Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin

Dimanche 26 Mai 2024

Dimanche 26 Mai 2024

Un record de 179 diplômes décernés à l’UMCE


Madame Virginia Pesemapeo Bordeleau a reçu le doctorat honorifique en arts de l’Université de Moncton. La photo fait voir, de gauche à droite, Louise Imbeault (chancelière), Virginia Pesemapeo Bordeleau, Dr Denis Prud’homme (recteur et vice-chancelier) et Lynne Castonguay (secrétaire générale). Photo Michel Carrier


Agrandir l'image

L’Université de Moncton a délivré un nombre record de 179 diplômes et certificats à son campus d’Edmundston lors de la 72e collation des grades de l’établissement tenue le samedi 25 mai.

En raison du nombre élevé de personnes diplômées, la cérémonie s’est déroulée pour la première fois dans le grandiose centre Jean-Daigle où parents, amies, amis, personnes invitées et membres de la communauté universitaire ont pu acclamer les leurs.

Un total de 162 diplômes ont été décernés à des personnes finissantes du campus d’Edmundston, alors que 17 finissantes et finissants du campus de Moncton ont choisi de recevoir leur parchemin à la cérémonie tenue à Edmundston devant leurs proches.

Sous la présidence de la chancelière Louise Imbeault, plus de 800 personnes ont pu apprécier l’hommage rendu à deux personnes d’exception. Un doctorat honorifique en arts a été conféré à Virginia Pesemapeo Bordeleau, tandis qu’un doctorat honorifique en sciences politiques a été décerné à Percy Pockler.

Comme il fallait s’y attendre en raison de sa grande popularité, le diplôme en administration des affaires a une fois de plus été remarqué par l’attribution de 105 parchemins, une augmentation considérable comparativement aux 23 personnes diplômées de 2023.

Les finissantes et finissants provenant de 12 pays (Algérie, Cameroun, Canada, Côte d’Ivoire, Guinée (Conakry), Haïti, Mali, Maroc, République démocratique du Congo, Roumanie, Sénégal et Syrie) ont reçu leur diplôme ou certificat dans les programmes suivants : maitrise en administration des affaires, maitrise ès arts (études littéraires), diplôme en administration des affaires, certificat en gestion des ressources humaines, baccalauréat d’études individualisées, diplôme en analyse et action communautaire, certificat sur les toxicomanies, baccalauréat en aménagement des forêts, diplôme des sciences de la santé, baccalauréat ès arts – baccalauréat en éducation (majeure en études françaises), baccalauréat ès arts – baccalauréat ès arts – baccalauréat en éducation (majeure en histoire), baccalauréat ès arts – baccalauréat en éducation (primaire), baccalauréat ès sciences – baccalauréat en éducation (concentration en mathématiques) et baccalauréat en science infirmière.

Le recteur et vice-chancelier, Dr Denis Prud’homme, a remis des prix d’excellence à cinq diplômées et un diplômé qui ont maintenu la plus haute moyenne dans leur programme d’études, soit Hanaa Bahid, de Banguerir, au Maroc (diplôme en administration des affaires), Julie Dubé, d’Edmundston (baccalauréat d’études individualisées), Sara Halfaoui, de Béjaïa, en Algérie (diplôme en analyse et action communautaire), Hugo Vézina, de Chibougamau, au Québec (baccalauréat en aménagement des forêts), Noor Zahra, de Lattakia, en Syrie (diplôme des sciences de la santé), et Amélie Pelletier, d’Edmundston (baccalauréat en science infirmière).

La médaille d’or de l’Institut forestier du Canada a été remise à Hugo Vézina. Cette récompense est attribuée à une ou un diplômé de l’École de foresterie reconnu pour son dynamisme, tout au long de ses études, dans les domaines académiques et civiques.

Josée Cimon était la porte-parole des diplômées et diplômés. Elle a obtenu un baccalauréat d’études individualisées en plus d’un certificat sur les toxicomanies. Saidou Diallo a rédigé la devise de la mosaïque de la cohorte des diplômées et diplômés 2023-2024 que le vice-recteur du campus d’Edmundston, Sébastien Deschênes, a dévoilée en compagnie de Ravelito Oculte, titulaire du diplôme en administration des affaires. La devise s’intitule « Nos succès sont le fruit de nos efforts engagés. »

L’hymne national et la chanson-thème de l’Université de Moncton ont été interprétés par Ariane Richard, diplômée du baccalauréat en science infirmière de 2023.

Virginia Pesemapeo Bordeleau, docteure honorifique
Le doctorat honoris causa en arts a été décerné à Virginia Pesemapeo Bordeleau, l’une des plus grandes artistes autochtones francophones du pays.

En 1988, elle complète un baccalauréat en arts plastiques à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Sa créativité naturelle la mène vers des stages en gravure sur bois à l’Atelier Pierre-Léon Tétrault et en gravure à l’Atelier de l’Île de Val-David.

Aujourd’hui, l’écrivaine, peintre, sculptrice et commissaire en arts visuels est une artiste multidisciplinaire. Le caractère exceptionnel de ses contributions aux arts visuels ainsi qu’aux littératures autochtones et francophones a été démontré d’œuvre en œuvre avec une constance remarquable. Elle se retrouve parmi les personnalités les plus marquantes de la création autochtone au pays, également dans la francophonie canadienne et internationale.

Madame Pesemapeo Bordeleau compte à son actif une dizaine de livres de poésie ou de romans, sans oublier les collectifs auxquels elle a participé et les nombreuses anthologies dans lesquelles elle figure. Elle a publié une cinquantaine d’articles dans des revues prisées, notamment les Recherches amérindiennes au Québec, dans les dossiers amérindiens et Premières Nations du Québec. Au cours de sa carrière de 35 ans, on la retrouve dans plus d’une quarantaine d’expositions solos ou collectives, à travers le Québec, le Canada et le monde (Danemark, Mexique, France).

Son écriture a marqué les esprits au-delà de l’espace francophone ; son œuvre littéraire est célébrée et traduite en anglais, en allemand et en cri, entre autres. Dans ses publications, on y retrouve des titres comme Ourse bleue, De rouge et de blanc, L’amant du lac, L’enfant hiver, Je te veux vivant, Celle qui va, Poésie en marche pour Sindy, Les enfants lumière, Chiâlage de métisse, etc.

On qualifie l’engagement de Mme Pesemapeo Bordeleau envers les autres artistes autochtones de surhumain. Elle donne continuellement de son temps pour l’écriture sur les destins tragiques des femmes autochtones disparues et assassinées. Elle livre des conférences et elle anime des ateliers partout dans le monde. Elle éclaire la population sur cette problématique majeure qui est malheureusement toujours présente aujourd’hui.

Percy Mockler, docteur honorifique
Le doctorat honoris causa en sciences politiques a été conféré à Percy Mockler, sénateur canadien à la retraite depuis peu.

Finissant de l’Université de Moncton en arts (B.A.) et en administration des affaires (MBA), le sénateur Percy Mockler, est une personnalité incontournable dans le monde de la politique active au Nouveau-Brunswick et au Canada.

Natif de Saint-Léonard, le parcours de M. Mockler est inspirant. Il est élu une première fois en 1982 comme député de Madawaska Sud, puis comme député de Madawaska Sud (1993-1995) et député de Madawaska-la-Vallée (1995-2006) à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick. M. Mockler n’hésita pas à s’engager activement dans tous les dossiers. Il fut solliciteur général, ministre du Développement des Ressources humaines et de l’Habitation, ministre des Services familiaux et communautaires, ministre des Transports, ministre des Relations intergouvernementales et internationales, ministre responsable de la Francophonie, responsable de Service Nouveau-Brunswick, du Mieux-être, de la Culture et du Sport, et ministre du Secrétariat de l’Immigration et du Rapatriement.

Nommé sénateur canadien en décembre 2008, on le retrouve comme membre du Comité sénatorial des langues officielles, membre de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (section canadienne), membre du Comité énergie, environnement et ressources naturelles et membre du Comité sénatorial sur les finances. En 2017, le sénateur Mockler devient le premier Acadien et premier finissant de l’Université de Moncton à être élu président du prestigieux Comité sénatorial permanent des finances nationales. Ce Comité a produit pas moins de 50 rapports sous sa direction. On y retrouve des titres comme « Soyons prêts : Pour une nouvelle génération d’aînés actifs » et « COVID-19-Du soutien en temps de crise ».

Parmi ses nombreuses contributions, soulignons que M. Mockler a participé activement à la modernisation de la Loi sur les langues officielles du N.-B. en 2002, ainsi qu’à l’adoption au Sénat du projet de loi C-13 du gouvernement fédéral en 2023.

Parmi ses nombreuses réussites, on lui reconnaît l’établissement de la Fondation pour l’adoption du Nouveau-Brunswick et son travail dans l’établissement du Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick à l’Université de Moncton. Mentionnons aussi sa présence dans les négociations soutenues pour l’obtention du stade extérieur au campus de Moncton, et son implication dans la mise sur pied de l’Institut de recherche sur les feuillus nordiques à l’UMCE.

Percy Mockler fut membre-ambassadeur du cabinet de la campagne Évolution de l’Université, campagne qui a ramassé plus de 50 M$ pour le développement de l’Université de Moncton.

Le public peut voir la cérémonie de la collation des grades du campus d’Edmundston en consultant la page YouTube de l’UMCE : https://www.youtube.com/c/CampusEdmundston.



Autres photos (haute résolution)

Photo 1

Photo 2


Retourner aux nouvelles