Université de Moncton

Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Mercredi 03 Juillet 2019

Un nouveau siège actif réduira-t-il les effets négatifs du comportement sédentaire ?

De gauche à droite : Andrew Cardenas, Michelle Cardoso et Wayne Albert. Les deux sièges extérieurs sont de nouveaux sièges actifs.  
Agrandir l'image
Michelle Cardoso, professeure à l’École de kinésiologie et de loisir de l’Université de Moncton, en collaboration avec Andrew Cardenas, étudiant de 2e cycle à la University of New Brunswick (UNB), et Wayne Albert, doyen de la Faculté de kinésiologie de la UNB, mène une recherche pour déterminer si un nouveau siège actif contribuera à réduire les effets biomécaniques et physiologiques négatifs du comportement sédentaire que l’on rencontre souvent sur le lieu de travail.

Cette recherche est financée par les subventions d’engagement partenarial Plus du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, Lifeform et Core-flex.
Source : Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.