Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Jeudi 13 Septembre 2018

Jeudi 13 Septembre 2018

Un débat littéraire interprétatif mené par les étudiantes et étudiants de l'UMCS et du CCNB

Le Salon du livre présentera cette année un débat littéraire interprétatif qui sera mené par des étudiants de l'UMCS et du CCNB. Cette discussion portera sur le livre Ma réserve dans ma chair de Mélanie Loisel. Ce livre relate l'histoire de Marly Fontaine, une jeune femme innue de la communauté Uashat Mak Mani-Utenam sur la Côte-Nord du Québec, diplômée en arts visuels de l’UQAM. Fontaine est une survivante de violence physique et sexuelle. Le 29 avril 2017, à l'âge de 29 ans, elle s'est fait tatouer son « numéro de réserve » - son identité aux yeux du gouvernement canadien - sur l'avant-bras: « Vous m'avez donné un numéro? Eh bien, je vais le porter et être fière de qui je suis! », dira Fontaine (Valerie Lessard, « L'art de survivre, noir sur peau », Le Droit, édition du 17 novembre 2017, https://www.ledroit.com/arts/livres/lart-de-survivre-noir-sur-peau-f10ff57924d0a633c76cefc8ca02bac0). Mélanie Loisel expliquera pour sa part: « Si je me suis tant intéressée à cette histoire, (…) c’est parce que cette jeune femme autochtone, qui a été écorchée par la vie, est bel et bien vivante. Contrairement à ses sœurs disparues ou assassinées, elle peut parler. Elle peut raconter son histoire comme bon lui semble, avec ses hauts et ses bas, ses joies et ses peines, ses rêves et ses désillusions, et même avec ses limites. » (quatrième de couverture du livre, Mélanie Loisel, Ma réserve dans ma chair, Montréal, Fides, 2017, 168 p.)

Les étudiants qui souhaitent proposer leur candidature pour participer à cette activité peuvent manifester leur intérêt en rédigeant un court paragraphe (80-100 mots) expliquant les raisons pour lesquelles ils se sentent interpellés par le sujet du livre et pourquoi ils désirent prendre part à cette discussion. Les candidatures seront retenues selon la qualité de leur texte. Les étudiants qui participeront à cet événement recevront le livre gracieusement deux semaines avant le débat. La date limite pour soumettre sa candidature est le 18 septembre avant 16h. Veuillez envoyer vos textes à Carole Boucher (carole.boucher@umoncton.ca) ou à Andrée Mélissa Ferron (andree.melissa.ferron@umoncton.ca).

Consultez la programmation intégrale du Salon du livre à l'adresse suivante: http://www.salondulivrepa.com/

Source Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles