. Cette série de représentations a culminé par une télédiffusion à l’émission Les Beaux Dimanches à Radio-Canada en 1994 mettant en vedette Rémi Girard. La pièce a aussi été adaptée pour le cinéma en 1982.

Voici quelques commentaires de la presse américaine et britannique sur la pièce :

C. Barnes, New York Post : « Extraordinaire ! Une pièce mature, touchante, mémorable qui nous apporte une grande joie dans cette saison théâtrale. »

A. Klein, New York Times : « I Ought to Be in Pictures est non seulement une révélation : une réévaluation d’une œuvre possiblement sous-estimée est aussi de mise. »

D. Chadderton, British Theatre Guide : « Le texte de Simon est rempli de répliques savoureuses enveloppées dans l’histoire crédible et touchante de ce père absent qui renoue avec sa fille adolescente avec en toile de fond le rêve hollywoodien si près, mais toujours inaccessible. »

C’est l’histoire d’une famille déchirée et de la démarche audacieuse de la fille aînée qui part contre vents et marées à Hollywood où vit son père qu’elle n’a jamais connu, car il les avait quittés quand elle n’avait que quatre ans et qui manque dans sa vie.

Jessica Guimond interprète Lorraine Thériault, la jeune fille, Alex Marcoux campe le rôle de Robert Thériault, le père de Lorraine, et Élise Choquette joue Suzanne Blondel, la petite amie du père. Tous les personnages représentent des défis de taille pour ces jeunes futurs comédiennes et comédiens en raison soit de l’âge, du caractère ou des situations complexes qu’ils doivent vivre et qui requièrent de la part des interprètes beaucoup de maturité et de maîtrise artistique.

La mise en scène du spectacle est signée par le professeur Andreï Zaharia.

Toute l’équipe travaille avec enthousiasme pour vous offrir une expérience théâtrale enrichissante avec cette comédie sociale si actuelle, habilement construite et pleine d’un humour irrésistible.

Les représentations auront lieu du 4 au 8 décembre à 20 h au Studio-théâtre La Grange sur le campus de Moncton. Les billets sont en vente à 15 $ pour les adultes et à 5 $ pour les étudiantes et étudiants. On peut se procurer les billets à la Librairie acadienne ainsi qu’au guichet du théâtre avant chaque représentation.

Pour les réservations, veuillez contacter Sonya Doucet au 506-229-0967.
Source : Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.