Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Lundi 19 Mars 2018

Lundi 19 Mars 2018

Le professeur Étienne Hébert Chatelain reçoit une subvention de 810 900 $


Le professeur Hébert Chatelain
Agrandir l'image
Étienne Hébert Chatelain, professeur de biologie à l’Université de Moncton, campus de Moncton, a obtenu une subvention de 810 900 $ sur une période de cinq ans des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) pour son projet intitulé Mitochondrial G protein signaling in the physiopathology of cognitive processes : a focus on Alzheimer's disease (traduction française : Rôle de la signalisation des protéines G intra-mitochondriale dans la physiopathologie des processus cognitifs : focus sur la maladie d’Alzheimer).

M. Hébert Chatelain a obtenu cette subvention en participant au programme de subventions Projet de l’IRSC de l’automne 2017, un concours très compétitif dont le taux de succès national n’est que de 15 %. M. Hébert Chatelain est le seul chercheur du Nouveau-Brunswick à y avoir reçu du financement. « Ce succès phénoménal confirme la très grande qualité des recherches du professeur Hébert Chatelain. Il est incontestablement parmi l’élite mondiale de son domaine », souligne Francis LeBlanc, vice-recteur adjoint à la recherche.


Résumé du projet :
Le cerveau, même s’il ne représente que 2 % de la masse corporelle, utilise près du quart de l’énergie consommée par le corps humain. Ses multiples fonctions nécessitent effectivement énormément d’énergie pour assurer le bon fonctionnement du corps humain. Les mitochondries sont des organites qui permettent de convertir l’énergie contenue dans les aliments en une forme utilisable par nos cellules. Ainsi, les importants besoins en énergie du cerveau dépendent grandement de l’activité des mitochondries. Les mitochondries sont si importantes pour le cerveau que toute altération de leur activité entraîne des défauts cognitifs et des maladies neurodégénératives.

Le laboratoire de M. Hébert Chatelain étudie les mécanismes qui permettent aux mitochondries d’ajuster leur activité en fonction des besoins de la cellule, ou au contraire, qui sont impliqués dans le déclenchement de maladies. L’obtention de cette prestigieuse subvention permettra d’étudier certaines cascades biochimiques se déroulant à l’intérieur des mitochondries. On y étudiera comment ces voies permettent d’augmenter ou de diminuer l’activité des mitochondries, de même que la transmission des influx nerveux dans certaines régions du cerveau, et différentes formes de mémoire. Par la suite, certains outils seront développés afin de comprendre le rôle de ces processus dans le développement de la maladie d’Alzheimer.


Source Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles