Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin

Jeudi 23 Juillet 2020

Jeudi 23 Juillet 2020

Un étudiant de l’Université de Moncton participe à la conférence MOBSTER-1


Oleksandr Kobzar


Agrandir l'image

Oleksandr Kobzar, étudiant à la maîtrise en physique et astronomie à l’Université de Moncton, a présenté le sujet de sa thèse dans le cadre de la conférence internationale MOBSTER-1.

Intitulée « Detection and analysis of chemically peculiar magnetic stars observed with TESS », la thèse de M. Kobzar a été présentée à des scientifiques de 37 pays et a même été citée par d’autres participants du congrès.

Résumé de la thèse :

Dans cette recherche, on a étudié des étoiles chimiquement particulières (CP), des objets qui possèdent une abondance chimiquement anormale dans les atmosphères stellaires par rapport à la structure solaire et qui se trouvent sur la séquence principale, c’est-à-dire à un stade précoce de l’évolution lorsque l’hydrogène continue de brûler dans le noyau de l’étoile.

En 1974, George Preston a divisé ces étoiles en quatre classes en fonction des anomalies des éléments et de la présence d’un champ magnétique. Bien que ces classes soient fondamentales, on peut aujourd’hui parler d’une plus grande variété de ce type d’étoiles et de leurs sous-classes. En 2018, avec l’aide du satellite TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite), on a eu l’occasion d’observer les étoiles dans l’espace solaire (environ 500 années-lumière) de la sphère complète. Sur la base de l’analyse des données TESS, on s’est concentré sur l’étude des étoiles magnétiques à champ magnétique ApBp et de leur sous-classe d’étoiles (roAp) à oscillation rapide Ap. La diffusion atomique combinée à un champ magnétique même faible peut conduire à la stratification des éléments chimiques dans l’atmosphère stellaire et entraîner l’apparition de taches de surabondance sur la surface stellaire qui provoquent une variabilité photométrique (courbe de lumière) et spectroscopique (profil de ligne).

Pour détecter les étoiles ApBp, on a été guidé par le modèle du rotateur incliné qui prédit un signal périodique à la fréquence de rotation stellaire et ses harmoniques, et à son tour pour les étoiles de roAp par l’extension du modèle précédent qui est le modèle du pulsateur incliné. Un certain ensemble de scripts a été utilisé dans le processus de sélection avec l’aide des outils TESS_AP (Viktor Khalak), Period04 (Patrick Lenz) et G011060 (Ernst Paunzen). En conséquence, on a formé deux échantillons d’étoiles comprenant 689 candidats pour les étoiles ApBp et 106 candidats pour les étoiles roAp. Bien qu’il ne s’agisse que d’une première analyse, on constate déjà des résultats assez positifs, car en 2008, seules 40 étoiles roAp étaient connues. Ces échantillons serviront de base à une analyse plus approfondie de l’ensemble des observations avec le télescope TESS, soit environ un demi-million d’objets, et à une meilleure compréhension de l’évolution des étoiles dans l’espace solaire.

MOBSTER est le fruit d’une collaboration internationale visant à exploiter les données photométriques du TESS pour mieux caractériser et comprendre les étoiles magnétiques. La portée scientifique de la conférence MOBSTER-1 comprend tous les thèmes astrophysiques liés aux étoiles massives, et plus particulièrement à leur interaction avec la recherche actuelle sur l’origine et l’impact des champs magnétiques.




Retourner aux nouvelles
Campus d'edmundston

165, boulevard Hébert

Edmundston NB E3V 2S8, Canada

info@umce.ca

506 737-5049

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)

Campus de Moncton

18, avenue Antonine-Maillet

Moncton NB E1A 3E9, Canada

info@umoncton.ca

506 858-4443

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)

Campus de Shippagan

218, boulevard J.-D.-Gauthier

Shippagan NB E8S 1P6, Canada

umcs.info@umoncton.ca

506 336-3400

Sans frais: 1 800 363-8336

(Canada et États-Unis)