Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Mercredi 16 Octobre 2019

Mercredi 16 Octobre 2019

Compte rendu d’un débat sur l’environnement tenu dans le cadre de la campagne électorale fédérale

Dans le cadre de la présente campagne électorale fédérale, Brigitte Prud’homme, professeure agrégée de marketing et directrice du Centre de commercialisation internationale, et Antoine Zboralski, doctorant en sciences de la vie et président de Symbiose, l’association étudiante dont le mandat consiste à stimuler une prise de conscience sur les questions relatives à l’environnement et à la justice sociale, ont collaboré à l’organisation du débat L’environnement, parlons-en.

Le débat L’environnement, parlons-en faisait partie des 100 débats non-partisans sur l’environnement qui se sont tenus partout au Canada avec des candidates et candidats de chacun des partis politiques.

La candidate et les candidats qui ont participé au débat, qui s’est tenu le 3 octobre dernier sur le campus de Moncton, étaient Claire Kelly, du Parti vert du Canada, Luke Maclaren, du Nouveau Parti démocratique, Stephen Driver, du Parti populaire du Canada, et Brad MacDonald, du Parti pour la protection des animaux du Canada.

La modératrice et le modérateur du débat étaient Malaïka Bacon-Dussault, professeur en droit de l’environnement, et Félix Arsenault, étudiant en information-communication et président de la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick.

Le débat était divisé en trois parties. La première portait sur quatre questions relatives aux changements climatiques, à la pollution de l’eau et aux risques d’inondations, à la protection de la nature et de la biodiversité et enfin à la pollution et aux substances toxiques. La deuxième partie visait les enjeux locaux, notamment ceux liés au corridor énergétique, à l’exploitation du gaz de schiste et à l’autonomie alimentaire au Nouveau-Brunswick. La troisième partie du débat était alimentée par les questions du public.

On peut visionner le débat en ligne.

Source Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles