Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Mercredi 20 Juin 2018

Mercredi 20 Juin 2018

Recherche en physique computationnelle à l’UMCS : détection des états de durée de vie éphémère dans les atomes.

Marc-André Albert, assistant de recherche au Laboratoire de physique computationnelle et photonique (LPCP) de l’Université de Moncton, campus de Shippagan, vient de publier un article dans la revue Radiation Physics and Chemistry d’Elsevier, intitulé « Accurate spectral approach for the calculation of doubly excited 1P0 states of Li+ ».
(Lien : https://doi.org/10.1016/j.radphyschem.2018.05.021)

Ce projet de recherche a été mené sous la direction des professeurs Samira Barmaki et Stéphane Laulan. Il avait pour but de développer une méthode computationnelle de type spectrale permettant un calcul précis de la position énergétique des états doublement excités au sein de l’ion du Lithium. Ces états particuliers de durée de vie très courte jouent un rôle important dans les processus d’excitation des atomes par laser. Les données précises obtenues par cette étude sur la position et la durée de vie de ces états faciliteront l’interprétation et l’analyse des spectres des électrons générés par les études expérimentales sur le processus de fragmentation de l’atome du Lithium par laser.

Les calculs de haute performance développés dans ce projet sont effectués à l’aide des ressources informatiques de Calcul Canada.


Source Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles