Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin

Mercredi 05 Juin 2024

Mercredi 05 Juin 2024

Première à l’Université de Moncton : une subvention majeure de 1 431 482$ a été accordée à Diane Pruneau pour la recherche sur les changements climatiques


Photo : De gauche à droite, Madame Valérie Laflamme, Vice-présidente associée du CRSH, Madame Diane Pruneau professeure émérite et associée à la Faculté des sciences de l’éducation, Madame Marie-Claude Bibeau, Ministre du revenu au Canada

 


Agrandir l'image

Une subvention de 1 431 482$ a été allouée à la professeure émérite et associée à la Faculté des sciences de l’éducation, Diane Pruneau, dans le cadre de l’Initiative internationale conjointe de recherche 2023 sur l’adaptation aux changements climatiques et l’atténuation de leurs effets. Le Fonds « Nouvelles frontières en recherche », au sein duquel cette subvention a été attribuée, est réputé pour sa sélectivité et son exigence, faisant de cette reconnaissance un exploit remarquable pour l'Université de Moncton, qui se voit attribuer une subvention de ce programme pour la première fois. La professeure émérite exprime sa joie face à cette annonce : « Nous sommes extrêmement fiers d'avoir obtenu cette subvention. Sans elle, notre projet n'aurait pas pu aboutir comme nous l'avions espéré. »

Lors de l'annonce ministérielle à Ottawa le lundi 3 juin 2024, l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Revenu national, représentant l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, et l’honorable Mark Holland, ministre de la Santé, ont annoncé que le fonds Nouvelles frontières en recherche investirait plus de 92 millions de dollars dans 165 projets de recherche canadiens par l’intermédiaire de deux initiatives : l’Initiative internationale conjointe de recherche 2023 sur l’adaptation aux changements climatiques et l’atténuation de leurs effets et le concours Exploration 2023.

Le projet vise à adresser les défis auxquels font face les petites entreprises agricoles au Maroc, au Bénin et au Canada en raison des changements climatiques. En utilisant une approche participative et centrée sur les besoins des usagers, il rassemble 400 fermiers, 15 entreprises et 10 chercheurs de divers domaines. Les exploitants partageront leurs vulnérabilités et les adaptations déjà mises en place, puis travailleront avec l'équipe scientifique pour développer des solutions innovantes visant à accroître leur résilience. Madame Pruneau souligne « l'importance cruciale d'apporter un soutien aux petits agriculteurs qui, malgré des revenus modestes, sont déjà confrontés aux défis des changements climatiques. »

Dès lors, des outils numériques tels que les groupes Facebook, les webcams, les drones, les SIG et les jeux sérieux seront utilisés pour faciliter les échanges et la simulation des mesures d'adaptation possibles. Des solutions telles que les cultivars résistants à la chaleur, l'augmentation de la biodiversité et les techniques d'irrigation novatrices seront partagées entre les participants et les scientifiques. Madame Pruneau explique que « le but de ce projet de recherche collaboratif est de créer une connexion entre toutes les parties impliquées afin de rechercher des mesures d'adaptation basées sur les pratiques existantes, dans le but ultime d'apporter un soutien optimal aux agriculteurs grâce à l'échange d’expériences. »

Des mesures d'adaptation et d'atténuation seront expérimentées sur le terrain et évaluées à l'aide d'une grille multicritères coconstruite avec les entreprises. Les meilleures pratiques seront ensuite diffusées à travers des programmes de formation offerts aux associations agricoles, en collaboration avec les organisations gouvernementales. Enfin, les participants discuteront des politiques agricoles avec les élus locaux pour favoriser un environnement propice à l'agriculture durable.

 




Retourner aux nouvelles