Université de Moncton

Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Vendredi 12 Octobre 2018

L’Université de Moncton intéressée à développer de nouveaux liens avec la Chine

L’équipe de direction de l’UMCE a accueilli une délégation chinoise, le 18 septembre dernier. De gauche à droite, François Pelletier, directeur des Services aux étudiantes et étudiants de l’UMCE, Pierrette Fortin, doyenne des Études de l’UMCE, Becky Zhang, de la délégation chinoise, Andy H. Truong, directeur général de la firme AKD International Incorporation et cofondateur du Canadian Alumni Network, Madeleine Dubé, vice-rectrice de l’UMCE, Jocelyn Nadeau, directeur de la Formation continue et du Centre de services technologiques de l’UMCE, et Michel N. Nadeau, directeur des services administratif de l’UMCE.
Agrandir l'image
Des représentants chinois étaient de passage au Nouveau-Brunswick récemment afin de discuter de nouveaux partenariats avec l’Université de Moncton.

Initiée par la vice-rectrice de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), Madeleine Dubé, la visite a donné lieu à des échanges avec le recteur et vice-chancelier par intérim de l’Université de Moncton, Jacques Paul Couturier, et des membres de son équipe au campus de Moncton, ainsi qu’avec l’équipe de direction du campus d’Edmundston.

Les discussions ont porté sur l’établissements de pistes de collaboration entre l’Université de Moncton et les établissements d’enseignement scolaire en Chine qui, de plus en plus, se tourne vers l’enseignement en français, compte tenu de la globalisation des marchés et des échanges internationaux.

La collaboration entre la Chine et le gouvernement du Nouveau-Brunswick en matière d’éducation remonte à plusieurs années.

« Nous en sommes encore au stade exploratoire, a indiqué la vice-rectrice de l’UMCE, Madeleine Dubé. Dans les prochains mois, nous nous assoirons à nouveau à la même table afin d’examiner des pistes de collaboration plus étroites qui mèneront à d’éventuelles ententes entre les parties. »

La Chine est le plus grand pays du monde avec une population de 1,37 milliard d’habitants. En vertu de l’accord Beijing Concord College of Sino-Canada (BCCSC) paraphé en 1997, 28 écoles, de la maternelle à la 12e année, offrent une éducation en Chine qui conduit à l’obtention d’un diplôme combiné chinois et canadien. Près de 10 000 élèves sont aujourd’hui des diplômés du programme BCCSC. Les deux entités canadiennes à participer au programme sont le ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick et la firme AKD International Incorporation basée à Toronto.

L’Université de Moncton jouit d’une très belle réputation à l’échelle internationale et de nombreux étudiants de l’étranger viennent y faire leurs études. Lors de la rentrée de septembre, on dénombrait 777 étudiants internationaux, une hausse de 83 par rapport à 2017-2018. Les dirigeants de l’Université de Moncton souhaite que les discussions avec leurs partenaires chinois mèneront à une entente qui se traduira, notamment, par l’inscription d’un plus grand nombre d’étudiants de la Chine à l’Université de Moncton.

Les représentants chinois se sont rendus aux campus de Moncton et d’Edmundston. Au cours de leur prochaine visite, ils iront également au campus de Shippagan.

- 30 -

Renseignements : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications de l'UMCE (506 737-5034 - b)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.