Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Lundi 07 Octobre 2019

Lundi 07 Octobre 2019

« Seigneurs et seigneuresses de Kamouraska entre histoire et fiction: de Philippe Aubert de Gaspé à Anne Hébert »

Monsieur Claude La Charité donnera une conférence intitulée « Seigneurs et seigneuresses de Kamouraska entre histoire et fiction: de Philippe Aubert de Gaspé à Anne Hébert », le lundi 7 octobre à 15 h au local PLL-105, sur le campus d’Edmundston de l’Université de Moncton.

En publiant son roman Kamouraska en 1970, Anne Hébert prend à contre-pied deux traditions à propos de l’histoire de la seigneurie de Kamouraska. Une tradition familiale qui a consisté à occulter le meurtre en 1839 d’Achille Taché, seigneur de Kamouraska qui a inspiré le personnage d’Antoine Tassy, par l’amant de sa femme Joséphine-Éléonore d’Estimauville, devenue Elisabeth d’Aulnières dans la fiction de la romancière. Une tradition littéraire, par ailleurs, qui a consisté à idéaliser l’art de vivre des seigneurs de Kamouraska et leur rôle exemplaire auprès de leurs censitaires dans la littérature du XIXe siècle.

Cette conférence entend rappeler ces deux traditions, en présentant et en étudiant les œuvres littéraires de François-Magloire Derome et de Philippe Aubert de Gaspé et en évoquant le manuscrit disparu de Charles Dolbigny, Un drame de l’enfer, ou l’assassinat d’Achille Taché (1840) pour mieux éclairer le roman d’Anne Hébert.

Professeur de lettres à l’Université du Québec à Rimouski, Claude La Charité est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire littéraire et patrimoine imprimé. Il est spécialisé dans la littérature de la Renaissance et dans la littérature du XIXe siècle au Québec. Il est également romancier et auteur de nouvelles.

-  30  -

Renseignements : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications (737-5034 - b)

Source Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles