Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Lundi 22 Octobre 2018

Lundi 22 Octobre 2018

Les Vendredis midis de l’IEA : « Le tournant acadien et les filiations américaines et québécoises dans la correspondance inédite de Gérald LeBlanc »


Benoit Doyon-Gosselin
Agrandir l'image
Le vendredi 26 octobre, de 12 h à 13 h, au local 176 de la Bibliothèque Champlain, l’activité Les Vendredis midis de l’IEA aura lieu avec Benoit Doyon-Gosselin. Il sera également possible de visionner la présentation en direct sur la chaîne YouTube de l’IEA.

Description de la conférence
Poète et agent culturel incontournable en Acadie, Gérald Leblanc nous a quittés il y a maintenant treize ans. Au-delà de son œuvre poétique, la volumineuse correspondance inédite de l’auteur acadien offre un accès privilégié aux années de formation de l’écrivain en devenir. Cette correspondance de la fin du XXe siècle, qui s’échelonne sur 35 ans, permet d’entrer dans l’intimité culturelle d’un acteur social majeur de l’Acadie moderne. Dans ses lettres, Leblanc souhaite faire découvrir l’Acadie en mouvement, en effervescence au moment où lui-même est happé par les changements qui s’y opèrent. Cette relation épistolaire témoigne d’une mobilité du savoir singulière — d’un individu à un autre, Acadien à Franco-Américain — et surtout met en lumière l’appartenance continentale forte de Gérald Leblanc. Dans cette étude de cas, nous analyserons les lettres de Leblanc qui témoignent d’une volonté de faire éclater les frontières, d’être un citoyen du monde et surtout de la curiosité d’un autodidacte culturel. Alors que l’Acadie se transforme sous ses yeux, la pensée de Leblanc passe d’une certaine naïveté de jeunesse à une réflexion singulière sur les arts et l’Acadie. En voulant faire découvrir des nouveautés à son « cousin » américain, Leblanc se découvre lui-même. Être poète en Acadie, c’est d’une part se nourrir des savoirs continentaux et d’autre part, faire découvrir l’Acadie tel un missionnaire, une lettre à la fois.

Benoit Doyon-Gosselin est professeur agrégé et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et milieux minoritaires à l’Université de Moncton. Il est l’auteur d’une monographie intitulée Pour une herméneutique de l’espace. L’œuvre romanesque de J.R. Léveillé et France Daigle. Deux collectifs ont paru sous la direction : Les institutions littéraires en question dans la Franco-Amérique et Portrait de l’artiste en intellectuel. En octobre 2018, il fera paraître Lettres à mon ami américain, une édition annotée de la correspondance de Gérald Leblanc. Ses domaines de recherche sont la littérature acadienne et les littératures francophones en milieu minoritaire. Il s’intéresse à la sociologie de la littérature et aux liens entre l’espace et la littérature. Il dirige la revue @nalyses depuis juillet 2018. Il est membre du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada depuis 2015.

Source Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles