Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin

Vendredi 30 Octobre 2020

Vendredi 30 Octobre 2020

Allan Tremblay partage l’histoire de la nation wolastoqey


Voici la liste des participantes et participants en présentiel de la conférence de M. Allan Tremblay.


Agrandir l'image

C’est devant une salle pleine (avec la distanciation) et une trentaine de participantes et participants en mode virtuel que M. Allan Tremblay a prononcé une conférence sur l’historique de la nation wolastoqey, le 21 octobre dernier au Musée historique du Madawaska.

M. Tremblay, est un ainé (elder) de la communauté de la Première Nation de Negotkuk (Tobique) au Nouveau-Brunswick et est membre de la nation des Wolastoqiyik. C’est à ce titre qu’il a d’abord partagé ses souvenirs d’enfance, en parlant de son expérience à l’école de jour « indienne » à Tobique. Une vidéo a ensuite été diffusée pour démontrer l’importance de la rivière Saint-Jean et ses affluents. La rivière Saint-Jean est appelée Wolastoq par les premiers habitants wolastoqey. Grâce à un projet financé par le ministère de l’Environnement du Nouveau-Brunswick et produit par la Première Nation de Tobique, le respect et l’importance de la vitalité de la rivière ont été mis à l’avant-plan ainsi que le lien avec l’histoire de ce peuple. Le document Our sacred trail permet de renouer avec les sentiers qui étaient autrefois empruntés mais surtout de réaliser ce profond respect et ce lien avec la nature qui animaient les rapports entre les Wolastoqey et leur environnement.

Après ce survol historique, la discussion a porté sur la reconnaissance par la diffusion d’un projet visuel produit par la Première Nation d’Elsipogtog. Ce document, qui a pour titre Residential school survivors, laisse la parole à ces survivants de différentes communautés des Premières Nations au Nouveau-Brunswick qui ont subi les sévices des pensionnats. Les conséquences et les traumas sont évidents. « Il y a un inconfort », selon Julien Massicotte, président de l’Association des professeures et professeurs de l’UMCE, inconfort souvent généré par la mise à jour de certains faits et évènements qui ont été laissés dans l’ombre. Ce sont pourtant des étapes importantes dans ce processus pouvant conduire à la réconciliation.

C’est ensuite dans une atmosphère très amicale et détendue que les participantes et participants en présentiel ont pu examiner certains objets de la culture wolastoqey :  différentes plantes sacrées, paniers de frêne tressés de différentes communautés, reproduction de la déclaration signée par les chefs malécites pour reconnaitre le 4 juin comme jour officiel du traité de paix et d’amitié.

C’est par une belle collaboration entre le Centre autochtone de l’UMCE, les membres du groupe de travail aux affaires autochtones et la professeure Angel Dionne, par l’entremise de son cours de langue, que cette belle expérience et ce partage ont pu être offerts. La conférence a été enregistrée et est disponible au Centre autochtone de l’UMCE ainsi que le document vidéo des survivantes et survivants des pensionnats au Nouveau-Brunswick, gracieuseté de M. Tremblay.

 

Renseignements :    Hugues Chiasson, coordonnateur des communications à l'UMCE (506 737-5034 - b)



Autres photos (haute résolution)

Photo 1


Retourner aux nouvelles
Campus d'edmundston

165, boulevard Hébert

Edmundston NB E3V 2S8, Canada

info@umce.ca

506 737-5049

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)

Campus de Moncton

18, avenue Antonine-Maillet

Moncton NB E1A 3E9, Canada

info@umoncton.ca

506 858-4443

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)

Campus de Shippagan

218, boulevard J.-D.-Gauthier

Shippagan NB E8S 1P6, Canada

umcs.info@umoncton.ca

506 336-3400

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)