Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Vendredi 13 Avril 2018

Vendredi 13 Avril 2018

Huit recrues avec les Aigles Bleues en septembre

La compétition sera forte en septembre aux sessions d’entraînement des Aigles Bleues de l’Université de Moncton. Au moins huit recrues se présenteront à l’aréna J.-Louis-Lévesque en vue de la prochaine saison de hockey féminin de Sport universitaire de l’Atlantique.

Trois joueuses d’avant, soit Aude Massé, de Val d’Or, Isadora Quirion, de St-Gédéon en Beauce, toutes deux avec les Cougars du Collège Champlain, et Kiana Verbiwski, de Noelville en Ontario, qui a joué avec les Lady Wolves de Sudbury, sont les attaquantes que les amateurs auront la chance de voir sur la glace.

Les trois défenseuses recrutées sont Cassandra Call, d’Ottawa, Émilie Lalancette, de Cornwall, toutes deux des Ottawa Lady 67, et Breanna Stewart, d’Aldouane, qui évoluait avec les Rockets AAA midget.

Les gardiennes Audrey Berthiaume, de Saint-Bruno, et Mélika Florent, de Rockland, qui a joué avec les Ladys Sens d’Ottawa de la PWHL, tenteront de se tailler une place au sein de l’équipe.

« Ces jeunes filles auront la chance de se présenter et de montrer de quoi elles sont capables pour avoir une place dans l’équipe, a indiqué le responsable du recrutement de l’équipe et ancien entraîneur, Denis Ross. Il y a quatre étudiantes-athlètes qui ne seront pas de retour l’an prochain et une compétition saine s’installera pour les divers postes au sein de la formation. »


Source Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles