Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin

Mardi 11 Juin 2024

Mardi 11 Juin 2024

Une subvention majeure de 1 454 925 $ a été accordée à la recherche sur les services de santé mentale pour les jeunes Néobrunswickois


Photo prise durant l'annonce, on y voit Vickie Plourde ainsi que d'autres personnes participantes. 


Agrandir l'image

Une subvention majeure de 1 454 925 $ a été allouée à Vickie Plourde pour la recherche sur la santé mentale des jeunes Néobrunswickois sur cinq ans. Professeure agrégée et titulaire de la Chaire de recherche interdisciplinaire sur la santé mentale des enfants et des jeunes de l’Université de Moncton, elle dirigera le programme de recherche intitulé « Construire les fondations d'un système de santé apprenant pour les services intégrés en santé mentale pour les jeunes au Nouveau-Brunswick ». L’Université de Moncton est fière de voir qu’une telle subvention est accordée à Madame Plourde et à son équipe.

Lundi 03 juin, l'Honorable Ya’ara Saks, ministre de la Santé mentale et des Dépendances, a annoncé un investissement de 59 millions de dollars dans le Réseau de réseaux – Services intégrés pour les jeunes (RR-SIJ), une initiative visant à étendre ce modèle de soins novateurs à l'échelle nationale. Parmi les chercheures principales de l'Université de Moncton engagées dans ce projet figurent Vickie Plourde, Jalila Jbilou et Anik Dubé, ainsi que d'autres membres de l'équipe provenant de diverses universités, partenaires gouvernementaux et communautaires. Professeure Plourde exprime sa joie : « Nous sommes très contents et fiers d’avoir reçu ce financement, et fiers pour la province, pour nos jeunes, et nous sommes très excités de voir comment les choses vont se mettre en place. »

Les répercussions du COVID-19 sur la santé mentale des jeunes, exacerbées par la fermeture des écoles et la distanciation sociale, ont eu un impact négatif sur la santé mentale des jeunes, comme le révèlent des données provenant du Canada et du Nouveau-Brunswick. Dans ce contexte, les centres ACCESS Open Minds ont été comme une lueur d'espoir, offrant un accès rapide à une gamme de services cliniques et sociaux aux jeunes dans un environnement accueillant. Toutefois, des défis persistent et il demeure nécessaire de continuer à améliorer la collaboration et l'engagement communautaire, les méthodes de collecte de données et le soutien offert aux jeunes ainsi qu’à leurs familles.

C'est là que le programme de recherche dirigé par Vickie Plourde intervient. Axé sur la création d'un système de santé apprenant pour les services intégrés en santé mentale des jeunes Néo-Brunswickois, ce programme sur 5 ans vise à établir les bases organisationnelle, sociale et technologique d'un système de santé apprenant à l’intérieur du modèle de services intégrés pour les jeunes. Ainsi, ce financement permettra de collaborer avec divers partenaires communautaires incluant les jeunes, les prestataires de services et les décideurs, afin de développer et de renforcer la capacité de recherche au sein du réseau de services intégrés pour les jeunes au NB, ainsi que de concevoir une approche de collecte de données afin de générer des connaissances qui seront utiles à la pratique et qui pourront être mises en œuvre pour poursuivre l’amélioration continue des services.

Somme toute, Plourde et son équipe aspirent à créer un changement positif et durable pour l’accès aux services de santé mentale pour les jeunes au Nouveau-Brunswick.

 




Retourner aux nouvelles