Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin

Jeudi 01 Novembre 2012

Jeudi 01 Novembre 2012

Rinette Côté reçoit la médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II


Rinette Côté montre fièrement la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II qu’elle a reçue récemment des mains du Dr Neil MacDonald, récipiendaire du prix du champion Balfour Mount en 2011.
Agrandir l'image
La contribution remarquable de Rinette Côté au domaine des soins palliatifs a été soulignée quand on lui a décerné la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II, à l’occasion de l’Assemblée générale annuelle de l’Association canadienne des soins palliatifs (ACSP) tenue à Montréal, le 11 octobre dernier. Trente-deux membres de l’ACSP ont été décorés de cette médaille.

Résidante de Lac-Baker, Rinette Côté est professeure au Secteur science infirmière de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), depuis 1997. Ses domaines d’expertise sont les problématiques de santé de l’adulte et de la personne vieillissante, spécialement les maladies aigues et chroniques, de même que les soins palliatifs. Elle supervise également des stages communautaires et hospitaliers.

Après avoir occupé le poste d’infirmière à la salle d’urgence de l’Hôpital régional d’Edmundston, en 1974, elle a été enseignante et monitrice clinique en chirurgie, en médecine et en obstétrique à l’École de formation infirmière d’Edmundston, de 1977 à 1996.

« Je veux partager cette médaille avec toutes les personnes en fin de vie et leur famille qui démontrent des qualités de courage, de persévérance, de confiance et de tendresse. Cette reconnaissance m’encourage à défendre les besoins et les intérêts de la personne mourante », a indiqué Mme Côté.

« J’aimerais également remercier l’ACSP de m’avoir considérée pour cette récompense, a-t-elle signalé. Mes nombreuses années de pratique et d’enseignement des soins infirmiers m’ont permis de développer une passion particulière pour les soins palliatifs. J’ai eu le privilège de donner des cours aux étudiantes et infirmières et aux membres de l’Université du troisième âge du Nord-Ouest sur la mort et le deuil pendant plusieurs années. J’ai accompagné de multiples personnes en fin de vie et leur famille, travaillé avec des gens passionnés des soins palliatifs et je me suis impliquée bénévolement pour mettre en œuvre des politiques et des plans d’intervention afin d’améliorer la qualité de ces soins. »

Rinette Côté est devenue membre du bureau de direction de l’Association des soins palliatifs du Nouveau-Brunswick en 2004 et elle agit comme trésorière de l’organisme depuis 2009. De plus, elle est la représentante de l’association provinciale au conseil d’administration de l’ACSP à Ottawa depuis l’an dernier.

« Aux associations des soins palliatifs du Nouveau-Brunswick et du Canada, j’ai appris qu’il y a plusieurs types de changements d’organisation qui sont nécessaires pour que le système améliore les soins palliatifs. Je constate que la personne mourante nécessite des soins remplis de compassion et d’efficacité afin de réduire sa douleur totale et de contrôler les autres symptômes. Je crois qu’il faut mettre en valeur les soins physiques, psychosociaux et spirituels de la personne mourante et faire la promotion de l’utilisation judicieuse de la technologie médicale. »

- 30 -

Renseignements : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications (506 737-5034 - b)

Autres photos (haute résolution)

Photo 1


Retourner aux nouvelles
Campus d'edmundston

165, boulevard Hébert

Edmundston NB E3V 2S8, Canada

info@umce.ca

506 737-5049

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)

Campus de Moncton

18, avenue Antonine-Maillet

Moncton NB E1A 3E9, Canada

info@umoncton.ca

506 858-4443

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)

Campus de Shippagan

218, boulevard J.-D.-Gauthier

Shippagan NB E8S 1P6, Canada

umcs.info@umoncton.ca

506 336-3400

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)